L’humain est une créature incroyable qui fait des trucs inutiles chaque jour par réflexe sans vraiment réussir à s’expliquer pourquoi. C’est comme ça, on est étrange sur bien des aspects, comme quand on tombe sur l’un des trucs qu’on peut pas s’empêcher de toucher. Aujourd’hui on veut vous parler d’une autre énigme : pourquoi il y a certains endroits où on ne peut pas s’empêcher de faire coucou sans raison ?

1. Dans les manèges ou les attractions

Étrange de vouloir faire coucou aux gens qui vous accompagnent mais ne sont pas montés avec vous dans le manège. Ils vous voient, c’est le principe du truc en fait, ils sont en train de vous regarder, alors pourquoi ? Qu’est-ce que vous essayez de leur dire ? Que vous êtes encore là à chaque tour du truc ? Complètement con comme principe.

2. Sur les ponts d'autoroute

Vous avez déjà probablement vu des gens qui font ça, se positionnent sur un pont au dessus duquel passent des bagnoles et font coucou aux automobilistes qu’ils ne connaissent pas et qu’ils ne reverront pas, jamais. Juste comme ça. Si ça se trouve ils essaient de les prévenir d’un truc genre « votre liquide de frein se vide » on sait pas. C’est triste.

3. Au stade quand on est filmé sur l'écran géant

Il va falloir me dire maintenant à qui font coucou ces gens. Parce que si c’est à leurs proches ils n’ont aucun moyen de répondre en fait, c’est complètement unilatéral comme échange. Et si c’est juste aux spectateurs c’est pareil, on ne vous connait pas, on s’en fout, faites pas coucou, regardez le match vous avez payé.

4. En voiture ou à l'arrière du bus

Quand on croise une autre voiture sur l’autoroute ou quand on est dans le bus à la fenêtre, certaines personnes ne peuvent pas s’empêcher de faire coucou, comme si les gens allaient leur répondre. Le pire dans ces moments-là c’est que ça provoque chez la personne en question l’interrogation suivante « je le connais lui ? » Alors que non.

5. Quand on se voit dans les caméras de surveillance du magasin

Il doit y avoir un truc qui se passe quand on pense qu’on est retransmis sur un écran parce que comme pour les stades de foot quelque chose pousse certaines personnes à faire coucou à la caméra de surveillance. Pourquoi vous faites ça ? Vous pensez qu’on va vous rappeler pour passer à la télé ou un truc du genre ?

6. Dans un télésiège

Ici non seulement c’est con mais en plus c’est dangereux, parce que le skieur qui passe en bas et qui vous voit faire coucou, lui il essaie de vous reconnaitre, il regarde pas devant lui et hop, il fonce dans un ravin ou pire, dans un serveur de restaurant d’altitude qui sert du vin chaud aux clients, et ça c’est gâcher, c’est super grave.

7. Dans les bateaux mouches ou les petits trains

Ça c’est chiant parce qu’il y a un petit côté « j’ai plus de thune que vous » quand quelqu’un vous fait coucou directement d’un bateau mouche. Généralement ce sont de pauvres touristes qui ne savent pas où ils viennent d’arriver parce qu’à Paris autant vous dire que la réponse classique à un coucou c’est un bon gros doigt d’honneur.

8. À l'aéroport quand on sort de l'avion tout puant avec sa valise et qu'on voit un de nos proches qui nous attend

Ici aussi, la personne a vu que vous arriviez, elle se fait même probablement chier depuis deux heures parce que le vol a été retardé vu qu’il arrive toujours des galères dans les aéroports. Ne faites pas coucou, la personne a juste envie de rentrer chez elle, encore plus que vous.

9. Quand on se voit de loin avec la personne qu'on doit rejoindre

Alors ça c’est quand même franchement louche, on est en train de marcher vers la personne, on doit se retrouver et là y’a un échange de coucou alors qu’on sait qu’elle nous a vu et que dans approximativement 10 secondes on va se dire bonjour vraiment. Incompréhensible.

10. Dans les aquariums

Il y a deux types de personnes qui font coucou aux poissons : les enfants, et là ça a un côté amusant et mignon, et puis les serial killers. Si vous avez au dessus de 15 ans vous savez dans quelle catégorie vous vous trouvez.

Personnellement j’ai écrit tout ce top en vous faisant coucou depuis l’écran de mon ordinateur. Et vous ?