Faire un film c’est déjà un truc assez fastidieux de base, mais faire un film historique ou se passant pendant une période spécifique est un véritable nid à merde quand il s’agit de ne pas faire d’erreurs anachroniques. Même avec toute la bonne volonté du monde, il y a toujours un figurant qui oublie d’enlever son pull « Nike » pendant une reconstitution du débarquement en Normandie par exemple. Et c’est quand même super chiant pour l’équipe des costumes qui avait tout tenté pour rester dans le thème.

1. Les bottes en caoutchouc dans "Orgueil et Préjugés"

Keira Knighley porte effectivement dans cette adaptation du roman de Jane Austin des bottes Wellington. Le problème c’est que les bottes en caoutchouc ont été historiquement créées 40 ans après l’époque dans laquelle se passe l’histoire. C’est peut-être plus confortable mais pas très raccord.

Crédits photo : Pride and Prejudice

2. "Presque célèbre" et le tee shirt "Black Sabbath"

Dans le film « Almost Famous » (puisqu’on peut aussi donner son nom en anglais, c’est plus classe) qui se passe dans les années 70 on voit passer en backstage un figurant arborant fièrement un t-shirt à l’effigie du groupe « Black Sabbath ». Jusqu’ici pas de souci puisque le groupe s’est formé en 1968. Cependant le modèle du vêtement en question date lui de 1997. Bon c’est vraiment faire la fine bouche mais les gens les plus pointilleux l’ont remarqué. Haters gonna hate.

3. Le short en lycra dans Gladiator

Ouais, c’est forcément une erreur. Ou alors le costumier était très con car les shorts en lycra n’existaient clairement pas à l’époque et il est fort probable qu’il s’agisse plus d’une volonté de confort que d’une indication pour reconstituer fidèlement le contexte historique.

Crédits photo : Gladiator

4. Le kilt de Mel Gibson dans "Braveheart"

Bon, là l’erreur est assez grosse. Le personnage interprété par Gibson nommé William Wallace arbore fièrement son kilt et montre son cul à ses ennemis, ce qui n’est pas très respectueux mais très classe. Ceci étant dit, l’action du film prend place au 13ème siècle, et les écossais n’ont commencé à porter ce vêtement qu’au cours de 16ème siècle. Du coup ça fait authentique alors que pas du tout.

5. Le kilt du roi dans "Le discours d'un roi"

Bon, le kilt porte visiblement malheur aux films puisque dans « le discours d’un roi », le personnage de George VI interprété (à merveille) par Colin Firth porte un kilt aux mauvaises couleurs. On pourrait croire que c’est pas très grave et qu’on est tatillons, mais non. La discorde a littéralement éclatée puisque le kilt porté dans le film est basé sur un modèle irlandais qui n’a pas été créé avant 1997 et qu’en plus les membres de la famille royale portent des modèles écossais. Donc arrêtez avec les kilts, ça fout le bordel.

Crédits photo : The King's speech

6. La guitare dans retour vers le futur

Dans la scène du bal du premier volet de la trilogie, Marty McFly saisit la guitare électrique de Marvin Berry (une Gibson ES-345) avant d’entonner le morceau « Johnny b goode ». Le problème c’est que le modèle de guitare date de 1958 et que le film se passe en 1955. Bon, après personnellement je m’en fous, bien que remplit d’incohérences ce film reste un chef d’oeuvre.

7. Les fermetures éclair dans "Amadeus"

Ouais, dans le film de Milos Forman sur Mozart, on voit à plusieurs reprises des fermetures éclair sur des vêtements. Là aussi c’est sûrement pour rendre plus confortable les costumes. Le film prend place pendant le 18ème siècle et c’est seulement en 1913 que l’ingénieur suédo-américain Gideon Sundbäck dépose le brevet de cette invention qui, bien qu’elle ait causée d’intenses douleurs aux mecs trop pressés de la remonter après avoir pissé, n’en reste pas moins super pratique.

8. "La grande évasion" et le style de Steeve McQueen (le Style McQueen pour les intimes)

Vous trouvez que Steve McQueen pète la classe avec ses jolis vêtements faisant très « 90’s » sur la photo ci dessous? C’est tout à fait vrai. Le problème c’est qu’il est censé jouer un prisonnier pendant la seconde guerre mondiale. C’était pas tellement la mode à l’époque en prison.

Crédits photo : The great escape

9. Les lunettes de soleil de Brad Pitt dans "L'étrange histoire de Benjamin Button

Bon, c’est vraiment dommage de faire une erreur comme ça. Dans l’une des scènes du film, Benjamin Button fait de la moto en portant des lunettes de soleil « Ray-Ban » datant de 1952. Sauf que la scène se déroule en 1945. Nan mais franchement, n’importe quoi. C’est quoi la prochaine étape, faire porter des lunettes de soleil à un personnage dans un film sur l’esclavage?

Crédits photo : Curious case of Benjamin Button

10. Les lunettes de soleil dans "Django"

Bah oui, ils l’ont fait. Le film se déroule pendant le 19ème siècle et les lunettes de soleil n’ont été inventées qu’en 1929. Alors oui, il a vraiment la classe. Mais quand même.

Crédits photo : Django unchained

11. Les ombrelles dans "Troie"

Alors ils sont mignons tous les deux Orlando Bloom et Diane Kruger, mais les ombrelles ont probablement été inventées au 5ème siècle avant Jésus Christ, soit près de 800 ans après les dates de la guerre de Troie.

Crédits photo : Troy

12. La montre digitale dans le film "Glory"

Alors que le film prend place pendant la guerre de Sécession (1861-1865), on aperçoit dans un plan un soldat lever un bras portant une montre digitale. Alors loin de moi l’idée d’être tatillon, mais c’est à peu près en 1972 que les premières montres digitales arrivent dans le monde.

Crédits photo : Glory

13. Les capes violettes dans le film "Pompéi"

Alors historiquement le violet et les capes existaient bien à l’époque, c’est juste que l’empereur Néron était un peu un mec relou et qu’il avait interdit a n’importe qui à part lui de porter une cape violette. Sous peine de se faire salement punir probablement.

Crédits photo : Pompeii

14. La montre Rolex dans "American Bluff"

« Si à 50 ans on n’a pas une Rolex qui ne sera pas inventée dans au moins 40 ans, on a raté sa vie » avait dit Jaques Séguéla après avoir vu le film « American Hustle ». Effectivement, dans le film, le personnage interprété par Louis CK porte une Rolex dont le modèle sortira en 2010 alors que l’histoire se déroule dans les années 70. Problème de riche certes, mais problème quand même.

Crédits photo : American Hustle

15. Avatar, le film historique remplit d'erreurs

Franchement, là c’est juste n’importe quoi. Les costumes ne sont pas du tout crédibles par rapport à l’époque.

Bon, on voit quand même que c’est vraiment facile de faire de petites erreurs, et comme on dit il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne peut pas faire d’erreurs. Ce qui est à mon sens une raison suffisante de ne rien foutre de sa vie. Vous pouvez aller voir les plus grosses erreurs chronologiques dans les films et les pires anachronismes trouvés dans les films si vous voulez vous amuser comme des petits fous.