L’Angleterre est en deuil, la nouvelle a fait le tour du monde : la Reine Elizabeth II est décédée le 8 septembre 2022, à l’âge de 96 ans (beau score). Bien que couronnée un an plus tard, elle est montée sur le trône d’Angleterre en 1952, et aura régné pendant 70 ans. 7 décennies. C’est énorme. Alors forcément, en 25 764 jours, elle en a vu défiler des changements, des innovations et des lois !

1. L'ampleur de la population mondiale

En 1952, nous étions proches des 2,6 milliards d’habitants sur terre. 70 ans plus tard, nous sommes plus de 3 fois plus nombreux ! Selon les projections, au 15 novembre 2022, le seuil des 8 milliards d’humains devrait être franchi. Oui, ça fait beaucoup.

2. Le PIB par habitant en Angleterre

Lorsque Lizzie monte sur le trône (le vrai, hein) en 1952, le Royaume-Uni ressent encore le poids de la Seconde guerre mondiale sur son économie. Le PIB est alors de 8 500£/an, contre 32 600£ aujourd’hui. Oui, c’est 3,8 fois supérieur… Well done !

3. La carte de l'Europe

En 1952, l’Union européenne en tant que telle n’existe pas encore. Cette année-là, six pays se lient sous le nom de « Communauté européenne du charbon et de l’acier » (CECA), mais l’Angleterre n’en fait pas partie. L’ancêtre de l’UE est formé de l’Allemagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg. Ce n’est qu’en 1973 que le Royaume-Uni intègre la CEE (Communauté économique européenne). En 1992, avec le traité de Maastricht, la CEE devient l’Union européenne, et compte alors 12 États. La carte continuera encore et encore de se modifier, pour arriver à 28 États membres. En janvier 2020, c’est le Brexit : le Royaume-Uni se retire et change, une nouvelle fois, les frontières de l’UE.

4. Le nombre de pays dans le Commonwealth

Quand la reine est couronnée, le Commonwealth ne compte que 9 membres (le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, l’Afrique du Sud, le Pakistan, l’Inde et le Sri Lanka). Aujourd’hui, ils sont une cinquantaine.

Crédits photo : inconnu

5. Les lois sur la peine de mort

Durant les 13 premières années de règne de la Reine, une personne coupable de meurtre pouvait écoper de la peine capitale. En 1965, elle a signé la loi sur le meurtre, interdisant la peine de mort.

6. Les droits LGBTQ+

Eh oui… Jusqu’en 1967, l’homosexualité était considérée comme illégale au Royaume-Uni. Premier pas en avant, donc, en légalisant l’orientation sexuelle. Deuxième avancée en 2005, lorsque l’adoption devient possible pour les familles homoparentales. Enfin, en 2013, la Reine Elizabeth autorise le mariage homosexuel. C’est beau.

7. La place des femmes

Toujours en 1967, le Royaume-Uni dépénalise l’avortement avec « L’Abortion Act ». À partir de là l’Écosse, l’Angleterre et le Pays de Galles permettent l’IVG les 24 premières semaines de grossesse. En revanche, il faudra attendre 2019 (!!!!) pour que l’Irlande accepte de dépénaliser l’interruption volontaire de grossesse.

Durant son règne, la Reine a également donné plus de pouvoirs aux femmes, notamment en politique. En 1978, Margaret Thatcher est devenue la première femme Première ministre du Royaume-Uni. En 2013, la Reine a mis fin à une loi traditionnelle de succession fondée sur le sexe pour l’ouvrir aux femmes. En effet, depuis bieeeeen longtemps, il était inscrit que le prochain successeur du roi n’était pas le premier enfant, mais bien le premier garçon de la fratrie. Eh bien… Ce n’est plus le cas thanks to Lizzie qui a mis fin à la primauté masculine.

8. Les moyens de transports

En 1952, pour voyager d’un continent à un autre, il fallait être patient et ne pas avoir le mal de mer. Les trajets se faisaient par bateau, et pouvait durer de longues semaines ! C’est à partir de 1960 que les voyages en avion sont devenus plus courants. Grande amatrice d’aviation, Elizabeth II a voyagé de la Barbade à Londres en Concorde. C’était en 1977.

