Vous connaissez les champions de la semaine, nos tops sur ces personnes qui font des trucs complètements cons résumés dans des titres de presse incroyables ? Eh les Débiles du confinement, c’est presque pareil, sauf que ça se passe pendant le confinement. Cette semaine on est déjà à l’épisode 2, et on peut vous dire que, comme les chiffres du coronavirus, la connerie ne baisse pas.

1. Il fait ses courses en slip car "s'habiller, respirer, vivre, c'est essentiel"

L’analyse de Topito : Il a pas tort sur le fond. Sur la forme, par contre, c’est un peu pourri.

2. Confinement : dans le Vaucluse, trois randonneurs sauvés… et verbalisés

L’analyse de Topito : « C’est bon vous allez bien ? Super ! Bon, maintenant, comment vous allez régler votre amende ? »

3. Munis d'un certificat médical, plusieurs surfeurs échappent à la verbalisation malgré le confinement

L’analyse de Topito : Et moi j’ai un certificat médical qui stipule que je dois aller faire la fête chez mes potes pour rester en forme.

4. Confinement : 25 personnes verbalisées pour avoir participé à une soirée privée dans un bar

L’analyse de Topito : Est-ce que c’est bien fait pour leur gueule ? Très certainement oui.

5. Coronavirus : en plein confinement, ils louent une maison sur Airbnb et font la fête à 30 en Savoie

L’analyse de Topito : Sinon ça va vous le confinement ? ON VOUS DERANGE PAS TROP ?

6. Confinement : 2.295 € d’amende pour 17 fêtards dans le Haut-Doubs

L’analyse de Topito : Putain on n’a jamais réussi à réunir autant de thunes pour un pot commun ou une cagnotte Leetchi et les flics ils y arrivent en même pas 1 heure.

7. Toulouse : en plein confinement, un policier organise une fête et agresse un gendarme

L’analyse de Topito : On dirait un début de blague nulle et pourtant c’est bel et bien la réalité.

8. Ils bravent le confinement pour se rendre à une soirée à Antibes qui va finalement dégénérer

L’analyse de Topito : Bah super, prendre le risque de choper une amende pour finalement se retrouver dans une soirée naze, ça valait le coup.

Sacrée histoire.

Posted by Nice-Matin on Tuesday, November 10, 2020

9. Un homme arrêté alors qu’il prome­nait son faux chien après le couvre-feu

L’analyse de Topito :Faux chien, vraie amende.

Le génie du jour ???

Posted by Ulyces on Monday, November 9, 2020

10. Puy-de-Dôme : deux hommes contrôlés sans attestation mais avec de l'héroïne sur l'A75

L’analyse de Topito : Je me suis bien renseigné, et apparemment, avoir de l’héroïne sur soi ne remplace pas une attestation en règle.

Et bien entendu, n’oubliez pas les teubés de la semaine et les top tweets du reconfinement (un épisode par jour) pour passer une bonne quarantaine.