Quand on a entendu parler du Covid-19 en début d’année 2020, on y est tous allé de nos petits pronostics, de nos petites théories ; on avait tous un avis là-dessus. Et au jeu des prévisions, il y en a qui se sont bien plantés en disant que ça va, le coronavirus c’est pas si grave, que c’est qu’une petite grippe, que ça va pas durer… Des mecs qui ont eu le nez creux quoi.

1. Agnes Buzyn : "Le risque d’importation de cas depuis Wuhan est modéré, il est maintenant pratiquement nul parce que la ville est isolée."

Notre ancienne Ministre de la Santé (celle qui s’est barrée avant la crise pour aller perdre les municipales de Paris) avait totalement minimisé le risque de pandémie de coronavirus. Selon elle, il y avait peu de chances pour que le virus arrive chez nous. A ce jour, on a dépassé les 22 millions de cas rien que pour l’Europe, donc on est sur une très belle plantade. Une plantade comme on les aime.

2. Didier Raoult : "le coronavirus n’est pas plus dangereux qu’une grippe saisonnière"

Aaaah, Raoult, LE mec qui s’est bien planté en 2020 et qui a pourtant réussi à s’attirer la sympathie d’une grosse partie de la population. On ne va pas parler de la chloroquine, traitement remis en cause par la plupart des scientifiques pour le Covid-19, mais de ce qu’il avait dit au début de l’épidémie : « le coronavirus n’est pas si méchant. » Il le comparait à la grippe saisonnière, sauf que la grippe, elle ne tue pas autant de gens dans le monde.

Et puis on peut aussi parler de ce qu’il nous avait dit sur la deuxième vague, comme quoi c’était de la science-fiction, pour se reprendre un mois plus tard et nous expliquer que, finalement, c’est pas impossible. Bref, Raoult rame, comme tout le monde.

"Je ne suis pas un prophète, même si je suis barbu"

Posted by Nice-Matin on Thursday, June 25, 2020

3. Laurent Toubiana : "La théorie de la deuxième vague est complètement folle."

Le mec est épidémiologiste et il a sorti ça en septembre, pile quand la deuxième vague commençait. Un génie.

4. Michel Cymes : "ça reste une maladie virale comme on en a tous les ans."

Bon, Michel il a reconnu qu’il s’était planté et ça l’a un peu calmé sur les spéculations, mais au début de l’épidémie, il était pas loin de nous crier « c’est qu’une petite grippe les gars ». Alors qu’en fait c’était une GROSSE grippe.

5. Yonathan Freund : "Je pense qu'il n'y aura pas de deuxième vague cet été ni à la rentrée"

L’urgentiste à la Pitié-Salpêtrière a sorti ça en juin dernier. Il a même dit, dans un tweet, que c’était la seule chose sensée qu’avait dit le professeur Raoult. Ben il s’est planté. Depuis, le tweet a été supprimé et il a reconnu son erreur, mais il a quand même bien eu l’air con.

"L'épidémie telle qu'on l'a connue il y a 3 mois est terminée. Elle ne reprendra pas à la levée du confinement."Cet...

Posted by Le Point on Monday, June 1, 2020

6. Le gouvernement, qui nous a dit que les masques étaient inutiles

D’abord, ils nous ont sorti que le masque était inutile et qu’il fallait le réserver aux malades et aux personnels soignant. Puis, quelques semaines plus tard, on nous a annoncé que le masque était obligatoire. Le revirement est incroyable.

? Retour sur un discours qui n’a cessé d’évoluer. Jusqu’à se contredire ??

Posted by FRANCE 24 on Friday, August 7, 2020

7. Vanessa Hudgens : "Cela me paraît être un tas de conneries."

Le 16 mars, en livre sur Insta, l’actrice a un peu craqué en disant qu’elle ne comprenait pas pourquoi on annulait tout. Ben peut-être parce que ça évite un plus gros carnage ?

8. Rudy Gobert, qui pensait ne rien risquer

On l’a vu en conférence de presse, en train de toucher tous les micros pour montrer qu’il s’en battait les couilles. Résultat, il a chopé le Covid. Un grand moment de notre Histoire.

9. Donald Trump : "Il n’y a pas de risque de pandémie et la situation est sous contrôle. Ça va aller."

Bon il en a dit beaucoup des conneries sur le Covid, le Président des States, mais celle-là est quand même très belle.

10. Bernard Kouchner : "Je ne suis pas inquiet pour la France"

Notre ancien Ministre de la Santé s’est exprimé fin mars sur BFM pour expliquer qu’on s’en sortirait mieux que les autres pays. Ben c’est raté. Pourtant, fin mars, ça sentait quand même déjà mauvais. Il devait avoir le nez bouché.

11. (Bonus) Et nous on n'avait rien vu venir

Regardez nos prévisions pour 2020, c’est vraiment pas ouf.

Après vaut mieux légèrement se planter qu’être un complotiste du Covid.