Le meilleur ami de l’homme est un compagnon fidèle, amical, plein d’amour, fragile et qui pue un peu de la gueule quand même. Mais dans l’ensemble on ne peut pas nier le fait que ces petites bêtes sont des êtres formidables, dotés d’une loyauté infaillible. Ceci étant dit, beaucoup de gens font encore des erreurs dans l’éducation de leur chien ou dans la vie de tous les jours. Bien que certaines soient assez évidentes, ça ne fait quand même jamais de mal de les rappeler, histoire de ne pas faire souffrir ces braves et courageuses créatures. Je tiens à dire avant de commencer ce top que je suis et je reste dans la team chat. Désolé.

1. Adopter le mauvais chien ou le faire au mauvais moment

Commençons par la base du truc, le moment où vous sautez le pas pour adopter votre nouveau compagnon. Il y a de nombreuses questions à se poser avant de le faire, comme la place dans votre logement, la connaissance de tout ce qu’implique d’avoir un chien, le temps à lui consacrer, les sorties, le budget, le fait que vous vous pissez dessus de peur quand vous voyez un caniche… Bref, posez-vous les bonnes questions, prenez du temps et ne vous jetez pas sans réfléchir dans l’adoption d’un berger allemand alors que vous vivez dans 12 mètres carrés.

2. Minimiser l'importance du dressage

Contrairement à un chat qui n’écoutera rien de ce que vous essayez de lui inculquer et qui vous regardera avec mépris, un chien peut se dresser. C’est même grandement conseillé de le faire, au risque de vous retrouver avec un animal non obéissant qui défonce tout votre intérieur. Le dressage dépend de la race et du type de chien que vous avez, certains seront plus rapides à apprivoiser ou plus obéissants que d’autres, c’est pourquoi j’en reviens à la règle première de ce top : choisissez bien quel chien vous voulez, et si vous trouvez une race mignonne, ce n’est pas suffisant, RENSEIGNEZ VOUS BORDEL.

3. Ne pas sociabiliser votre chien

Une grosse erreur qui peut être assez fatale. Votre chien doit voir du monde si vous comptez pouvoir l’emmener à des soirées cocktails avec son petit costume trois pièces. Si vous faites complètement l’impasse sur cette partie importante de son éducation, cela peut être dangereux, par exemple avec les enfants. Dès son jeune âge il est alors conseillé de lui faire rencontrer d’autres gens, des enfants, d’autres animaux afin d’éviter qu’il développe des phobies. Il n’y a par ailleurs pas d’âge limite (enfin quand même, genre après sa mort c’est un peu tard), sociabiliser votre chien peut se faire une fois adulte et peut empêcher des problèmes comportementaux importants.

4. Ne pas lui faire effectuer assez d'exercice

Cela vaut tout aussi bien pour son contraire : lui faire effectuer trop d’exercice. Si votre chien est inanimé au sol après lui avoir fait courir l’équivalent d’un Paris-Nice, vous en avez trop fait. Le manque d’exercice peut (comme chez l’humain) provoquer des problèmes de santé et de comportement. Votre chien a besoin de se dépenser et d’être stimulé. S’il vous paraît excité tout le temps, qu’il a pris du poids ou semble s’ennuyer, c’est qu’il a besoin d’exercice. Et on ne parle pas seulement d’une ballade de cinq minutes pour faire sa crotte.

5. Ne pas se renseigner sur les maladies potentielles de votre chien

Les animaux de compagnie peuvent développer des maladies bien différentes de nous (et d’autre similaires) et si vous les connaissez c’est une bonne chose. Alors bien sûr, je ne vous demande pas de tout lire au point de devenir plus calé qu’un vétérinaire, mais il est utile de savoir certaines choses. Par exemple la maladie des vers du cœur qui peut être transmise par une simple piqure de moustique et qui créé un ver de plusieurs centimètres de long qui va se loger dans le cœur de votre animal peut lui être fatale.

