Si maintenant on est habitué à voir des effets spéciaux numériques partout certaines scènes nous semblent tellement invraisemblables qu’on pense directement que c’était fait par ordinateur. Et pourtant, parfois il s’agit simplement de bons vieux trucages « réels », ce qui rend la performance encore plus incroyable. On vous propose d’en voir quelques exemples tout de suite et vous pourriez être étonnés parce que vous ne faites pas attention quand vous regardez un film.

1. "Harry Potter 3" : la scène de la tante qui gonfle

Vous vous souvenez de cette scène où la tante super reloue se retrouve à gonfler et s’envole dans les airs après avoir emmerdé le petit Harry ? Eh bien cet effet spécial était réalisé avec un costume de poches de caoutchouc qui pouvaient se gonfler, ensuite l’actrice était tirée par des câbles pour être surélevée. Même son visage avait une poche gonflable pour donner l’impression de ce visage qui grossit. C’est bien fait, non ?

2. "Mad Max : Fury Road" et la scène des harpons

On pourrait croire qu’on a un fond vert et des effets spéciaux numériques sur cette scène de grosse course-poursuite dans le désert, mais le film utilise très peu d’effets du genre. Pour cette scène en particulier, les attaquants aux harpons étaient vraiment sur des perches à la con qui bougeaient dans tous les sens. Sont forts ces gens du cirque.

3. "Tenet" : la scène de l'avion

Si on peut reprocher pas mal de choses à Tenet (chacun son avis je ne juge pas) on ne peut pas lui reprocher ses scènes d’action aussi incompréhensibles que mouvementées. Celle de l’avion qui s’écrase dans l’aéroport en éclatant un nombre important de voitures au passage est tout à fait authentique. Et complètement too much.

4. "Spiderman" : la scène du plateau

S’il y a énormément de scènes dans Spiderman réalisées en numérique il y en a UNE pour laquelle le réalisateur tenait à ce qu’elle soit réalisée sans trucages et il s’agit de celle où Peter Parker rattrape le plateau de MJ et tous ses aliments. Ça a pris pas moins de 156 prises pour que Tobey Maguire y arrive et le plan a été accéléré mais c’est vraiment arrivé.

5. "Jurassic Park" : les dinosaures

Oui parce que le tout premier Jurassic Park n’avait pas du tout eu recours à des foutus effets spéciaux numériques, mais à des animatroniques, des créatures robotisées super bien foutues qui ne vieillissent pas trop à l’image. La preuve, regardez le premier puis le deuxième film dans la foulée, vous verrez que le premier est celui qui a le mieux résisté au temps.

6. The Suicide Squad : Polka-Dot Man et son costume gonflable

Le personnage étrange de Polka-Dot Man possède un genre de pouvoir qui fait gonfler les points de couleur sur sa peau jusqu’à explosion, un pouvoir pourri, mais c’est pas la question. Lorsqu’on regarde le film, on se dit assez naturellement que tout son costume est fait en post-production avec de bons gros effets spéciaux numériques mais non, c’est une prothèse gonflable avec des petites lumières.

7. Les Anneaux de Pouvoir : le générique encore plus beau quand on sait qu'il est vrai

C’est, au moment où j’écris ces lignes, le seul truc qu’on a vu de la série donc difficile de juger le produit fini, mais c’est beau. Quand on regarde la vidéo du making of et qu’on réalise que tout est vrai et filmé en studio le générique devient vraiment magnifique, c’est pas juste un truc créé en images de synthèse mais un vrai travail sur cette forge filmé en ralenti avec de beaux plans sur les flammes, le métal en fusion, la fumée et le bois.

8. Suicide Squad : Killer Croc, le maquillage de l'enfer

Ce maquillage pourrait entrer dans la liste des maquillages les plus longs à réaliser puisqu’il fallait plus de cinq heures chaque jour pour le réaliser. Mais ça donne un truc très réaliste qu’on pensait carrément être fait par ordinateur, c’est limite dommage que le film soit vraiment à chier (surtout par rapport au deuxième Suicide Squad) parce que personne n’en parle du coup.

9. Shang-Chi : le combat avec les couteaux

Dans cette scène de combat du film Marvel Shang-Chi, les deux opposants se filent des bons coups dans la tronche tout en attrapant des couteaux en plein vol à deux reprises pendant une chorégraphie mouvementée. Le truc c’est que ces fameuses envolées de couteaux sont bien réelles et qu’elles ont nécessité près de 175 prises alors qu’on pourrait directement penser que c’était juste fait en images de synthèse. C’est bien fait tout ça, mais c’est pas au niveau des bastons dans The Raid.

10. Inception : les salles qui tournent dans tous les sens

Si vous avez vu le film vous vous souvenez probablement de cette scène dans l’hôtel où les personnages courent dans les couloirs qui n’arrêtent pas de se retourner dans tous les sens. Tout ça a été filmé dans un décor qui tournait à 360° où il est aussi facile de vomir que de se tordre une cheville et c’est ce qui donne ce côté super réaliste à la scène.

11. Légion : la scène de la cuisine dans le premier épisode

Le pilote de la série Legion fait partie des épisodes de série révolutionnaires tellement il est incroyable. Dans l’une des scènes, le personnage principal se retrouve dans une cuisine où tous les objets se mettent à voler en tourbillon et exploser dans tous les sens. Cette scène a été entièrement filmée sans le personnage et on l’a rajouté par ordinateur, mais tout le reste est complètement réel, et c’est génial.

12. Charlie et la chocolaterie : la scène des écureuils

Dans cette scène on voit des dizaines d’écureuils casser des noix et trier la coquille et le fruit avant de se jeter sur une gamine insupportable et de l’envoyer dans un trou. Dit comme ça on ne dirait pas un film pour enfant mais c’est pas le sujet, la véritable information importante c’est qu’il y avait de vrais écureuils entrainés pendant des semaines à ouvrir les noix et trier mais aussi à sauter sur des gens et ça c’est beau.

Et sinon vous pouvez aller voir les effets spéciaux les plus durs à réaliser et les pires effets spéciaux, parce que ça existe aussi.

Sources : Listverse, Diply, Ranker, Buzzfeed, Whatnerd, Cracked, Whatculture.