Ok ne commencez pas à vous méprendre. Le porno, c’est une industrie gigantesque, très diversifiée, mais où les abus sont nombreux. C’est une industrie lucrative dont les principaux artisans ne sont pas les mieux protégés (voire notre top sur les secrets des acteurs porno). C’est une manne parfois mafieuse, parfois honnête, de fric mondialisée, où l’éthique ne règne pas toujours et qui renvoie une image assez souvent dégradée des femmes (et à mon sens des hommes aussi). Bref, ce n’est pas BIEN. Mais ça n’empêche pas pour autant l’industrie porno de faire une BA de temps en temps.

1. L'actrice Lola Taylor offre une nuit de sexe à qui trouvera un vaccin

Vous connaissez Lola Taylor ? Moi pour être honnête absolument pas. Toujours est-il que Lola Taylor est une actrice porno. C’est-à-dire une fille qui couche devant la caméra pendant des heures avec des types dotés de breuils dignes d’un voyage sur la lune dans des positions improbables. Et bah Lola Taylor elle a proposé ce truc de dingue : offrir une nuit de sexe à quiconque trouvera le vaccin contre le coronavirus. Une nuit de sexe avec plaisir, qui sait ? On ne sait pas si ce serait filmé et diffusé sur Pornhub Premium ou non, on ne sait pas non plus si c’est OK si c’est un pangolin qui trouve le vaccin, mais ça peut toujours faire une source de motiv’ supplémentaire pour les chercheurs confinés dans leurs labos.

2. Larry Flint, prêt à tout pour faire battre Trump

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec Larry Flint, sachez qu’il y a un excellent film de Milos Forman dans lequel c’est Woody Harrelson qui tient le rôle du producteur pornographique. Parce que Larry, c’est un producteur de films porno et le créateur du magasine de charme Hustler, concurrent de Playboy en plus trash. Toujours est-il que Larry Flint a eu tout un tas de petites histoires dans sa vie, dont une qui l’a rendu paraplégique quand un déséquilibré lui a tiré dessus dans l’idée de mettre fin à ses jours. Devenu Born Again Christian suite à un voyage en avion où il a croisé Saint-Paul et d’autres types avec des auréoles sur la tête, Larry est donc une sorte de mythe en soi qui a tout simplement offert 10 millions de dollars à quiconque lui apporterait des informations confidentielles susceptibles de faire tomber Trump. Et ça, pour changer le monde, ça changerait le monde.

3. Quand Valentina Nappi fait du porno contre les violences faites aux femmes

Contrairement à Lola Taylor, je connais Valentina Nappi et ce n’est pas suite à une partie de bridge chez l’archiduchesse de Winchester. Toujours est-il que Valentina Nappi est une star du porno italienne qui fait son biz à Los Angeles et qu’elle a pris position très fermement contre les violences faites aux femmes dans une vidéo où elle explique en italien qu’il ne faut pas frapper sa femme ou la violer (ce avec quoi on ne saurait être que d’accord). Et pour donner du poids à son message, elle l’a fait à poil et jambes écartées (ce avec quoi on ne saurait être que surpris). Aucune étude d’impact n’a encore été menée à ce jour pour déterminer si ce modus operandi est efficace ou non. Pour des raisons évidentes, nous n’embederons pas la vidéo, mais vous pouvez la trouver avec les mots-clés adéquats.

4. L'ancien acteur porno devenu militant pour le climat

D’abord activiste chez Act-Up et dans les assos de travailleurs du sexe, Thierry Schaffauser a également officié comme acteur porno gay pendant quelques années. En 2008, il s’est présenté à la mairie du XVI° sur la liste EELV avant d’essayer de candidater à l’investiture écologiste pour la présidentielle de 2017 (il a dû retirer sa candidature, faute de parrainages). Bref, un type engagé qui veut éviter que la planète ne termine souillée.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ross Burgess

5. Andre Barnett, l'acteur porno (et chanteur de R'n'b) qui voulait devenir président des Etats-Unis

En 2012, Barnett, un ancien acteur de porno soft gay, s’est présenté aux élections américaines sous la bannière du parti de la Réforme, un parti minuscule et extrêmement divisé fondé en 1995 pour en finir avec la bipolarité de la vie politique américaine (avec l’insuccès que l’on voit). Conservateur, Barnett a fait état de convictions assez étonnantes puisqu’il s’est prononcé contre les droits LGBT. De toute façon, il n’a recueilli au final que 1000 voix sur tout le territoire. Pas suffisant, j’en ai peur.

6. Pornhub contre la pollution des océans

On dirait le titre d’un film qui serait la suite d’un premier opus assez mal produit, mais pourtant c’est une vraie info. La chaîne LeoLulu, qui met en scène un couple (encore une fois je vais pas faire semblant de ne pas savoir de qui on parle), a ainsi proposé une vidéo de sexe en plein air sur une plage pleine de détritus. A mesure que la vidéo avançait, une équipe de nettoyage se chargeait de dépolluer la plage. Et qu’a fait Pornhub ? Le site a promis de reverser un don à Ocean Polymers, une asso de nettoyage des océans, pour chaque visionnage complet de la vidéo. Si c’est pour la bonne cause…

7. Pornhub et l'arbre planté

Cette fois-ci, on dirait clairement le titre d’un film porno. D’une certaine manière, c’est un peu ça : en 2014, Pornhub a proposé de planter un arbre pour chaque centaine de vidéos regardée sous la catégorie « Big Dick » (chibre maousse en bon français). Au total, l’opération aura permis de planter une vingtaine de milliers d’arbres, ce qui fait une belle forêt même si depuis Bolsonaro s’est chargé d’en détruire le double quotidiennement en Amazonie.

8. Pornhub contre le cancer du sein

Décidément, Pornhub est prêt à tout pour s’acheter une bonne conscience. En 2012, le plus gros site porno du monde avait reversé une partie de son chiffre d’affaires du mois d’octobre, soit 35.000 dollars, pour la recherche contre le cancer du sein. A la fois c’est sympa, à la fois c’est de la préservation de leur fond de commerce donc on ne peut pas non plus s’en étonner.

9. Pornhub et la bourse pour les étudiants défavorisés

A croire qu’ils font exprès qu’il y ait des jeux de mots dans chacune de leur BA – ou bien que pour chaque mot du langage courant, il peut y avoir une acception sexuelle, ce qui paraît plus judicieux. Toujours est-il qu’en 2011, Pornhub a participé à la démocratisation des études supérieures dans le monde en créant des bourses à hauteur de 25.0000 dollars obtenables sur critères. Ce n’est pas la seule chose que le site a fait, puisque Pornhub a également donné pour sauver les baleines. Sympatoche.

10. Pornhub et l'énergie (moyennement) propre

Ceci n’est pas une vanne : Pornhub a vraiment développé un système de génération d’énergie propre via la masturbation. L’idée est simple : un petit bracelet type montre que l’on porte à sa main et hop pendant qu’on se masturbe l’énergie s’emmagasine. De quoi charger son téléphone, d’après la compagnie (et s’assurer que personne ne te piquera ton chargeur). Le dispositif n’a pas pris aussi bien que ses créateurs l’auraient voulu, mais faut bien reconnaître que c’est une idée brillante qui pourrait bien faire passer Flamanville pour un moulin à vent niveau technologie.