6. Éviter d'aller chez le vétérinaire

Puisqu’on parle de maladies, parlons également du vétérinaire. Oui ça coûte une couille, mais vous en étiez conscients en prenant un chien (cf point numéro 1 de ce top) et maintenant que vous l’avez fait, ne déconnez pas avec ça. Vous ne devez pas seulement vous y rendre quand votre chien est à l’agonie, il y a des visites de routines, des rappels de vaccins et ce genre de choses que vous pouvez retrouver dans le carnet de santé de l’animal. Beaucoup de chiens peuvent en effet « cacher » une douleur jusqu’à ce qu’elle devienne insoutenable et des contrôles de routine aideront à détecter certaines maladies ou divers symptômes avant qu’ils ne deviennent grave.

7. Ne pas le nourrir correctement

Alors déjà le laisser mâchouiller des câbles électriques ou de la ferraille en se disant « qu’il fait ses dents » c’est pas une bonne chose. Mais plusieurs points sont importants sur la nutrition de votre animal, renseignez vous sur la qualité de la nourriture que vous lui donnez : problèmes de peaux, malnutrition et maladies diverses peuvent en découler. Ne lui filez pas tout le temps vos restes, certains ingrédients inoffensifs pour l’homme peuvent être toxiques pour eux. Et dosez aussi ses rations, trop ou pas assez de nourriture peut clairement être mauvais assez logiquement.

8. Négliger la dentition de votre chien

Vous vous rappelez quand vous vous êtes offusqué au début de ce top en lisant « qui pue un peu de la gueule quand même » ? Eh bien ce n’était pas là par hasard. Ok l’haleine d’un chien n’est pas censée sentir la rose, mais si l’odeur est vraiment forte elle peut être un signe de problème ou de maladie. Il peut s’agir de tartre à enlever mais également de parodontite (inflammation de la parodonte) pouvant causer la perte de dents. Dans les cas les plus graves cela peut même amener des problèmes rénaux ou cardiaques.

9. Ne pas considérer le budget alloué à votre chien

Un chien coûte cher. Pas seulement l’animal en lui-même, mais les dépenses qui en résultent. Vous devez être conscient de cela. Nourriture, fournitures, soins, santé, gardiennage… Vous allez probablement devoir débourser des sommes importantes tout au long de la vie de votre animal de compagnie et vous ne pouvez pas y couper. Négliger la nourriture ou les rendez-vous médicaux de votre chien en fonction du budget est quelque chose que vous deviez prévoir, désolé de vous mettre le nez dans votre merde, mais on en revient encore et toujours au premier point de ce top.

Crédits photo : Topito

10. Punir sévèrement votre chien pour son comportement

Le dressage et l’éducation de votre chien est important, comme précédemment abordé. Le punir pour des problèmes de comportement ne doit pas être pris à la légère. Déjà, ne frappez jamais votre chien, premièrement parce que c’est vraiment cruel, deuxièmement il ne comprendra pas vraiment pourquoi et enfin vous ne feriez qu’amenuiser le lien qui vous lie à lui. Vous pourriez de plus le rendre méchant, méfiant et violent. Ne l’enfermez pas dans sa cage non plus, la cage est faite pour les transports et ne doit donc pas être liée à quelque chose de négatif au risque de sérieusement galérer à l’y faire rentrer dans des moments où vous en avez vraiment besoin.

Bon, je ne suis pas expert en chiens, je me suis pas mal renseigné pour écrire ce top mais si vous voyez des erreurs ou des choses à ajouter, n’hésitez pas à les dire en commentaires et je me ferai un plaisir de les ajouter / corriger. Prenez soin de votre compagnon et rendez-lui tout l’amour qu’il vous porte. Vous pouvez aller voir les chiens qui ont le plus changé avec le temps et les meilleurs memes sur les chiens, c’est assez rigolo.

Sources : LittleThing, The Spruce Pets (1, 2), Modern Dog Magazine.