Dans la jungle du monde animal sans foi ni loi, il y a des mâles qui déjouent les codes, des mâles qui luttent contre le diktat de l’instinct maternel. Ces pères qui portent leurs enfants fièrement et ça on trouve que c’est vachement beau. Bon alors en vérité, le principe de gestation paternelle est vraiment très rare, c’est pourquoi on a également intégré les cas d’espèces où le père est particulièrement protecteur avec ses petiots et les couve pendant que la mère s’occupe de chercher à becter ou tout simplement d’aller fricoter ailleurs, bitch.

1. L'hippocampe

C’est clairement la star en terme de paternité animalière. En effet, le mâle prend en charge la gestation des œufs (qui peuvent aller jusqu’à 1800 tout de même, ça fait du monde au balcon) dans sa poche incubatrice ventrale. Il y a une première phase de gestation qui dure entre deux et trois semaines, puis une autre phase commence avec les ovocytes de la femelle.

Source photo : Giphy

2. Le poisson chat

Contrairement aux mâles chats qui n’en ont rien à branler de s’occuper de leurs chatons (je vous ai déjà dit que les chats étaient des gros branleurs ?), les poissons chats ont un instinct paternel de grande qualité. Leur amour est tellement fort qu’ils ingurgitent carrément leurs œufs jusqu’à ce que ces derniers soient assez grands pour sortir par eux-mêmes de la bouche de leur papounet. On appelle ça des incubateurs buccaux. JE FONDS.

3. La grenouille de Darwin

Alors là je vais vous faire de la peine mais la grenouille de Darwin n’est plus. Elle nous a quitté il y a quelques années. RIP. Et c’est encore plus triste quand on sait que, tout comme le poisson chat, le mâle de la grenouille de Darwin couve ses œufs dans sa bouche jusqu’à ce que les bébés grenouilles bondissent en dehors de l’antre paternelle. PASSION PAPOUNET.

4. Punaise d'eau géante

Mais siiiii, vous savez on vous en parlé il y a peu de cette punaise dans notre article sur les animaux qui font des œufs ULTRA CHELOU. Bon eh bien la punaise d’eau géante déjà est éligible sur ce point dans la mesure où le mâle couve les œufs en les portant sur son dos, il les oxygène en les approchant régulièrement la surface de l’eau. Touchante cette petite punaise.

5. Le cygne au cou noir

Le cygne n’est pas qu’une belle volaille, c’est avant tout un père tendre et aimant (d’ailleurs à ce titre je vous renvoie à l’article de grande qualité de mon ami et avant tout collègue ThomasG Les cygnes qui ne trompent pas). Certes c’est pas lui qui pond les œufs (car vous l’aurez remarqué, en dehors de l’hippocampe ça reste une activité assez rare), il les couve et le cygne au cou noir tout particulièrement a le bon goût de les porter sur son dos pour les protéger des prédateurs. C’est-ti pas mignon ?

6. Les singes hiboux

Bon je vous avoue sur le singes hiboux, y’a un petit abus. C’est pas tant que les mecs prennent en charge la gestation de leurs petits en revanche, et ça c’est assez rare dans le règne animal pour qu’on le relève, ils sont très proches de leurs petits une fois nés. Ils s’occupent de leur toilettage, ils les trimbalent partout durant la période de lactation. Mais faut dire aussi que les singes hiboux sont une des rares espèces animales à se déclarer monogames. Alors… qui a envie de se marier avec un singe hiboux ?

7. Le jacanas

Le monde des jacanas est super hippie. Les meufs peuvent s’accoupler avec autant de mecs possible tandis que les mecs doivent leur rester fidèles. Ils restent donc auprès du nid pour s’occuper de la couvaison alors que les mères se cassent de la couler douce en migration. C’est du propre.

8. Le nandou

Aussi appelé le rhea, cette sorte d’autruche a un sens de la paternité moult développé. Le mâle couve entre 10 et 60 œufs sur une durée de 40 jours et quand les poussins voient le jour, il est plutôt ultra protecteur. Limite trop. La preuve, même la mère n’a pas le droit de s’approcher de ses propres petits. Donc sympa le nandou, mais faut quand même qu’il se calme ce gars.

9. Le manchot

Si vous êtes fans de la marche de l’empereur, vous avez certainement déjà été sensibilisé à la paternité des manchots. Chez eux, la femelle pond un œuf (et un seul) et le mâle le couve pendant que la mère part en mer chercher de quoi nourrir le bestiau. Dans des conditions pareilles, c’est pas pour rien que le manchot a une espérance de vie allant de 20 jusqu’à 50 ans.

Source photo : Giphy

Du coup moi, perso, j’ai décidé de choisir un hippocampe comme père de mes enfants. Comme ça on pourra lui offrir du plancton en guise de cadeau pour la fête des pères,

Source : neotorama, Planète Animale