Avoir un enfant et vouloir le protéger, je dirais que c’est un peu la base dans le boulot de parent. Mais attention à ne pas vous emberlificoter sur la pente savonneuse de l’excès de protection parce que ça peut devenir relou, très relou, trop relou.

1. Quand ton enfant s'embrouille avec un copain dans la cour de récré

Parent protecteur : tu essaies de l’aider à comprendre le problème quitte à rencontrer les parents de son pote (qui n’est peut-être pas vraiment son pote après tout).

Parent TROP protecteur : tu enfermes l’ennemi de ton enfant dans une cave pendant une semaine ou deux avec obligation de jouer avec ton enfant trop sympa.

2. Quand il fait sa première rentrée en pleurant

Parent protecteur : tu essaies de lui expliquer que l’école va lui apporter plein de belles choses, qu’il se fera des amis. Tu lui offres un magnifique goûter tous les jours à la sortie de l’école.

Parent TROP protecteur : tu annules son inscription, après tout, on n’est jamais mieux servis que par nous-mêmes, autant lui faire l’instruction à la maison, loin de tous les conflits potentiels qu’il pourrait rencontrer dans la cour dé récré.

3. Quand il a un peu de fièvre

Parent protecteur : tu lui mets un gant d’eau froide et tu attends de voir si la température monte avant de l’emmener chez le médecin.

Parent TROP protecteur : tu appelles une ambulance pour l’emmener aux urgences.

4. Quand il trébuche et s'égratigne le genou

Parent protecteur : tu lui mets un peu d’antiseptique, un pansement et tu lui fais bien sûr le coup du bisou magique.

Parent TROP protecteur : tu lui colles un plâtre pour trois semaines et tu l’enfermes dans sa chambre pour t’assurer de son bon rétablissement.

5. Quand il/elle va faire sa première fois

Parent protecteur : tu lui donnes des capotes en prévision.

Parent TROP protecteur : tu assistes aux ébats pour contrôler que tout se passe bien.

6. Quand ton enfant a une mauvaise note

Parent protecteur : tu lui expliques ce qu’il n’a pas compris et tu le rassures pour la prochaine fois.

Parent TROP protecteur : tu pirates le système informatique de l’école pour lui foutre les 20 partout. Rigolez pas c’est déjà arrivé.

7. Quand il fait ses devoirs

Parent protecteur : tu l’aides à faire ses devoirs en le laissant trouver son chemin de réflexion.

Parent TROP protecteur : tu fais ses devoirs à sa place pour qu’il puisse aller jouer parce qu’il a déjà beaucoup travaillé à l’école.

8. Quand son chat ou son chien passe l'arme à gauche

Parent protecteur : tu le consoles et lui expliques que la vie est ainsi faite de choses qui naissent et qui meurent et même si c’est triste et douloureux, le temps apaisera ses souffrances.

Parent TROP protecteur : tu le fous sous anxiolytiques.

9. Quand tu organises la chasse aux oeufs de Pâques

Parent protecteur : tu achètes plein de chocolats de toutes sortes et prends soin de les cacher tout en les rendant assez accessibles.

Parent TROP protecteur : tu lui donnes les chocolats en mains propres et tu mets des tartes aux autres enfants qui auraient le malheur de trouver des chocolats avant lui.

10. Quand il joue aux Lego

Parent protecteur : tu l’aides à construire la tour la plus haute.

Parent TROP protecteur : tu colles à la glue les tuiles entre elles pour que son oeuvre ne se détruise jamais.

Pas toujours une dinguerie ces parents hélicoptères.