Que vous en portiez une ou non, que vous soyez chauve ou pas, que vous aimiez ou non Michel Sardou, vous avez tous forcément déjà entendu parler du concept de la frange. Ce fameux truc que font toutes les meufs (tout genrage abusif mis à part, le débat sur la frange touche particulièrement la population de type féminin) pour changer de tête et qui regrettent après pendant 6 mois et qui 6 mois plus tard y reviennent parce qu’elles sont dans le déni.

Je sais bien de quoi je parle, j’ai moi même récemment franchi le cap parce que, après tout « on n’a qu’une vie, et c’est pas pour la vivre sans frange » (cette citation est de moi). Voici donc une analyse fine et hautement poussée des différents types de franges, de la plus pourrie à la plus pourrie.

1. La frange grasse

L’avis du jury capillaire : c’est bien sûr la frange la plus courante, celle à laquelle on est tous confronté à un moment donné (deux heures après avoir lavé nos cheveux). La frange a une fâcheuse tendance à graisser plus vite que le reste de ta chevelure ce qui nécessite des shampoings tous les deux jours. Voire tous les jours. Voire toutes les heures.

2. La frange trop longue

L’avis du jury capillaire : c’était pas très malin de demander une frange longue à ton coiffeur pour te retrouver deux jours après avec du bordel plein les yeux. C’est le moyen le plus sûr de te rafraîchir la frange toi-même et de faire n’importe quoi.

3. La franche trop courte

L’avis du jury capillaire : s’il y a une frange trop longue, il y a naturellement une frange trop courte. Celle-ci jure davantage sur le plan esthétique car l’absence de poids lié à la longueur cause une anarchie capillaire sans aucune forme de cohérence à part peut-être, le chaos…

4. La frange bouclée

L’avis du jury capillaire : pourquoi nous autres personnes dotées de cheveux bouclées sommes nous naïves au point de croire que cette frange rendra aussi bien que sur les cheveux lisses ? Je suis désolée de vous l’apprendre mais la frange aux cheveux bouclés ne fonctionne que pour les gens très riches. Et ceux qui ont un groupe sanguin O +.

5. La frange en suspension pour plus de fun

L’avis du jury capillaire : soit tu as mis du gel pour tenter un truc, soit tu t’appelles Catherine Ringer et dans ce cas tu as tous les droits, mais comme a priori tu n’as fait ni l’un ni l’autre, te voilà juste victime de cheveux récalcitrants qui se jouent de toi à coup d’épi.

6. La fausse frange pour les gens qui n'aiment pas sortir de leur zone de confort

L’avis du jury capillaire : je vous parle même pas à vous.

7. La frange déstructurée mais genre trop

L’avis du jury capillaire : c’est bien de casser les codes, de sortir du diktat du brushing, mais parfois aussi, c’est pas bien.

8. La frange punk

L’avis du jury capillaire : elle a l’avantage de se trouver chez les hommes comme chez les femmes (ce qui en fait une frange inclusi.v.e). Le principe est simple, on inverse le concept de cheveux en se rasant la tête pour ne laisser pousser qu’un petit toupet au dessus du front. Original. Cocasse. Excentrique. Fantasque. Grille-pain.

9. La frange fruits de mer

L’avis du jury capillaire : ça devrait finir dans un rayon surgelé Picard.

10. La frange comté

L’avis du jury capillaire : celle-là, vous ne vous y attendiez pas hein ?

Si ?

Ah.

Bon.

Pour aller plus loin sur ce sujet je vous recommande vivement notre sélection de tweets sur les franges. Pour aller plus loin sur le sujet de Paint je vous renvoie naturellement aux différents types de tatouages sur Paint.