On est trop heureux, le couvre-feu est passé à 21h, les bars ont rouvert, on peut désormais aller déguster une petite salade Caesar en terrasse, aller voir des spectacles d’humoristes très très humoristiques, ou aller voir un bon film au cinéma. Mais, y’a des gens qui ont profité de cette réouverture pour aller s’enfermer dans des salles voir « Conjuring : Sous l’emprise du Diable« , et avoir peur, jeter leurs popcorns partout tellement y’a des scènes effrayantes, et tout et tout. Moi, je juge très fort ces gens-là, principalement parce que je n’aurai jamais le courage d’aller voir un film d’horreur au cinéma. Mais bon, vu que je suis sympa (et que je veux pas perdre mon taf), j’ai accepté de parler des détails que vous aviez loupés dans les films Conjuring.

1. Un panneau publicitaire qu'on voit dans Conjuring 2 fait référence à une autre saga d'horreur

Conjuring 2 plante directement le décor : Londres, en 1977. Et, pour représenter Londres, on peut y voir la place avec des panneaux publicitaires. Sur l’un de ces panneaux, on y voit écrit « L’Exorciste 2 », en référence au film du même nom. James Wan, le réalisateur, a choisi de faire une référence à ce film car c’était la bonne année mais aussi parce qu’il savait que toutes les critiques allaient comparer les deux films. L‘Exorciste 2 a aussi été choisi en clin d’œil ironique ; le public a détesté le deuxième volet du film et c’était un moyen amusant pour James Wan de faire une référence au fait que c’était également le deuxième volet de Conjuring. Ahahaha, un bon gros blagueur le James, on aurait aimé l’avoir en pote ce mec.

2. Le compositeur de plusieurs films joue aussi un démon dans certains films

C’est vraiment trop mignon, comme récompense. Joseph Bisara, qui a composé la plupart des musiques des films apparaît en tant que figure démoniaque dans plusieurs des films Conjuring et Annabelle. L’acteur permet également de faire un lien entre Conjuring et la franchise Insidious, puisque l’acteur joue « le démon au visage rouge » dans ces films. Mais, vu la tête du démon, on n’est pas sûrs que c’était une bonne chose pour Conjuring de vouloir faire le lien. Sérieux, les gars ???????

le budget masque était vraiment de 3€ je suis outrée

3. Le nom "Valak" peut être vu tout le long de Conjuring 2

Tout le long de Conjuring 2, on cherche qui est le démon qui fait mal aux Warren. Tout d’un coup, elle a une vision et elle se souvient que c’est une nonne démoniaque du nom de Valak. Sauf que SURPRISE, on aurait pu le découvrir depuis le début, parce que depuis le début du film y’avait plein d’indices qui laissaient entrevoir le nom Valak. Il est épelé dans les premières scènes du film et on le voit sur les murs autour de la table du petit-déjeuner d’Ed. Même les bracelets que leur fille fabrique épèlent le nom « Valak » en petits cubes.

Regardez les lettres en bois !

4. La Lorraine Warren de la vraie vie a fait une apparition dans Conjuring

Dans Conjuring, juste avant que Carolyn Perron n’approche les Warren, elle assiste à leur conférence sur les étapes de l’activité démoniaque. Et dans la foule de la conférence, qui aperçoit-on ? (c’est facile y’a la réponse dans le titre) La vraie Lorraine Warren est présente et fait donc une mini apparition.

C'est la dame aux cheveux blancs en bas à gauche, celle qui a le plus l'air d'avoir vu des esprits toute sa vie

5. L'actrice principale de "La Nonne" est la petite soeur de Vera Farmiga

On répète : Vera Farmiga joue Lorraine Warren dans Conjuring, et sa petite sœur, Taissa Farmiga, est l’actrice principale dans La Nonne. Pour l’instant, personne ne sait si c’est fait du hasard ou si les rôles des deux sœurs sont censés se connecter, mais en tous cas ON VEUT SAVOIR.

