C’était mieux avant ? C’est mieux maintenant ? Nos parents étaient-ils d’effroyables bourreaux ? Les parents d’aujourd’hui sont-ils de véritables sacs de guimauve ? On enquête sur ce sujet houleux.

1. Quand vient sonner l'heure de Noël

Avant : on avait une paire de chaussures. Parfois, une orange ou encore le droit de ne pas travailler à la mine (et on était pas plus malheureux).

Aujourd’hui : ils veulent une PS5, une enceinte bluetooth hors de prix, des vêtements de luxe. Les enfants ne savent plus apprécier les cadeaux de Noël.

2. Pendant un trajet en voiture

Avant : le parent pouvait cloper fenêtre oklm. Quand bien même l’épiderme de l’enfant passe par toutes les nuances de vert (jusqu’à repeindre avec ses flux gastriques les sièges de la Renault 5).

Aujourd’hui : on rechigne à mettre la musique trop forte. NAN MAIS DANS QUEL MONDE VIT-ON ?

3. Pendant un trajet en voiture (bis)

Avant : la ceinture on s’en foutait – d’autant plus qu’il n’y en avait pas.

Aujourd’hui : l’enfant est harnaché dans un siège auto finition titane et airbag mousse expansée intégré jusqu’à ses 19 ans.

4. Le nombre d’enfants

Avant : quand des parents avaient 4 enfants, proches et familles posaient la question : « et alors ? C’est pour quand le petit 5e ? ».

Aujourd’hui : quand vous annoncez votre première grossesse, proches et familles vous disent : « t’es courageuse ma pauvre ».

5. Le babysitting

Avant : on pouvait rentrer aux premières lueurs du matin, la trogne en biais en empestant le whisky écossais et simplement craquer un bifton de 50 francs.

Aujourd’hui : 30 euros c’est le taro pour un apéro où l’on a vite fait sifflé une gin to’.

6. Quand Papa et Maman ne s’aiment plus

Avant : on ne se séparait pas nécessairement au risque d’être malheureux comme une pierre. Si cela arrivait, on filait chez maman et papa un week-end sur deux.

Aujourd’hui : c’est l’alternance. Une semaine sur deux.

7. L'éducation

Avant : une bonne trempe et ça repart (ou pas, souvent pas, souvent mal).

Aujourd’hui : on prône l’éducation positive. « Corentin, est-ce que tu trouves normal à 5 ans de menacer sa petite sœur avec un couteau de cuisine ? Diablotin, va ».

8. L’intervention de Papy

Avant : fallait pas trop lui râper les raisins avec ces histoires de bonne femme.

Aujourd’hui : Papy se propose pour préparer un biberon, jeter un œil sur l’état d’une couche et lire une fable (si ça dure pas trop longtemps).

9. Le temps à la maternité

Avant : la mère y restait une petite dizaine de jours, aux petits soins.

Aujourd’hui: vous entendrez sûrement « félicitations Madame, c’est une petite fille ! Vous rentrez maintenant ? ».

10. L’autonomie

Avant : les parents laissaient les enfants faire un tour de vélo sans casque et commençaient à s’inquiéter quand la maréchaussée frappait à la porte à la nuit tombée.

Aujourd’hui : l’enfant préalablement enroulé autour de plusieurs mètres de papier bulle peut sortir un bon quart d’heure à maximum 50 mètres du domicile parental. Au-delà, sa balise GPS lui envoie de mini-électrochoc d’avertissement avant explosion.

Soyez rassuré.es parents du passé, parents du présent, parents du futur : nous aurons systématiquement tort.