Tout comme Bordeaux cette saison, d’autres clubs, parfois même les meilleurs, sont descendus en deuxième division (ou même encore plus bas). C’est triste, mais c’est la dure loi du plus fort. Vérifions à travers ce top jusqu’à quel point des clubs professionnels ont pu sombrer et toucher le fond.

1. La descente aux enfers de Bordeaux

Après avoir été relégué en mai en ligue 2, la chute n’était pas encore terminée pour les Girondins. Il y a seulement quelques jours, le club a été rétrogradé en national, incapables de présenter des comptes en règle. Le club décide évidemment de faire appel devant cette décision de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG). Une décision qui reste donc un suspend un petit temps en attendant de savoir si cet appel sera rejeté ou non. Mais quand on y pense, Bordeaux était quand même un club qui a compté dans ses rangs Lizarazu, Pauleta ou encore notre Zidane national. Coup dur…

2. Le club de Nottingham Forest le seul club à avoir gagné plus de Ligue des champions que de championnat

Le club anglais de Nottingham Forest a sûrement l’une des histoires les plus singulières du sport. Ce club a gagné deux fois la Ligue des Champions en 1979 et en 1980, mais n’a remporté qu’une fois le championnat anglais (en 1978). Dans les années 90, le club connait quelques difficultés et oscille entre la première et la deuxième division. C’est en 2005 que Nottingham Forest chute réellement, après avoir connu 7 entraineurs différents entre 1997 et 2005, le club est finalement relégué en League One, l’équivalent de la troisième division. Le club devient alors le premier de l’histoire à avoir remporté une Ligue des champions, mais être aussi descendu jusqu’à la troisième division. Des records que Nottingham Forest aurait préféré ne pas battre.

3. La Juventus a elle connu des années sombres

La vieille dame a elle aussi sombré, mais pas pour des raisons économiques cette fois-ci. Après la saison 2005/2006, la Juventus est sanctionnée pour avoir truqué des matchs de série A (ça n’était pas le seul club italien accusé, mais c’est celui qui a eu la plus lourde sanction). La Juve a donc été reléguée en série B, et a aussi été pénalisée de 30 points pour la saison d’après.

Après ces sombres années, la vieille dame a su sortir sa tête de l’eau pour redominer le championnat italien pendant les 10 prochaines années.

4. Manchester United aussi a subi des relégations

Et à 5 reprises pour ce club qui est pourtant l’un des clubs majeurs du championnat anglais, et même européen de nos jours. Ça remonte un peu, mais lors de la saison de 1973-1974, le club avait perdu 20 matchs dans la saison, ça fait beaucoup. En effet c’est le départ de Matt Busby, entraineur emblématique du club avec qui les mancuniens avaient réussi à remporter la Coupe d’Angleterre, qui a fait chuter le club. Manchester United aura mis un certain temps à regagner son niveau, et c’est notamment l’arrivée d’Alex Ferguson et plus tard de Cantona qui vont donner un second souffle au club.

5. Marseille a passé 4 saisons en seconde division

La première fois que Marseille a connu la deuxième division, c’était en 1959, où ils terminent seulement 10eme du classement, principalement en raison de problèmes financiers. Mais ce que l’on retient le plus dans le club phocéen sont les années 80 où les Phocéens sont encore relégués à la fin de saison 1979-1980, puis passent les 4 saisons d’après en seconde division. Comme on le sait, c’est Bernard Tapie qui va sauver le club de ses problèmes sportifs et économiques et lui assurer une place de cador dans la Ligue 1. Bernard Tapie n’avait qu’une idée tête : remporter la Ligue des Champions, et il y arrivera en 1993. Néanmoins après des affaires de trucages (notamment l’affaire VA-OM, où des joueurs de Valenciennes avaient déclaré que l’OM leur avait proposé une certaine somme d’argent pour s’assurer de remporter le match), l’OM est sanctionné et est relégué en deuxième division seulement 1 an après son titre de Ligue des Champions. Bon l’OM a su s’en remettre mais cette sanction fait partie des histoires sombres du club.

