Vous serez tous d’accord pour dire qu’il y a un paquet de connards dans ce monde. Je ne vais pas me lancer dans l’énumération de tous les types de connards car cela pourrait faire l’objet d’un top en soit et en plus je me retrouverai probablement dans une ou deux catégories moi même (mais de connards ça va, genre pas maxi enfoiré). Aujourd’hui on va surtout parler d’une catégorie en particulier, ceux qui font semblant d’être handicapé. Oui ça existe et c’est très triste, mais partez du principe que si une saloperie est possible, il y aura toujours quelqu’un pour la faire.

1. Monique van der Vorst, la champione de handisport

Cette cycliste et triathlète handisport néerlandaise qui était en fauteuil roulant depuis 1998 prétendait être paraplégique incomplète. Elle devient athlète de haut niveau à 26 ans et remporte deux médailles d’argent aux Jeux paralympiques d’été de 2008 de Pékin en cyclisme handisport. Suite à une chute en fauteuil en 2010, elle dit avoir retrouvé sa motricité et abandonne sa carrière. Inexpliquée par les médecins, son étrange guérison est finalement démasquée et elle avoue en 2012 qu’elle a toujours été capable de marcher et ce même pendant les jeux de Pékin. Le scandale éclate et elle est fortement décriée dans le monde sportif. Et très franchement c’est mérité.

2. Brett David, l'homme au "chien thérapeutique"

L’histoire avait été rapportée par le New York Times et décrivait comment Brett David, un trentenaire, mentait constamment aux gens sur un prétendu handicap. Fatigué de devoir attacher son chien dehors lorsqu’il voulait entrer dans un commerce, il avait commencé à mentir en disant que l’animal était un « chien thérapeutique ». Cinémas, cafés, restaurants, magasins, boîtes de nuits… Il a raconté au journal comment il réussissait à arnaquer tout le monde en mentant éhontément. Une bonne grosse crevure.

3. Douglas Stringfellow, le héros de guerre

Cet américain avait été élu au congrès des États-Unis (branche législative du pays) en tant que héros de guerre devenu par la suite paraplégique. Il a quand même réussi à mentir pendant deux ans avant qu’on réalise qu’il n’avait pas vraiment besoin de fauteuil roulant et qu’en plus il avait également menti sur ses réussites militaires. Du bon gros connard comme on en fait peu.

Crédits photo (Domaine Public) : Congressional Pictorial Directory, 83rd Congress

4. Judith Beal, la conductrice handicapée

La police d’Orlando en Floride a arrêté cette conductrice de 34 ans alors qu’elle se garait sur une place handicapée. Ils ont alors réalisé qu’elle avait bien une vignette de personnes en situation de handicap et ont vérifié la référence de celle ci. Ils ont alors découvert qu’elle ne lui appartenait pas mais correspondait à une personne de 85 ans décédée plus tôt cette année là. La jeune femme qui était en train de se garer en pleine nuit aurait alors dit que cette place était proche du bar où elle se rendait et que ça l’arrangeait. Il est à noter que ces incidents arrivent très souvent aux États-Unis et que plusieurs trafics de fausses vignettes d’handicapé ont été démantelés. Déjà très sale de prendre la place d’un handicapé, mais en plus d’utiliser la carte d’une personne décédée…

5. Les compagnies de voyages américaines

Il ne s’agit pas d’une personne en particulier mais plusieurs compagnies aériennes et de croisières en bateaux américaines ont fait remonter un nombre important de personnes se faisant passer pour handicapés lors de leurs voyages. Ces « travel liars » se font de plus en plus fréquents. Les compagnies aériennes pointent notamment du doigt des personnes se faisant installer en priorité dans l’avion en fauteuil roulant et qui repartent en marchant à la fin du voyage. On les appelle les « hallelujah flights ». Vous imaginez bien que si on leur a donné un nom c’est qu’il ne s’agit pas que d’une dizaine d’individus…

6. ZilianOp, le streameur handicapé

En 2013, ce streameur américain apparement handicapé avait créé un site internet de dons pour payer ses soins médicaux. L’homme s’était déclaré paraplégique et apparaissait dans ses streams sur son fauteuil roulant. Alors qu’il avait déjà récolté près de 200 000 dollars auprès de ses followers, il oublie un jour que la caméra le filme et se lève de sa chaise pour aller chercher quelque chose dans sa cuisine. Très très con. La vidéo est ci-dessous et c’est bien honteux.

7. Alain, le faux paraplégique

Cet habitant des Ardennes prétendait être paraplégique depuis une vingtaine d’années. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis. Suite à une chute de sa chaise, cet ancien artisan avait fait reconnaitre cela comme un accident du travail et s’était ensuite plaint de paralysie afin de toucher une pension d’invalidité. Il a été finalement reconnu coupable de « déclaration mensongère à une administration publique en vue d’obtenir un avantage indu ». Et il fait honte aux Ardennes que j’affectionne tout particulièrement.

8. Les couples de fausses victimes des attentats

Un couple de vendeurs d’écharpes à la sauvette avait tenté après les attentats du stade de France de se faire passer pour des victimes. L’homme, handicapé à 80% et sa femme enceinte étaient bien présents près du stade ce jour là, mais pas au moment des faits. Un autre couple avait lui réussi a être dédommagé de 60 000 euros après avoir prétendu « être soufflés par l’explosion » près du stade de France. Ils ont été démasqués lorsqu’ils ont à nouveau tenté d’être dédommagés après les attentats de Nice… Absolument dégueulasse.

9. Le faux handicapé qui avait même rencontré le Pape

En 2007 ce quinquagénaire italien simule un accident en demandant à un pote de faire semblant de le renverser en voiture. Déjà une bonne idée de merde. Il se procure ensuite un faux certificat médical qu’il utilisera avec tous les médecins pour les tromper. En 2014 il écrit au Pape François en lui racontant combien son quotidien est difficile. Ému le Pape François lui accorde une audience. Après avoir touché près de 137 000 euros de pension d’invalidité, ce simulateur qui s’injectait de la lidocaïne dans ses jambes pour les affaiblir est finalement appréhendé alors qu’il descendait à pied d’un avion.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Korea.net / Korean Culture and Information Service (Jeon Han)

10. Carlos Tena, le maire mexicain qui a vraiment géré

Alors lui c’est l’anti-connard par excellence, je le mets dans ce top à titre de héros, pour redonner de l’espoir. Carlos est le maire de Cuauh­té­moc au Mexique et il entendait constamment des plaintes de personnes handicapées par rapport aux services de la ville. Il s’est donc rendu à la direction des services sociaux en fauteuil roulant et s’est vu refuser un repas gratuit alors que les personnes démunies y ont normalement droit. On l’a ensuite fait attendre trop longtemps alors qu’il avait demandé à voir un supérieur. Il se serait alors levé et aurait bien engueulé tout le monde en disant que si une personne handicapée était encore victime d’indifférence par les fonctionnaires il sanctionnerait. Bien joué Carlos.

Bon heureusement y’a des types comme Carlos qui relèvent le niveau parce que dans le tas y’a quand même de belles saloperies. Afin de vous rendre compte de la réalité des choses vous pouvez aller voir les galères quotidiennes des personnes en fauteuil roulant et vous comprendrez pourquoi les escrocs qu’on vient de voir sont d’autant plus des connards.

Sources : Craked, The Time, ABCNews, Ulyces, USA today, Informations-handicap, Informations-handicap-2.