On aura beau dire ce qu’on veut, TikTok est un lieu où l’on apprend des trucs de ouf, où l’on rigole avec beaucoup de gratitude notamment grâce aux commentaires drôles de TikTok et où les gens sont beaucoup trop créatifs. La preuve avec toutes ces initiatives qui ont rassemblé plein de gens autour de projets cools et drôles. Si vous aviez encore besoin d’un argument pour vous convaincre d’installer cette merveilleuse appli, le voilà.

1. Quand des jeunes ont pranké Trump qui organisait un meeting

Le 20 juin 2020, Donald Trump a eu la mauvaise surprise de ne voir que 6 200 personnes sur les 19 000 sièges disponibles à son meeting politique de Tulsa, alors même qu’il avait déclaré quelques temps auparavant avoir reçu plus d’un millions de demandes de billets pour l’évènement.

Cette belle fessé lui a été administrée par des utilisateurs de TikTok et notamment des fans du groupe de K-pop BTS, qui ont appelé la communauté à demander des billets pour le meeting sans avoir aucune intention de s’y rendre, juste pour troller Donald Trump. Et ça a grave bien marché puisque que Trump et son vice-président ont même dû annuler la partie extérieure du discours qui devait se tenir pour les gens n’ayant pas pu obtenir de place.

2. Quand plein de gens ont fait les yeux doux à Vladimir Poutine pour stopper la troisième guerre mondiale

Suite à une petite blague lancée sur TikTok, les comptes instagram « officiels » de Vladimir Poutine ont été inondés de centaines de commentaires demandant au Président de la Russie de ne pas lancer de troisième guerre mondiale en attaquant l’Ukraine. On peut y lire des coms du genre « Papa Vlady, stppp, pas de guerre, je ferai n’importe quoi, je t’en supplie », « Papa Poutine, s’il te plaît annule la guerre », ou encore « Mercure rétrograde mais ce n’est pas ta faute, ça va passer mon amour, prend un bière, fais une sieste, tu le mérites king ».

3. Quand des gens ont trollé une plateforme anti-avortement américaine

En septembre 2020, suite au passage d’une loi ultra-restrictive sur l’avortement au Texas, le site de délation ProLifeWhistleblower a été mis-en place pour dénoncer les femmes ayant recours à l’avortement et les praticiens le réalisant. Oui, on est sur un truc assez terrible. Heureusement, la communauté TikTok s’est mobilisée pour mettre ce site hors d’état de nuire. Des centaines d’utilisatrices ont donc demandé à leurs abonnés de multiplier les fausses dénonciations du style « Le gouverneur du Texas pue du cul » pour noyer le site sous les requêtes. Voilà ce qui se passe quand des conservateurs essayent de jouer sur le terrain internet avec des jeunes.

4. Quand des gens ont créé une comédie musicale Ratatouille

En janvier 2021, le théâtre de Seaview a diffusé en ligne une comédie musicale bien particulière, qui s’était vendue à 80 000 billets. Il s’agissait de la première comédie musicale entièrement créée et interprétée par des Tiktokeurs, sur le thème du dessin-animé Disney Ratatouille. Tout est parti du TikTok de Josh Abram, un acteur américain fan de Ratatouille, qui présentait son projet de Ratouillemusical et invitait des chanteurs, danseurs, musiciens et chorégraphes à le rejoindre.

Plein de gens se sont pris au jeu et deux mois plus tard, cette œuvre magistrale était jouée par des acteurs de Broadway et diffusée en ligne. Cette opération a permis de récolter près d’un million de dollars qui ont été offerts à l’organisme de soutien aux artistes Actors Fund.

5. Quand plein de gens se sont donnés du courage pour démissionner de leur job

Fin octobre 2020, l’américaine Shana Blackwell a initié un immense mouvement de démissions aux États-Unis. La jeune femme de 19 ans s’est en effet filmée en train de démissionner de son travail chez Walmart en annonçant son départ dans les micros du magasins après deux ans de harcèlement moral. Son action a lancé le hashtag #QuitMyJob et a fait naître chez beaucoup d’Américains l’envie de quitter leurs jobs démoralisants et pas très intéressants.

