Un utilisateur de Reddit a demandé à la communauté : « quel a été votre plus grand choc des cultures ? » et il a obtenu des tas de réponses hyper intéressantes sur la manière dont chacun a pu percevoir la culture d’un autre peuple en voyageant ou en rencontrant des étrangers. Du coup on s’est dit qu’on allait vous partager quelques uns de ces gros chocs des cultures, comme ça vous en apprendrez un peu plus sur notre petit monde. Bien sûr, c’est parfois assez subjectif, mais ça permet de relativiser.

1. Un néerlandais qui s'est rendu au Canada a trouvé que TOUT était HYPER GRAND

Grands bâtiments, grandes bagnoles, grands restaurants, grands magasins, grandes villes… Il s’est senti tout petit face à l’immensité du pays.

Crédits photo : Topito

2. Les occidentaux qui se rendent en Inde sont choqués par la pauvreté à laquelle ils sont confrontés

En Inde, il y a une densité de population pas croyable, il y a du monde partout, et, surtout, il y a beaucoup de misère dans les rues des grandes villes (qui sont nombreuses). Il existe même un nom pour les étrangers qui perdent un peu la tête face à ce choc des cultures : le syndrome de l’Inde.

3. Les Européens qui emménagent aux Etats-Unis trouvent que les Américains idolâtrent beaucoup trop leurs politiciens

C’est vrai que chez nous on a plutôt tendance à finir par tous les détester, même ceux pour qui on a voté, alors qu’aux States ils peuvent défendre corps et âme leur favori et mettre des pancartes devant leur maison pour ça.

4. Les étrangers qui arrivent aux Etats-Unis sont surpris du nombre de drive qui existent

Ils ont des drive pour les fast-food comme nous, mais aussi pour les pharmacies, les cafés, les distributeurs de billets et même pour les magasins d’alcool. Ça doit faire tout bizarre, c’est sûr.

5. Les Néo-Zélandais s'en foutent s'il y a des oiseaux dans leurs bâtiments

Un Canadien arrivé en Nouvelle-Zélande raconte avoir été surpris de voir qu’il y avait plein d’oiseaux à l’intérieur de l’aéroport et que personne n’y prêtait attention. Et c’est pareil dans les supermarchés (ce qui arrive aussi parfois en France). Finalement, c’est pas plus mal comme ça, tant qu’ils ne foutent pas trop de bordel.

6. Un Américain qui va au Japon est surpris que personne n'ait peur des vols

Au Japon, on peut facilement poser son sac dans la rue pour faire autre choses sans craindre que quelqu’un ne vienne le prendre pour partir en courant. Les gens ne volent pas trop là-bas, c’est culturel. Et c’est génial.

7. A l'inverse, un Japonais a été étonné de la méfiance des Américains envers le vol

Les Japonais, qui n’ont pas l’habitude des vols, se baladent facilement avec de grosses sommes en liquide. Du coup, quand un utilisateur de Reddit japonais s’est rendu aux States et qu’il a sorti une liasse de billets pour régler un achat, on lui a dit de faire gaffe et de ne pas montrer son fric à tout le monde parce qu’il risquait de se le faire voler. Le mec ne pensait pas du tout que c’était risqué pour lui d’avoir des centaines de dollars sur lui dans la rue, et du coup ça l’a un peu choqué.

8. Un Américain aux Pays-Bas a été étonné de la bonne prise en charge qu'il a eu chez le médecin

Le doc avait lu tout son dossier médical avant de l’examiner, et il s’en est sorti avec seulement quelques euros à payer. C’est sûr que quand on vient d’un pays où la santé coûte un bras, ça doit choquer.

9. Les étrangers sont choqués du salut traditionnel Maori

Traditionnellement, les Maoris se saluent en collant brièvement le nez et le front à l’autre personne. Ce genre de proximité peut étonner quand on est pas habitué.

10. Les Européens sont surpris du puritanisme américain

Un utilisateur de Reddit européen raconte qu’à la piscine, il s’est changé pour se mettre en maillot dans la partie collective du vestiaire au lieu d’aller dans les cabines individuelles. Tout le monde a été choqué alors que, pour lui, c’était normal. En Europe, on est un peu moins pudique.

11. Les Néo-Zélandais sont souvent pieds nus et ça peut surprendre

Le Yannick Noah style, on n’a pas l’habitude dans notre pays (et dans beaucoup d’autres), mais en Nouvelle-Zélande, ils hésitent pas. Vu l’état de nos trottoirs en France, on n’est pas certain de vouloir faire comme eux.

12. Un Norvégien est un peu embarrassé que tous les commerçants américains lui demandent comment il va

Aux Etats-Unis, c’est normal pour un commerçant de demander « Comment allez-vous » à ses clients. C’est même hyper fréquent. En Europe, on est beaucoup moins à l’aise avec ce genre d’attitude qu’on prendra plutôt comme de la familiarité un peu déplacée.

13. Un Novégien (toujours) qui va en Nouvelle-Zélande est surpris de la facilité avec laquelle les gens qui ne se connaissent pas se parlent

La Norvège est un pays où les inconnus ne viennent pas trop taper la discussion entre eux. Ça les met même un peu mal à l’aise. En Nouvelle-Zélande, c’est pas du tout un problème : quelqu’un qu’on vient à peine de rencontrer peut tout à fait te faire une tape dans le dos en te racontant que sa cousine vient d’acheter une nouvelle voiture ou une connerie du genre.

14. Un Américain trouve qu'en France on parle de plein de sujets hyper tabous

Parler de politique, de sexe ou d’argent à table, entre amis voire en famille, c’est pas tellement choquant en France, mais pour un Américain, c’est beaucoup plus délicat.

15. Les Australiens ne sont pas habitués aux mozza sticks

Un Américain racontait que son coloc à l’université était australien et qu’il a halluciné en voyant qu’ils mangeait du fromage dans de la friture. Comme quoi on peut avoir des chocs culturels même pour des toutes petites choses.

16. Un Canadien qui va a Porto Rico est surpris de voir que les iguanes remplacent les écureuils

Au Canada, comme en Angleterre, y’a des écureuils partout dans les parcs. Genre beaucoup beaucoup. Eh ben à Porto Rico, c’est pareil mais avec les iguanes. Nous c’est les pigeons. Chacun son truc.

17. Les Iraniens ont une culture de l'hospitalité très forte

Quand on est invité chez des Iraniens, ont est traité comme un roi. Ils nous offrent beaucoup de nourriture, s’assurent qu’on ne manque jamais de rien et sont toujours aux petits soins, ce qui contraste pas mal avec notre accueil relativement sobre.

18. Un Américain en Corée du Sud sera étonné qu'on lui refuse ses pourboires

Aux Etats-Unis, laisser un pourboire, c’est normal, et c’est même automatique. En Corée, c’est carrément le contraire : on ne laisse surtout pas de pourboire, et on les refuse même. Du coup, quand un Américain se voit refuser ses tips, il peut trouver ça étrange.