Si nos dessins animés d’enfance cachent des détails glauques, ça la fout déjà un peu mal. Mais si en plus tous les films grand public qui, en apparence, sont tout gentils tout mignons, ont aussi leur part sombre, qu’est-ce qu’on va devenir ? Je vous laisse vous pencher sur cette question en découvrant ces trucs un peu glauques dans des films que tout le monde a vus au moins une fois. C’est parti pour un shoot de bonne humeur.

1. E.T. et Elliot ont une grosse connexion cérébrale, donc les scientifiques devraient pouvoir utiliser le gosse pour faire des expériences sur lui

Dans E.T., Elliot et E.T. ont une « cohérence et une synchronisation complètes de l’activité des ondes cérébrales ». Ça veut dire que leur cerveau est quasiment le même, et que même si l’extraterrestre s’est fait la malle, les scientifiques devraient pouvoir utiliser Elliot comme cobaye pour le restant de ses jours pour comprendre son lien avec E.T. Enfin c’est ce qu’on ferait tous à leur place.

2. Mary Poppins se passe en 1910 donc les enfants du film seront sûrement envoyés au front pendant la Seconde Guerre Mondiale

Ils ont l’air tout heureux là dans leur petit film bienveillant, et en 40 ils auront le bon âge pour aller servir leur pays en Europe, les armes à la main. C’est fou le destin quand même. C’est moche, mais c’est fou.

3. Nanny McPhee est probablement maudite

Dans le premier film, la nounou Nanny McPhee est moche et devient de plus en plus belle à mesure que les enfants deviennent sages. Re-belotte dans le deuxième film avec une autre famille. Du coup on peut se dire que la meuf c’est son destin : dès qu’elle a rempli sa mission dans une famille, elle re-devient moche et elle doit endurer la même malédiction encore et encore jusqu’à la fin de ses jours. C’est horrible.

4. A la fin de Django Unchained, Django est tout sauf libre

Le film veut nous faire croire que Django s’est libéré de ses chaînes et qu’il pourra vivre en homme libre, mais pas du tout. Il se retrouve seul dans un endroit du monde où il sera encore considéré comme un esclave et où on cherchera à le punir des actes qu’il a commis contre des blancs. Au final il est toujours dans la grosse mouise le Django.

5. Dans Kingsman, Eggsy a failli buter son chien

Lors d’un de ses tests pour devenir agent secret, on demande à Eggsy de tuer son chien à bout portant et il refuse. Il se trouve que le pistolet était en fait chargé de balles à blanc, mais Eggsy a quand même bien fait de refuser puisque, à cette distance, même une balle à blanc aurait tué le toutou. En fait Kingsman c’est des gros enfoirés.

6. Garfield bouffe des lasagnes alors que ça devrait le buter

Que ce soit dans la BD ou le film Garfield, le personnage principal, à savoir un chat, mange constamment des lasagnes. Or, c’est plein de trucs susceptibles de provoquer des gros problèmes de santé à n’importe quel chat, même s’il est gros et orange. Donc, avec ce régime alimentaire, Garfield est promis à une mort douloureuse. Désolé mais c’est comme ça.

7. Dans Star Wars, les Ewoks ont probablement bouffé un stormtrooper

Dans Le Retour du Jedi, quand ils ont capturé Han Solo, on devine facilement que les humains font partie du régime alimentaire des Ewoks. Et, à la fin du film, après la bataille contre les Ewoks, on peut apercevoir des casques de stormtrooper vides aux mains des petites bêtes mignonnes : ils se sont très probablement fait bouffer par elles.

8. Maman j'ai raté l'avion, en fait c'est juste l'histoire de deux voleurs qui essaient de buter un gosse

Et comme si c’était pas assez glauque, le gosse en question essaie lui aussi en retour de buter les deux voleurs. Parce que oui, si vous réfléchissez aux pièges qu’il a posés dans sa maison à leur intention, y’a aucun doute : il essaie clairement de les défoncer. C’est beau l’Amérique non ?

9. Madame Doubtfire dans la vraie vie serait super angoissant

Pour rappel, dans Madame Doubtfire, Robin Williams a perdu la garde de ses enfants, du coup il se déguise en vieille dame pour devenir leur nounou et continuer à les voir. C’est à la fois hyper malsain et juridiquement pas acceptable du tout. Dans la vraie vie, ce mec serait en taule depuis bien longtemps (et ça serait mérité).

10. Si dans L'Indien du Placard on peut donner vie à des jouets, alors les sex toys devraient eux aussi pouvoir prendre vie

Pour ceux qui n’ont jamais vu ce film de notre enfance, c’est l’histoire d’un gosse qui a un placard magique qui donne vie aux jouets. Heureusement, lui n’a que des jouets pour enfants, mais qu’est-ce qui se serait passé s’il avait mis un sex toy dans son placard ? Est-ce que le jouet se serait mis à vivre et à attaquer sexuellement de pauvres innocents ? Je préfère ne même pas y penser.

Et puisqu’il faut croire qu’on aime bien traumatiser les gosses, voilà quelques détails glauques dans des séries pour enfants et des histoires glauques derrière les Disney.