Ce mouvement a suscité une énorme vague de « Grande Démission » dans tout le pays, avec près d’un million de démissions en décembre et pas moins de 24 millions de démissions entre avril et septembre 2021. Bon après, n’allez pas dire à votre patron que c’est un gros fdp non plus, vous risqueriez des problèmes, calmez-vous.

6. Quand des femmes ont fait croire aux hommes qu'elles muaient après leurs règles

Des dizaines de femmes se sont accordées sans se concerter pour faire une bonne blague aux hommes un peu ignorants (ou aux gens naïfs, ce qui est totalement mon cas) sur les règles. Tout est parti d’une blague totalement second degré d’une Tiktokeuse qui s’étonnait que les hommes ne soient pas au courant que les femmes devaient enlever des couches de leur peau après leur règles.

Plein de femmes sont entrées dans son jeu et ont fait croire à d’autres qu’elles aussi avaient cette galère et qu’il fallait peut-être consulter si l’on n’avait pas ce symptôme. Et beaucoup trop de personnes sont tombées dans le panneau. Oui, il y a des gens très crédules (arrêtez de vous moqueeeer, c’est juste qu’on fait confiance aux gens, quelle trahison).

7. Quand plein de gens ont participé au Vogue challenge pour réclamer plus de diversité sur les couvertures de magazines

Le 10 juin 2021, la mannequin noire Salma Noor a lancé le #VogueChallenge pour réclamer plus de diversité sur les couvertures de magazines de mode qui sont selon elle sont trop peu représentatives. Ce challenge consistait à choisir plusieurs photos portrait de soi et à les montrer comme si elles étaient en couverture du magazine Vogue.

Plein de gens d’origines, de genres, de styles et de morphologies différents se sont pris au jeu, ce qui a conduit Anna Wintour, la rédactrice en chef du magazine, à reconnaître le manque de diversité au sein du magazine et à s’engager à changer les choses. Bon, il y a aussi des gens sans aucun problème de représentation qui ont participé au challenge pour se la péter un peu avec leurs photos stylées mais bon, c’est sympa quand même d’avoir essayé.

8. Quand des gens se sont mobilisés pour faire avancer l'enquête sur le meurtre de l'influenceuse Gabby Petito

Le meurtre de Gabby Petito, influenceuse américaine assassinée par son conjoint en septembre 2021, a beaucoup ému les États-Unis, entre autres. De nombreux utilisateurs de TikTok se sont donc mobilisés pour essayer d’aider la police à avancer dans l’enquête (lorsque le corps de la jeune fille était encore recherché). Une vidéo d’une Tiktokeuse racontant qu’elle avait pris en stop le petit-ami a par exemple permis aux enquêteurs de définir une zone de recherche et de retrouver le corps de la jeune femme.

9. Quand des gens se sont chauffés pour faire percer la chanson d'un facteur écossais

Nathan Evans, un facteur écossais, a eu l’excellente idée de poster sur son compte TikTok une vidéo de lui chantant une chanson traditionnelle de marins, les Sea Shanties, appelée The Wellerman. Sa vidéo a tellement bien marché qu’elle a été vue près de 11 millions de fois et que des centaines d’utilisateurs ont réalisé des duo avec le jeune chanteur pour l’accompagner et le faire percer (même le groupe Nickelback a joué le jeu, c’est dire). Grâce à cet engouement monstrueux, Nathan Evans a pu signer un contrat avec le label Polydor Records et sortir une version officielle et un remix de la chanson The Wellerman. Quand est-ce que ça m’arrive pour ma reprise de Jacky ta 4L ?

10. Quand des gens ont tous gentiment trollé avec créativité une femme qui en avait plein le cul des duo

Des personnes très inventives (j’aimerais bien les contacter, c’est pour mon CV) se sont moquées avec classe d’une Tiktokeuse qui demandait à ce que les utilisateurs de TikTok arrêtent de faire des duo avec d’autres vidéos. Pour la troller, ils ont donc multiplié les duo pour mettre en scène sa propre vidéo. Il faut le voir pour le croire.

Si ce top t’as donné envie de devenir un tiktokeur qui change le monde, voilà nos conseils pour bien utiliser TikTok pour te lancer sans foutre la honte à ta famille sur sept générations.

Sources : Radio Canada, Courrier International, L’ADN, Sud Ouest, Newsroom TikTok.