On a tous fait des crasses à ses voisins, mais ce n’est jamais suffisant. Tes voisins de palier méritent le pire du pire, une accumulation de trucs relou qui feront de leur vie un enfer. Pour devenir le véritable maitre du mal de ton immeuble, n’hésite pas à suivre nos conseils avisés. La compétition du pire voisin d’immeuble est officiellement lancée.

1. Faire des travaux le dimanche matin

Faire des travaux chez soi, c’est relou et ça prend du temps mais, au moins, ça emmerde vraiment les voisins. Il n’existe rien de plus agaçant que de se faire réveiller un dimanche à 6h par des bruits de perceuse dans le mur mitoyen. Quel bonheur de savoir que tes voisins de palier ne peuvent pas profiter de leur seule journée de repos de la semaine à cause de toi.

2. Tondre la pelouse pendant des heures

Si tu as la chance d’avoir un jardin, n’hésite pas à investir dans une tondeuse bien bruyante ou même carrément dans un tracteur-tondeuse (oui, même si ton jardin fait 15m2). Le but est de faire un maximum de bruit et que cela s’entende dans tout le quartier. Ton voisinage pensait profiter de cette journée ensoleillée pour se détendre dans le calme ? Bah c’est raté les petits potes.

3. Laisser ses poubelles sur le palier pour que le couloir sente bien bon

Ta poubelle est pleine et il faudrait que tu descendes le sac au local poubelle mais cela te gênerait de ne pas en faire profiter tes voisins. Alors, tu choisis de laisser ton sac poubelle devant ta porte d’entrée pour que tout le monde puisse sentir la bonne odeur qui s’en dégage. Tu peux ensuite l’y laisser 2h, une nuit ou toute la semaine si ça te chante. L’important, c’est de faire chier tes voisins au maximum.

4. Ne pas retenir l’ascenseur quand un voisin arrive

Tout le monde connait cette technique pour éviter la conversation gênante avec le voisin dans l’ascenseur : feindre de ne pas avoir vu qu’il souhaitait monter et laisser les portes de l’ascenseur se refermer. Pour pimenter un peu l’expérience, l’idée est de regarder le voisin droit dans les yeux en souriant alors que les portes se referment. Tant qu’à être le pire voisin de l’immeuble, autant que cela se sache.

5. Mettre la musique très fort et chanter à tue-tête

L’idéal est de choisir un moment où de nombreux voisins se reposent chez eux, un dimanche soir vers 23h par exemple. Il s’agit ensuite de choisir un répertoire de chansons largement méprisé de la population de ton immeuble et de connecter ton téléphone à une enceinte bien puissante. Maintenant, tu peux chanter à tue-tête toute la nuit, si tu peux chanter faux ça aide.

6. Avoir un enfant qui pleure pendant des heures

Qu’y a-t-il de plus agaçant à entendre que « Bella Ciao » (la version de Vitaa) chanté très fort et très faux ? Des pleurs de bébé évidemment. Personne ne supporte longtemps un bébé qui pleure. Quand il pleure 5h sans s’arrêter, on commence à haïr l’humanité toute entière. Tu as vraiment envie de faire naître ce sentiment dans le cœur de tes voisins mais tu n’as pas de bébé ? Utilise de nouveau la technique de l’enceinte avec un enregistrement de bébé qui pleure, ça marche à tous les coups.

7. Jeter des bouteilles en verre au milieu de la nuit

Il est 15h, et si tu descendais enfin les 57 bouteilles vides de ta dernière soirée ? Non, surtout pas. Pour être un véritable pète-couilles, il est préférable d’attendre 3h du matin pour descendre au local poubelle. Alors, et seulement à ce moment là, tu jettes une par une les bouteilles dans la poubelle de verre en les écoutant s’exploser au contact des autres bouteilles. Le bruit dure au moins 10 minutes et tous tes voisins sont probablement réveillés à présent.

8. Emprunter un truc et ne jamais le rendre

Chez lui, monsieur Durant se demande où est passé son appareil à raclette. Il se pose la question un moment avant de se rappeler qu’il l’a prêté à ce connard de voisin de palier il y a maintenant 3 mois. Dans l’appartement d’en face, madame Bouchard se fait la même réflexion pour son batteur électrique et au bout du couloir, monsieur Bader n’a toujours pas récupéré sa perceuse. Chez toi, l’électroménager s’accumule, tout comme le matériel de bricolage et d’entretien. Tu regardes ton butin d’un air satisfait, attendant de découvrir quel voisin craquera en premier.

9. Fumer dans les parties communes

Tu pourrais totalement fumer chez toi, d’ailleurs tu as un balcon avec un fauteuil super confortable, mais ce serait tout de même beaucoup moins fun. Le but du jeu, c’est de répandre l’odeur de clope froide un peu partout dans l’immeuble sans se faire repérer par un voisin hargneux. Certains lieux rapportent plus de points, l’ascenseur par exemple car c’est un lieu fermé sans aucun échappatoire. Quand tu as fini de t’amuser, n’oublie pas de vider ton cendrier dans les poubelles pour que l’odeur ne parte jamais.

10. Piquer la place de parking du voisin

Tu as ta propre place de parking, mais celle de ton voisin est vraiment plus sympa. Encore une fois, c’est un jeu. Il s’agit de se garer à sa place juste avant que le voisin n’arrive mais sans pour autant le croiser. N’oublie pas cependant d’occuper ta propre place de parking avec une moto ou un chien de garde très agressif afin que ton voisin ne puisse pas s’y garer.

11. BONUS : Immoler le concierge dans un rituel satanique

« Ah bah super, qui va récupérer nos colis maintenant ? » et « Vous oublierez pas de nettoyer le carrelage quand vous aurez fini votre bordel» furent les seules réactions de ton voisinage.

Si tu manques d’inspiration pour faire chier tes voisins au quotidien, on a aussi de nombreuses phrases horribles à dire à tes voisins. Si tu penses être devenu le pire voisin de ton immeuble ou même de ton quartier, n’hésite pas à nous contacter pour recevoir ta médaille du mérite.