Chers lecteurs (oui, j’avais envie de cette proximité), je vous propose aujourd’hui un top bien plus joyeux que celui des personnes disparues jamais retrouvées puisqu’il s’agit de vous conter de merveilleuses histoires de retrouvailles. Et je ne vous parle pas de retrouvailles toutes pourries genre « Ah tiens vous étiez là vous ? » Non non, je vous parle de retrouvailles épiques qui feraient toutes d’excellents romans. Allez, puisque vous ne tenez plus, on commence de suite.

1. Un Chinois a retrouvé sa mère grâce à sa mémoire 33 ans après son enlèvement

Le gars avait été enlevé à l’âge de 4 ans puis vendu à une autre famille à près de 2000km de son village. 33 ans après, il a dessiné une carte de ce village grâce aux souvenirs qu’il en avait puis l’a partagée sur les réseaux pour tenter de retrouver sa mère. Les autorités ont fait le lien entre son dessin et un petit village où une mère avait signalé la disparition de son enfant, et BINGO, c’était bien elle. Un petit miracle. Je sais pas pour vous, mais la seule chose de mes 4 ans dont je me souvienne, c’est la fois où je me suis pissé dessus à la récré. Heureusement que je ne me suis jamais fait enlever.

Li Jingwei a été enlevé à l'âge de 4 ans à sa mère biologique, victime d'un trafic d'enfants. Il a été vendu à une autre famille vivant à plus de 1800 km.

Posted by Le HuffPost on Monday, January 3, 2022

2. 25 ans après, un Indonésien retrouve sa famille grâce à Google Earth

Si vous avez vu le film Lion, alors cette histoire vous dit probablement quelque chose. Normal, elle a inspiré le film. Saroo Brierley est un Indien qui avait perdu la trace de sa famille à 5 ans ; il s’était endormi dans un train et s’était paumé à des milliers de kilomètres de chez lui (c’est con). Saroo a fini par être adopté par des Australiens et, 25 ans plus tard, il a décidé de retrouver les siens grâce à Google Earth. Il a commencé par retrouver le trajet du train qu’il avait emprunté puis a réussi à repérer de quel village il était originaire. Ce qui a fini par confirmer le tout, c’est quand Saroo a reconnu une fontaine qu’il avait déjà vue sur les images satellitaires de Google. Après cette découverte, il est parti sur place où il a retrouvé sa mère. Dans le film, c’est le moment où on chiale beaucoup. Dans la vraie vie ça devait être pas mal aussi.

3. Un Indonésien a retrouvé sa famille grâce à Google Maps

Après Google Earth, on part sur Google Maps. C’est en tout cas le moyen qu’a employé Ervan Wahyu Anjasworo pour retrouver ses parents. Le pauvre avait été kidnappé à l’âge de 5 ans par un artiste de rue qui l’a baladé de ville en ville pour l’exploiter et finir par l’abandonner. Une enfance qu’on peut aisément qualifier de « pas chouette ». Mais à 17 ans, après des années de galère, Ervan décide de tenter de localiser son village grâce à Google Maps, et il y parvient. Sur place, il a directement reconnu ses parents, ses frères et sœurs, et le facteur (non ça c’est faux). Bref, il a retrouvé sa famille, et comme en témoigne la photo ci-dessous, il était hyper heureux.

4. Un sans-abri a retrouvé sa famille 40 ans après l'avoir perdue

Isaac Avila, c’était un sans-abri qui vivait en Floride où il avait l’habitude de se rendre à des distributions de repas gratuits. Un jour, lors d’une de ces distributions, il est tombé sur des bénévoles d’une asso qui enregistrent des clips vidéo des sans-abris pour qu’ils retrouvent les proches dont ils n’ont plus de nouvelles. La vidéo d’Isaac a été postée sur les réseaux, sa mère et sa sœur l’ont vue, et 40 ans après les avoir quittées, Isaac a pu les retrouver. Un petit miracle encore une fois. J’espère que vous êtes émus.

5. Un ado a retrouvé sa sœur grâce à Instagram

Ça s’est passé en 2019. Loïc, un p’tit gars de Roubaix, a posté une vidéo sur Insta pour raconter son histoire : à l’âge de 3 ans, on l’a retiré à sa mère qui était irresponsable et une famille l’a adopté. Sa sœur a connu le même destin, sauf qu’elle et Loïc ont été envoyés dans des familles différentes (ce qui est tout simplement dégueulasse, mais bon). C’est pour la retrouver que Loïc a lancé son appel sur Insta, et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Quelques jours après la diffusion de la vidéo, la sœur de Loïc l’a contacté et les deux ados ont pu se retrouver. Plus tard encore, Loïc a annoncé qu’il avait aussi revu son grand frère. Oui, je vous l’avais caché, mais il y avait aussi un grand frère. Ce top est plein de surprises.

6. Un père a retrouvé son fils kidnappé 24 ans plus tôt en Chine

Le fils de M. Guo avait été enlevé en 1997 alors qu’il n’avait que 2 ans. À l’époque, en Chine, c’était monnaie courante d’enlever les garçons pour les revendre à cause de la politique de l’enfant unique (les gens préféraient avoir un garçon plutôt qu’une fille…) Bref, M. Guo a remué ciel et terre pour retrouver son fils, parcourant tout le pays quitte à passer quelques nuits à dormir sous les ponts, mais ce n’est que 24 ans plus tard qu’il a retrouvé son enfant. Suite à un test ADN, la police l’a informé qu’un professeur de 26 ans de la province de Henan était bien son fils. La suite, c’est les retrouvailles, mais je préfère leur laisser leur intimité. Arrêtez de les prendre en photo bon sang, laissez-les tranquilles.

7. Un sans-abri a retrouvé sa famille grâce à un relooking

João Coelho Guimarães vivait dans la rue au Brésil depuis 3 ans quand on lui a offert un relooking organisé par un salon de coiffure et une boutique de prêt-à-porter. João, qui avait une énorme barbe et une bonne tignasse, s’est retrouvé avec une belle coupe de cheveux et des nouvelles fringues bien classes. Sa photo a ensuite été diffusée sur les réseaux pour montrer le résultat du relooking à tout le monde. C’est très précisément ce qui a permis à sa famille de reconnaître João qu’ils n’avaient pas vu depuis des années. Après les retrouvailles, João a préféré continuer à vivre dans la rue, mais il a gardé contact avec sa mère et sa sœur, ce qui est déjà pas mal du tout.

8. Et enfin, les jumeaux parallèles séparés à la naissance qui ont découvert qu'ils avaient vécu la même vie

Jim Lewis et Jim Springer, des jumeaux américains, ont été séparés à la naissance et ne se sont retrouvés que 39 ans plus tard. L’histoire aurait déjà été assez folle comme ça, mais ça va encore plus loin. En discutant, Jim Lewis et Jim Springer ont découvert beaucoup trop de similitudes entre leurs deux vies. Déjà, ils ont le même prénom, puis ils ont tous les deux eu un chien qui s’appelait Toy. Ils sont tous les deux devenus shérifs, ont épousé une Linda, ont divorcé et se sont remariés avec une Betty, et leurs fils respectifs ont le même prénom, « James Allan ». Franchement, même si mon esprit rationnel sait qu’il ne s’agit que d’une énorme coïncidence, je ne peux pas m’empêcher de douter.

Et voilà d’autres histoires de gens qui ont perdu et retrouvé des trucs. Ouais, c’est pas tout à fait pareil.