9. La technologie

Quand Elizabeth est devenue reine, Internet n’existait pas. Le premier PC n’a été commercialisé que 29 ans plus tard. Le téléphone à la mode était le « téléphone crapaud » (la photo en dessous). Les téléphones portables n’existaient évidemment pas. C’était « un autre monde, une autre vie », like Céline says.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Bibliophyl

10. Le nombre de télé par foyer

Oui, parce qu’en 1952, on avait déjà la télé et la radio depuis un petit bout de temps ! Certes, elles n’avaient pas la gueule de nos écrans plats 4K 1249893322 pouces, mais quand même ! Au début des années 1950, la télé était un produit de luxe, que seuls 350 000 foyers anglais s’étaient offerts. En 1960 déjà, près de trois-quarts de la population en possédait une. Fun fact : le couronnement de la Reine, diffusé à la TV, a été l’un des événements les plus regardés à l’écran. Aujourd’hui, 26,8 millions de foyers au Royaume-Uni possèdent une télévision.

11. Certains dogmes de l'Eglise

La religion du Royaume-Uni est l’Anglicanisme : une confession chrétienne se voulant à la fois catholique et réformée. Quand Elizabeth est arrivée à la tête du royaume, les prêtres étaient, comme c’est encore le cas chez les catholiques, forcément des hommes. En 1994, en Angleterre, cette profession a été élargie aux femmes. Ça n’a pas plus à tout le monde, mais nous, on trouve ça sacrément badass. Elle savait briser les codes la Reine d’Angleterre !

12. Les chefs d'Etat de nombreux pays

La reine a régné 70 ans. C’est énorme ! Croyez-moi qu’elle a eu le temps d’en voir défiler des chefs d’États et des ministres. A titre d’exemple, au début de son règne, Truman présidait les USA. Elle a donc régné durant les mandats d’Eisenhower, Kennedy, Johnson, Nixon, Ford, Carter, Reagan, Bush, Clinton, Bush, Obama, Trump et Biden. 13 présidents américains ! C’est dingue, non ? Autre élément de comparaison hallucinant : quand la Ve République Française est née, la Reine régnait déjà depuis 6 ans.

13. Les devises (mais pas au Royaume-Uni)

Bon ok, c’est clairement pas le point le plus ouf de ce top puisque nos grands-parents, nos parents, et les plus vieux d’entre nous (oupsie, désolée) s’en souviennent aussi. Toujours est-il qu’au début de son règne, la Reine n’avait jamais entendu parler « d’euros ». La France payait en francs, l’Espagne en pesetas, l’Allemagne en deutsche Marks et l’Angleterre en livres sterling. En 2002, de nombreux pays de l’UE ont abandonné leurs monnaies nationales pour passer à l’euro. L’Angleterre, elle, a refusé le changement et a conservé les livres. Parmi les conséquences reloues du décès de la Reine : il va falloir revoir tous les billets, pièces et timbres britanniques, aujourd’hui frappés du portrait de la reine.

14. Les stars mondialement connues

Dans les années 1950, on avait Marlon Brando, Marilyn Monroe, James Dean, ou Elizabeth Taylor au cinéma. Côté chant, c’étaient les grandes années d’Elvis Presley, Frank Sinatra, Louis Armstrong, Édith Piaf,… En 2022, parmi les acteurs les plus populaires d’Hollywood on trouve Leonardo DiCaprio, Tom Hanks, Brad Pitt, Dwayne Johnson ou Tom Cruise. Côté chant, Taylor Swift, Drake ou Justin Bieber sont mondialement connus. Oui, on n’est plus du tout sur le même délire.

Dans tous les cas, le chouchou de la Reine s’appelait Craig. Daniel Craig.

15. La bouffe

En 1952, la bouffe anglaise était tout bonnement dégueulasse. En 2022, elle est divinement ignoble. Il y a des choses qui ne bougent pas.

Allez, petits souvenirs émus pour les chapeaux de la Reine d’Angleterre, les blagues d’Elisabeth II et les protocoles de la Cour d’Angleterre. RIP Lizzie, tu vas nous manquer.