Quand on part en vacances, on a tous des petites galères qui nous reviennent en souvenir, du genre panne sur la route, logement un peu pourri, piscine qui marche pas, les guêpes qui viennent squatter le petit déjeuner ou encore bien poser en photo devant un animal mort qu’on vient de buter après une partie de chasse. Heureusement, nous sommes là pour rétablir ce dernier point.

1. S'assurer que l'animal est bien mort au préalable

Un accident est bien arrivé ! Pensez bien à tirer 10 à 20 balles dans l’animal pour vous assurer qu’il ne bouge plus. Seulement alors la photographie pourra être envisagée. Sécurité avant tout.

2. Faire ressortir un élément cocasse et insolite en guise de clin d'œil à l'actualité

Et pourquoi pas un joli cœur pour la Saint-Valentin ? Rien de tel pour raviver la flamme avec l’être aimé.

3. Opter pour les animaux si possible en voie de disparition

Les perdrix c’est sympa deux minutes mais si on veut du like faut taper dans la race dont il reste moins de 100 spécimens sur terre.

4. Ne pas hésiter à conserver une part d'humanité et de tendresse

Et oui, le love dans tout ça, il ne faut pas l’oublier !

5. Se montrer toutefois vainqueur avec une posture significative de type poing levé vers le ciel

Manquerait plus qu’on tire la tronche franchement.

6. Penser à fermer les yeux de l'animal mort pour qu'on ait l'impression qu'il fait un joli dodo

Hey ho, on n’est pas des monsters non plus.

7. Faire un slav squat pour être sûr d'être 300% stylé

C’est pas parce qu’on chasse qu’il faut pas entretenir son postérieur d’acier.

8. Ne pas oublier de ramener un souvenir (oreille, patte, globe oculaire) pour décorer sa résidence secondaire

Stchylée la déco.

9. Penser à porter une tenue qui rappelle le bon vieux temps du colonialisme

C’est pas parce qu’on a du sang sur les mains qu’il faut casser l’ambiance. Le style est toujours de mise.

10. Sourire, sourire, sourire, c'est quand même un événement joyeux bordel

Et je dirai même on fait en sorte que les animaux morts eux aussi keep le smile.

11. Ne pas hésiter à jouer sur les perspectives pour faire paraître l'animal mort légèrement plus gros et ainsi appuyer votre immense courage

C’est ça aussi l’art de la photographie, il faut savoir mettre en scène, bordel.

12. Important de garder l'arme à la main

Les gens ont tôt fait de commenter « Fake ».

13. Toutefois, faires bien attention à ne pas pointer l'arme vers l'objectif de l'appareil photo pour avoir l'air moins agressif

De toute façon, on le sait que vous savez viser puisque comme en témoigne la photographie, vous avez su viser l’animal alors même qu’il bougeait dans sa cage. Vous êtes vraiment très doué.e !

14. Penser à ne pas rajouter un salut nazi et une blackface sur la photographie

Histoire de limiter les polémiques.

15. Etre rassurant avec les internautes en utilisant des hashtags positifs

Afin de ne pas heurter les plus sensibles, n’hésitez pas à ajouter quelques informations rassurantes du genre « les animaux ne ressentent pas la douleur, c’est connu » ou « j’ai aussi tué sa mère pour qu’elle ne soit pas triste ». Montrez qu’un cœur bat dans cette photo. Plus celui de l’animal, mais le vôtre oui, et c’est ça qui compte.

Et pour plus de fun on vous renvoie ardemment vers les techniques de chasse qui font polémique ou encore les petites astuces pour être bien confondus avec du gibier pour espérer un jour faire partie du portrait ! #fingercrossed