6. Une des scènes dans Conjuring 2 imite Shining

La première apparition du démon Valak dans Conjuring 2 se fait avec la fille de Lorraine qui voit quelqu’un au bout du couloir et demande à sa mère ce que c’est. Lorsque sa mère lève les yeux, on voit donc la nonne debout au bout du couloir. La scène rappelle forcément le passage emblématique de The Shining, faisant hommage à l’œuvre de Stanley Kubrick. Un peu pratique quand t’es en manque d’inspi, de faire des hommages.

vous avez pas vu mes p'tites soeurs jumelles ?

7. La vraie poupée Annabelle fait une apparition dans "Annabelle : La création du mal"

Y’a pas que la vraie Lorraine Warren qui y a droit. Dans le Warren Occult Museum, les Warren possèdent la vraie poupée Annabelle, qui était une poupée derrière une vitre avec écrit « ne pas ouvrir ». En guise de clin d’oeil à la poupée, la famille Higging a donc offert à Janice la même poupée à la fin du film. Perso, j’y aurais pas touché, mais bon, puisque les mecs aiment le risque.

j'aime le risque ^^

8. Le père Perez qui apparaît dans Annabelle apparaît également dans la Malédiction de la Dame Blanche

Il n’était, au moment de sa sortie, pas super clair que La Malédiction de la Dame Blanche était un film de la franchise Conjuring. Pourtant, Tony Amendola, qui joue le Père Perez dans Annabelle, reprend son rôle dans La Malédiction de la Dame Blanche, quelques années plus tard, ce qui permet de faire le lien. Le mec a tellement aimé être un curé possédé qu’il a voulu le refaire, et on comprend (non).

9. Conjuring 2 commence avec les fenêtres de la maison d'Amityville

Conjuring 2 commence avec une paire de fenêtres qui sont plutôt familières pour tous les fans d’horreur, puisque ce sont les fenêtres de la maison d’Amityville. Là, désolée mais j’ai fermé les yeux, moi je veux bien accepter vos conneries d’Annabelle et tout, mais Amityville ça m’a traumatisée autant que les Gremlins, je peux pas regarder ça moi.

10. On voit une photo de Valak dans "La Nonne"

Yes trop cool, encore cette putain de nonne démoniaque. Dans Annabelle : La création du mal, la Sœur Charlotte révèle qu’elle a passé un moment au couvent et montre des photos des nonnes avec qui elle était. Sur cette petite photo très instagrammable des nonnes ensemble, on voit une ombre, qui est donc le démon Valak. On retrouve aussi la photo dans le film Conjuring, TRO FOR LES MEK !!!!!!!

fait chier y'a une tache sur ma photo insta

11. Un acteur de Conjuring 2 est le portrait craché de Stanley Kubrick

Lors de la séance de spiritisme dans la maison d’Amityville dans Conjuring 2, l’une des personnes assises autour de la table est le portrait craché du célèbre réalisateur Stanley Kubrick. On a déjà parlé de lui, ils ont déjà copié une scène de The Shining, les mecs sont vraiment TRÈS fans, quoi. Heureusement qu’ils n’étaient pas fans de Camping 2, ça aurait été plus relou.

Alors, on n'attend pas Patrick ?

12. On voit dans le film les peintures du vrai Ed Warren

Dans Conjuring 2, on voit Ed Warren peindre Valak sous les traits d’une nonne. Dans la scène, on peut voir tous ses autres tableaux en arrière-plan, dont un représentant la maison de Conjuring. Dans la réalité, le petit Ed était également peintre, et certaines de ses peintures apparaissent donc dans le film, notamment quand il emmène le journaliste dans la salle des artefacts. Heureusement qu’il peignait des trucs d’horreur, ça aurait peut-être manqué un peu de sens s’il avait peint des coquelicots.

allez jvais vous faire une ptite rosace

Sinon, si vous vous êtes pas encore trop chier dessus, vous pouvez aussi vous régaler avec les trucs à savoir sur la vraie histoire qui a inspiré Conjuring, mais ça sera sans moi, moi je vais aller regarder Dora l’exploratrice.