6. Liverpool a passé 8 ans en D2

Aussi étonnant que ça puisse paraitre, Liverpool a passé 8 ans en deuxième division. Oui le Liverpool qu’on connait et qu’on a vu en finale de Ligue des Champions il y a seulement quelques mois a passé 8 années de sa vie en D2. C’est Bill Shankly qui a réussi à faire remonter le club en première division en 1962, après avoir remporté le titre de deuxième division, mais avant ça, le club était dans un long naufrage.

7. Le racing club de France était un des club français les plus important avant qu'il ne sombre

Il a été fondé en 1896 et a porté beaucoup de noms différents dans son histoire (racing club de France, de paris, racing club de paris Sedan, bref même nous on ne sait plus). Ce club est peut-être un oublié du grand niveau aujourd’hui, mais il était un des clubs français les plus importants dans les années 30. En 1936, le Racing gagne le Championnat de France, entre 1936 et 1949, le club remporte 5 Coupes de France (autant que Lyon ou Monaco par exemple). De grands joueurs y sont passés comme Luis Fernandez, Pascal Olmeta ou encore Marc Azony. Mais le club disparait totalement après de lourds problèmes financiers en 1990. Le racing perd son statut de professionnel en 1992 et ne remontera plus jamais dans les hautes sphères du foot. Ils évoluent actuellement en national 3, c’est-à-dire le 5eme niveau français.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

8. Deportivo la Corogne un grand club espagnol avec une histoire compliquée

Deportivo la Corogne a longtemps été l’un des clubs les plus importants pour le championnat Espagnol, en figurant régulièrement à la tête du championnat, et en étant même champion en 2000. Ils avaient donc l’habitude du championnat européen, néanmoins le club a longtemps oscillé entre première et deuxième division espagnole. L’équipe avait été reléguée en deuxième division lors de la saison 2010-2011, puis avait réussi à retrouver l’élite de la première division pour finalement retomber plus tard. En mai 2014, le club remonte en première division, avant d’être à nouveau relégué en mai 2018. Enfin, il y a deux ans, le Deportivo la Corogne descend carrément en troisième division espagnole pour la première fois de son histoire, malgré l’incroyable travail de l’entraîneur Fernando Vázquez, qui après 19 défaites en 20 rencontres, a su gagner 6 rangs dans le classement (ça ne suffira malheureusement pas à les sauver).

Crédits photo (Creative Commons) : Anton Volkov for Soccer.ru

9. Le club historique de Sedan, lui aussi parti aux oubliettes

Le club de Sedan était un club historique dans les années 50/60 en France. Il est resté très longtemps dans le top des clubs français et remporte notamment deux Coupes de France en 1956 et 1961.

Le plus dur pour le club a été la liquidation judiciaire en 2013 pour faute de financement, qui fait que Sedan se retrouve rétrogradé en national 3, autrement dit en 5ème division. Une sanction très difficile à digérer pour un club historique. Depuis, le club réussi à revenir en national 1, donc en troisième division, c’est déjà ça.

10. Et enfin Sunderland, un des plus anciens club d'Angleterre

Ok ça remonte pas mal, mais il faut savoir que Sunderland était un club mythique (comme beaucoup de clubs dont on vient de parler finalement) de Premier League anglaise. Ils ont remporté six championnats d’Angleterre, mais tous ces titres datent des années 30.

Cependant en 1973 le club remporte pour la deuxième fois de son histoire la Coupe d’Angleterre. Le Sunderland a évolué pendant plus de 84 saisons en première division, mais son parcours est en dents de scie, en subissant aussi des relégations, voire même une place en troisième division en 2019. Depuis 2022, le club évolue en deuxième division, comme quoi les Bordelais ne sont pas les seuls à avoir des difficultés.

C’est malheureux mais c’est vrai, rester toute sa vie dans l’élite, c’est toujours compliqué, même pour les plus grands clubs !