Il a beau faire partie de nos 5 sens, l’odorat est souvent le sens nul dont tout le monde se tape. Attendez d’attraper le Covid et de perdre l’odorat comme 70 % des malades du Covid-19 et vous rigolerez moins. L’anosmie est certes moins handicapante que la cécité ou la surdité mais c’est tout de même bien relou. Alors d’emblée je vous renvoie vers l’appli Covidanosmie dédiée au sujet et on va voir ensemble quels sont les petits tips pour retrouver ce satané odorat et enfin réapprécier l’odeur de vos pets.

1. Les huiles essentielles

Toujours là les huiles essentielles. Toujours. En même temps je sais pas si vous avez remarqué mais ça sent assez fort donc c’est bien pratique pour remuscler un peu son odorat. Car c’est là le principe, il faut s’entraîner à sentir les choses, il faut donc varier les odeurs et pour ça les huiles essentielles sont vivement recommandées.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Verodemortillet

2. Associer une odeur à une image

OK ça a l’air un peu con dit comme ça mais en fait c’est vachement logique. Par exemple quand tu bois ton café tu regardes ta tasse en même temps afin d’associer l’image de la tasse de café à une odeur que tu connais. Petit à petit ça va réhabituer ton cerveau à enclencher les capteurs olfactifs à la vue de certaines images. Bien foutu ce truc.

3. Manger des fruits et les légumes à foison

Globalement tout ce qui est antioxydants est vivement recommandé pour retrouver pleinement tes capacités. Alors on se lâche sur tout ce qui est vitamines B9 et B12 que vous trouverez sans problème en compléments alimentaires.

Crédits photo : Topito

4. Faire des petits exercices plusieurs fois par jour

Oui ça demande un peu de taff mais si tu veux apprécier de nouveau le fumet de la côte de bœuf, il faut ce qu’il faut. Tu vas donc choisir plusieurs sources d’odeur différentes les plus variées possibles. D’après une étude de la revue médicale Forum of Allergy & Rhinology, on recommande par exemple la menthe, le café, l’ail, les oranges pour un bon début.

5. Jouer à des jeux où il faut sentir des trucs

Comme ce jeu là par exemple que plusieurs scientifiques conseillent, il est absolument pertinent dans notre cas de figure.

Prix : à partir de 29.99 chez Amazon.fr

6. Blindez-vous d'acide Alpha-lipoïque

Vous ne savez pas ce que c’est ? Eh bien dans la série des antioxydants c’est un peu le super méga héros du genre. Et on en trouve dans les brocolis et la viande de bœuf. Une alimentation satisfaisante à 50 %.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Rasbak

7. Globalement, pensez à manger équilibré

Et ne confondez pas avec « manger en équilibre », une tâche hautement plus difficile qui peut même s’avérer dangereuse.

8. Lavez votre nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique

A la base tout le monde devrait faire ça donc anosmie ou pas vous pouvez vous y coller. Et durant votre phase de handicap intense, il est conseillé de le faire 4 à 6 fois par jour pour se donner toutes les chances de rétablissement.

9. Votre goût peut aussi être rééduqué (ce petit malpoli)

Quand on perd l’odorat, on perd une partie de sa perception du goût. En réalité on perd surtout la perception des arômes ce qui est une chose différente. Bref pour rééduquer son palais on peut mettre un peu de sucre sur le bout de sa langue, puis répéter avec le sel, et pour l’amer et l’acide, disposer les aliments plutôt dans le fond de la langue.

10. Il existe des traitement à la corticoïde

Et là dessus comme tu t’en doutes on te renverra avant tout vers un avis médical parce qu’on ne rigole pas avec la corticoïde (sauf si c’est une corticoïde humoriste). Par ailleurs ce traitement ne semble pas être le plus recommandé, il faut avant tout essayer les différents exercices susmentionnés, faites pas vos faignasses.

Et pour allez plus loin on vous renvoie sur l’appli Covidanosmie.

Source : Futura sciences, Slate