Vous saviez que étymologiquement le mot travail en hongrois ça veut dire « mange tes morts vieux chacal », dingue pas vrai ? Eh oui le travail c’est souvent un truc chiant qu’on fait pour payer le loyer de notre appartement trop petit. Quelle vie nulle on mène. Encore heureux qu’on ne se tape pas tous des patrons qui respectent pas le droit du travail. Alors on a réuni pour vous quelques règles du code du travail bien pratiques à connaître pour éviter l’enfulette.

1. Même pour les métiers debout on doit toujours mettre une assise à dispo de l'employé

Eh ouais mes petits potes. C’est déjà pas marrant d’être debout toute la journée (et pas bon du tout pour le dos), alors si en plus on n’a aucun espace pour s’asseoir c’est chaud. Qu’importe ton emploi, tu dois toujours pouvoir disposer d’un truc pour faire des pauses assises.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : SpreeTom

2. Les femmes enceintes ont le droit de faire leur rendez-vous de suivi de grossesse sur leur temps de travail

Et ces rendez-vous comptent pour du temps travaillé, pas de chichi.

3. Quand une femme enceinte occupe un poste à risques, elle doit pouvoir changer de poste le temps de la grossesse

Bon en revanche on parle de métier à risque hein, si vous êtes community manager a priori pas besoin de changer. En revanche si vous êtes en contact avec des substances toxiques ou que votre travail porte sur la manutention, vous avez droit à une réaffectation et le truc marrant c’est que si cette réaffectation n’est pas possible, votre contrat de travail est suspendu et la rémunération bien évidemment maintenue.

4. Dès qu'une entreprise a plus de 100 salariés elle doit mettre à disposition un coin crèche

Ça fait partie des petites obligations des employeurs. Bon alors on parle pas forcément de crèche mais plus de « local dédié à l’allaitement ». Mais là où ça se complique c’est que le local doit disposer de 3m² par enfant et de 3m de hauteur sous plafond. Bref ça doit pas être un placard quoi.

Crédits photo : Topito

5. Sur le lieu de travail l'alcool est interdit sauf le vin, la bière et le poiré

En revanche, tu ne peux pas te plaindre auprès de ton employeur s’il n’y a pas de pinard au taf, calme-toi quand même. Quant au poiré, je ne savais même pas que ça existait. Par ailleurs, l’employeur ne peut pas te licencier parce que tu es alcoolique en revanche il peut le faire si tu es ivre au bureau (un peu galère quand même pour les alcoolo qui ne doivent plus savoir où donner de la tête).

6. Attention sortez vos calculettes... on dispose de 33 types de congés différents

De base on a tous 24 jours de congés, ils sont obligatoires. Mais il existe tout un tas d’autres congés, pour le mariage de tes enfants, pour la mort de ton mari, pour la mort de ton enfant (pas pour la mort de ton chat, reste stable). Franchement si tu cumules tout, mariage + deuil + re-deuil, y’a bien moyen de partir une semaine en Bretagne, et par les temps qui courent c’est plutôt une bonne nouvelle.

7. On doit toujours avoir un espace dédié au repas

Mais genre vraiment de vraiment. La loi stipule clairement « Il est interdit de laisser les travailleurs prendre leur repas dans les locaux affectés au travail ». Donc en gros si tu manges un sandwich devant ton ordi de boulot, c’est la prison à perpétuité.

8. Tabouret no pasaran

Même s’il est design et vaut plusieurs millions d’euros, le siège mis à disposition du travailleur dans le local de repos doit comporter un dossier. Et pas un dossier avec des factures dedans !!! MDR.

9. Si ton travail est salissant, tu dois pouvoir prendre une douche et ce n'est en aucun cas considéré comme une pause

Encore une fois, ça marche bof si t’es aux RH. Mais dans la vie il n’y a pas que des gens qui sont aux RH sinon on serait bien embêté. Par ailleurs, je précise que l’eau de la douche doit être réglable, donc pas juste un robinet tout pété.

Crédits photo : Topito

10. Si tu travailles pendant tes congés TU PEUX ETRE POURSUIVI

Attention, pas poursuivi par quelqu’un dans la rue mais bien poursuivi par la justice. Oui toi. Pas ton employeur, mais bien toi. La loi considère que tu prives les chômeurs d’un travail en bossant durant tes congés. Bon, dans les faits je vous rassure ça n’arrive JAMAIS. Mais désormais vous pourrez consulter vos mails en vacances en vous disant que vous vivez dans l’illégalité la plus totale.

Et encore je vous parle que de la France parce que je vous signale qu’au Japon il y a une loi qui interdit aux employés d’être en surpoids. SYMPATOCHE.

Sources : L’Astucerie, Cnews, Le Figaro