Il est vrai que les parents racontent de gros mythos à leurs enfants. C’est pourquoi il est de bonne guerre que les enfants se vengent en racontant à leur tour n’importe quoi principalement pour éviter de se prendre une soufflante quand ils ramènent une sale note. Vous nous avez rapporté vos témoignages de pires excuses et on a bien ri, on vous livre ici les spécimens les plus désopilants.

1. Le coup de la prof humoriste pro des pranks

« Je croyais que c’était une blague et qu’elle ne noterait pas. »

2. Le coup du copié fautif

« C’est de la faute du camarade. J’ai recopié sur lui mais il savait pas sa leçon ! ». Un grand classique du genre même si je doute que beaucoup d’enfants assument un tel acte considéré comme criminel.

3. Le coup du chaos gastrique

« J’avais besoin de faire caca j’arrivais pas à me concentrer » .

4. La preuve par 3

« Tu vois maman quand je révise pas j’ai des bonnes notes (17/20,19,5/20) et là que j’ai beaucoup révisé j’ai eu une mauvaise note (13/20) donc j’arrête de réviser. » C’est dur à admettre, mais ça tombe sous le sens.

5. La comparaison abusive

« Même le premier de la classe a eu la même note. »

6. Le constat terrible : mon enfant est encore plus con que ce que je pensais

« Mais nooon j’ai pas eu 8/20 maman, 8 coefficient 2 ça veut dire 8×2 donc 16/20 ! »

7. La tactique Calimero-ish

« La prof ne m’aime pas. »

En tant que parents responsables, pensez bien à répondre : « En effet la prof ne t’aime pas, et c’est normal, nous ne t’aimons pas non plus, tu n’as jamais été désiré et la seule chose qui aurait pu nous faire t’apprécier un peu plus c’était que tu aies de bonnes notes, mais là encore tu nous as tous déçus ».

8. L'optimisme toujours de rigueur

« Ça pourrait être pire, j’aurais pu avoir 0 ! ». Il avait eu 1/10.

9. La délation mise en oeuvre

« C’est ma copine m’a fait apprendre la mauvaise leçon »

10. Le faux bon élève (en réalité, il mérite la prison)

« Oui mais un tel fait du bruit dans la classe d’ailleurs il vient de prendre 3h de colle, bref j’arrivais pas à me concentrer ». BAH VOYONS.

11. Calomnie contre tout le système éducatif

« On n’a pas eu le cours sur ça avant ».

12. L'excuse de facilité : excuse n°1 élue préférée des élèves de France

« La prof est nulle ».

On vous laisse avec notre sketch sur la remise des bulletins scolaires qui mérite un Oscar du César.