Tomber sur l’un de ses homonymes peut être assez drôle, on réalise que l’autre personne possède le même nom et le même prénom que soi et tout le monde rigole sans raison en se tapant énergiquement sur l’épaule. Mais ça c’est quand ça se passe bien, parce qu’il arrive parfois que des gens aient un homonyme pas du tout cool qui leur fait vivre un enfer, et c’est de ces personnes dont on va parler tout de suite. Par contre rien à voir avec les stars qui ont un homonyme historique, vous vous trompez de top.

1. L'homme qui a été incarcéré six mois à tort car il était l'homonyme d'un violeur d'enfants

Une histoire atroce où un pauvre homme a été incarcéré deux fois (dont une fois pendant six mois) uniquement parce qu’il avait le même nom qu’un violeur d’enfants. Dédommagé de 60 000€ le pauvre homme a confié que sa vie avait été ruinée par cette erreur judiciaire. Franchement horrible.

2. Le coiffeur de Nice Eric Zemmour qui vit un enfer

Un coiffeur de Nice qui s’appelle Eric Zemmour vit actuellement un moment bien relou parce que des gens ont carrément pété sa vitrine. Pourquoi ? Juste parce qu’il a le même nom que l’autre Eric Zemmour qui, lui, n’est pas du tout coiffeur.

Le responsable de l’enseigne s’inquiète pour la suite en raison de la campagne présidentielle

Posted by La Dépêche du Midi on Monday, February 14, 2022

3. L'homme arrêté à l'aéroport parce qu'il était l'homonyme d'un homme recherché

Un homme qui voyageait tranquillement avait été arrêté à Roissy car il était suspecté d’être impliqué dans une affaire de meurtre. Sauf qu’en fait il avait juste le même nom que la personne recherchée et a probablement flippé sa mère en se faisant arrêter.

L'homme était soupçonné d'être impliqué dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en 2018 à Istanbul.

Posted by Midi Libre on Wednesday, December 8, 2021

4. L'homme qui paye les impôts de son homonyme depuis près de 15 ans

Payer ses impôts c’est chiant, mais payer ses impôts plus les impôts de quelqu’un qui a le même nom que soi ça devient vraiment relou. C’est arrivé à un pauvre homme qui règle la note d’une autre personne depuis quinze ans malgré plusieurs tentatives pour faire stopper cette injustice. Monde de merde.

« Je suis allé plus de cinq ou six fois au service des impôts et ils n’ont jamais pu régler cette affaire-là »Un...

Posted by Le Point on Friday, August 27, 2021

5. Le journaliste quasi homonyme de l'acteur François Berléand qui s'est fait insulter par les gilets jaunes

Quand l’acteur François Berléand a gueulé sur les gilets jaunes il ne s’attendait peut-être pas à un effet domino de la sorte. En gros un pauvre journaliste qui n’avait rien demandé mais avait à peu près le même nom s’est fait insulter sur les réseaux sociaux par des gens qui pensaient que c’était lui qui avait critiqué le mouvement. Pas ouf comme ambiance.

L'acteur avait déclaré que "depuis le début, ils me font chier les 'gilets jaunes'"

Posted by Franceinfo on Monday, February 11, 2019

6. L'homme qui s'appelle Mohamed Merah et dont les journalistes ont utilisé la photo dans un journal

Imaginez que du jour au lendemain votre nom soit le même que la personne la plus recherchée du pays. Maintenant imaginez qu’un journal se trompe et utilise VOTRE photo pour illustrer l’article qui parle de l’autre homme. C’est l’horreur, vous ne sortez littéralement plus de chez vous pendant des jours.

Peu après les attentats de Toulouse et Montauban en mars 2012, la chaîne avait diffusé par erreur la photo de cet homme dans un reportage.

Posted by Le Figaro Économie on Thursday, August 19, 2021

7. L'homme escroqué par un homonyme qui est client de la même banque que lui

Bon là c’est n’importe quoi par contre : un homme qui avait le même nom qu’un client d’une banque a réussi à l’arnaquer (et arnaquer la banque par la même occasion) pour tirer près de 7000€. Bon le coupable a vite été arrêté parce que d’une part ça se fait pas, mais aussi parce qu’il était déjà connu de la police pour vol.

Un Montluçonnais de fraîche date, âgé de 30 ans, a réussi à escroquer plus de 7.000 euros à une banque de Montluçon et à son homonyme. Cela lui a valu de se retrouver derrière les barreaux ?

Posted by La Montagne Montluçon on Friday, January 21, 2022

8. La dame qui a des points de son permis qui sautent à cause d'une autre femme

C’est facile de perdre des points sur son permis : vous conduisez à contresens 20 minutes et hop, ça file à toute vitesse. Mais quand on a rien à se reprocher ça devient tout de suite emmerdant. Une pauvre femme a reçu plusieurs courriers de retraits de points parce qu’elle avait le même nom qu’une autre conductrice, ce qui me fait me poser la question de savoir à quoi ça sert d’avoir une plaque d’immatriculation dans ces cas là ?

Un couple installé à Ingré se bat depuis 2019 pour comprendre comment les points sur le permis de conduire de Madame peuvent bien sauter, sans qu'elle ne commette d'infraction routière.

Posted by La République du Centre on Saturday, December 4, 2021

9. L'homme poursuivi pour "abandon de déjections canines" à cause d'un homonyme

On est tous d’accord pour dire que les gens qui laissent leurs merdes de chien sur le trottoir sont de belles petites enflures, alors imaginez qu’on vous accuse un jour à tort de cet odieux crime ? C’est arrivé à un pauvre homme recherché par la police parce qu’un type du même nom que lui ne nettoyait pas derrière son chien.

Un homme s’était trouvé poursuivi pour un abandon de déjections canines... à la place de celui qui portait le même nom et le même prénom que lui.

Posted by Le Bien Public on Monday, September 20, 2021

10. L'homme qui habite dans le même village qu'un homonyme cambrioleur

Il n’y a pas énormément de chances d’habiter dans un village et de partager le même nom et prénom qu’un autre habitant et pourtant c’est arrivé à un pauvre homme. Et pour ajouter un peu d’embrouille là-dedans il se trouve que son homonyme était en plus un cambrioleur, parce que sinon ça serait pas drôle.

Ces deux hommes sont de la même commune et avaient, à quelques mois près, le même âge. Mais pendant que le premier servait l'armée française, l'autre se servait dans les maisons et les magasins.

Posted by France Bleu on Thursday, June 16, 2016

11. Bonus : L'homme qui a postulé dans une ville homonyme et a été obligé de bosser à 600km de chez lui

Là c’est triste, le pauvre homme a postulé à un poste en pensant se retrouver à Andilly mais il a été obligé d’aller en Haute-Savoie à 600km de chez lui pour bosser deux mois. Gros respect pour cet homme hyper motivé pour bosser.

Il croyait postuler à Andilly, dans le Val-d’Oise. C’est en fait à Andilly en Haute-Savoie qu’il a été embauché.

Posted by Journal L'Alsace on Tuesday, January 4, 2022

Et sinon on vous propose les personnalités qui ont presque le même nom et les homonymes de villes dans le monde, mais c’est un poil moins drôle.

Source : Le Parisien.