Ce qu’il a de génial quand on campe, c’est qu’on est au plus près de la nature. Alors autant choisir des endroits spectaculaires pour pleinement profiter de cette proximité et non le genre de truc où toutes les tentes sont les unes contre les autres. Enfin, sauf si c’est votre délire bien sûr ! Et avant toute chose, il est peut-être temps de regarder ici tous les accessoires indispensable pour aller camper.

1. Brushers Adirondack Shelter (Irlande)

Dans les zones les plus reculées du comté de Wicklow, au cœur de cette sublime région par endroits restée sauvage, l’aventure vous attend. Les randonneurs pourront par exemple se reposer dans des abris spécialement conçus, aux alentours de Brushers Gap, de Mucklagh ou Mullacor. Il convient par contre de tout prévoir car ici, c’est plutôt sauvage. Mais votre tente originale en forme de combi T3 s’y mêlera à merveille.

2. Zur Mühle (Allemagne)

La Forêt Noire, c’est magnifique. Ce qui tombe bien car on peut y camper ! À Zur Mühle où les vacances s’écoulent paisiblement, au rythme de la rivière sur laquelle on peut naviguer avant de déguster le pain préparé sur place ou pourquoi pas avant de faire une bonne randonnée en pleine nature.

3. La vallée du Douro (Portugal)

Le camping sauvage, toléré, permet de goûter à cette région viticole (pour le moment) préservée par le tourisme de masse. Au nord du pays, entre paysages paradisiaques et activités de plein-air, pas moyen de s’ennuyer. L’étape idéale avant d’aller à Porto ou de descendre sur Lisbonne.

4. Unkervatnet (Norvège)

Pour camper comme un viking, rien de tel que ce site ! Situés sur la municipalité de Hattfjelldal, au bord d’un magnifique lac, les deux campings proposant des hébergements permettent de profiter de tout ce que la région a à offrir. Le must !

5. Zante (Grèce)

L’une des plus belles îles grecques de la mer Ionienne. On y retrouve quelques-unes des plages les plus incroyables de la planète comme Alykanas et Tsilivi et le top, c’est qu’on peut y camper pour profiter de toutes ces richesses du soir au matin ! On dort paisiblement et dès que le soleil se lève, on part nager avec les tortues.

6. Camino de Santiago à Burgos (Espagne)

Épargnée par les flots massifs de touristes, la région de Burgos, en plus d’être relativement proche de la France, propose une qualité de vie indéniable. Au niveau du camping Camino de Santiago par exemple, en pleine campagne, sur le chemin de Compostelle. On mange bien, il y a des tonnes d’animaux à observer et en plus, on peut aussi se rendre sur le superbe site restauré de Sad Hill, soit le cimetière que Sergio Leone a construit dans une spectaculaire vallée pour y tourner la scène finale du Bon, la Brute et Truand.

7. Le Clos du Lac (France)

Porte d’entrée idéale pour parcourir le Parc national des Écrins, ce camping est de plus situé en bordure du lac de Serre-Ponçon. Un paradis pour la randonnée, de l’air frais, des activités de pleine nature, en famille, entre amis ou même en solo. Into the (presque) Wild style !

8. La Pointe en Bretagne (France)

On peut prendre le risque de bivouaquer en pleine nature mais ce n’est pas conseillé. On peut aussi trouver quelqu’un pour louer ou prêter un emplacement sur sa propriété. Sinon, il y a le camping la Pointe, au bord de l’Aulne, au plus près d’animaux comme des écureuils, des cerfs rouges et des hiboux. C’est chouette non ?

9. Bregenz (Autriche)

Bienvenue sur les rives du lac Constance ! Ici, on peut se baigner et admirer les paysages totalement fous de l’Autriche, à deux pas de l’Allemagne et de la Suisse. Et comme tout est fait pour faciliter l’émerveillement, il est carrément possible de parcourir le site à pied ou à vélo, de long en large.

10. Arolla (Suisse)

À presque 2000 mètres d’altitude, dans les Alpes, ce site de camping suisse est incroyable. On sort de sa tente et on voit le Mont Collon. Parfait pour les alpinistes, même s’il est aussi possible de s’y poser pour simplement admirer le paysage…

Le rêve à portée de tente !