L’autre jour on vous a demandé quels étaient les compliments les plus chelous qu’on vous avait déjà fait. Eh bien vous étiez en feu et on a reçu tout plein de réponses vraiment drôles. On vous remercie d’ailleurs chaudement de nous avoir bien fait rire. Du coup on vous a compilé certaines de ces réponses histoire que vous en profitiez autant que nous ! De l’amour sur vous et encore merci pour vos témoignages (que vous pourrez retrouver sur ce lien).

1. Elle lui a tapé dans l'oeil.

Mon ophtalmo après fond d’œil, champs visuel…etc :

« Wahou, je suis gênée mais je dois vous dire que vous avez vraiment un nerf optique magnifique. »

Si elle n’avait pas dit que ça la gênait, je ne l’aurais pas été.

2. Le mec bien déplacé et lourd.

Visite médicale pour valider ma prise de fonction en tant que prof. Le médecin me regarde en sous-vêtements et me sort :

« Heureusement que c’était pas un concours pour être hôtesse de l’air, vous n’auriez pas été prise même si vous êtes agréable à regarder. »

Bon, il a été viré depuis le mec car il était odieux avec tout le monde !

3. Les compliments des papas c'est toujours les plus maladroits.

Mon père :

« Tu as de jolies jambes, j’ai toujours aimé les gros mollets. »

C’était un bon moment.

4. Heureusement il n'a pas dit "tu es plate".

Mon compagnon anglophone qui ne parlait pas très bien français à l’époque voulait me dire que j’étais pétillante… Mais ne se souvenant plus il a cherché un synonyme et il m’a dit d’un air tout mignon « tu es gazeuse ». C’était très drôle.

5. D'excellentes références cinématographiques dans le milieu médical cela dit.

« Tu me fais penser à Josiane Balasko. »

Référence à un film où elle était assistante dentaire (c’était mon métier). Et aussi que je ressemblais à Catherine Benguigui (qui jouait dans H avec Jamel).

6. La délicatesse bien particulière des personnes âgées.

Pendant le premier confinement je vais rendre visite à ma voisine, 85 ans, seule et sans famille. Je lui apporte du gâteau au chocolat maison, pour me remercier elle me dit :

« Ah mais vous cuisinez aussi ? Remarquez ça se voit. »

…… merci…..

7. Un étonnant choix de mot.

Une de mes amies a reçu ce compliment :

« Tu n’es pas vieille, tu es vintage. »

8. Je vous l'ai dit : la délicatesse bien particulière des personnes âgées.

« Gros nez n’a jamais dépareillé joli visage, mais joli visage n’a jamais eu gros nez ! »

Dixit ma grand mère quand j’étais petite et ado. Bref, j’aime pas mon nez.

9. On avoue que nous non plus on a pas trop compris ce qu'il essayait de dire.

« T’as des courbes qu’on ne peut pas descendre sans frein ».

J’ai jamais su s’il disait ça à cause des bourrelets ou s’il voulait s’arrêter à chacune de mes « courbes »… Dans le doute j’ai souri et je me suis barrée.

10. Une bonne répartie des familles !

« Vous avez un bel utérus, il faut vous en servir! »

La gynéco BCBG la soixantaine, foulard autour du cou et serre-tête assorti, après lui avoir dit que je ne voulais pas d’enfant. Ma réponse :

« Ah mais je m’en sers, mais de façons récréative ! »

11. Ouais, mais à Gare du Nord on ne trouve pas que les jus les plus frais du frigo aussi.

Un inconnu gare du Nord à Paris :

« Vous êtes née sous le signe de la crinière. »

Il m’a observée en tirant sur sa clope, puis il est parti. Pas gênant en fait.

12. Bon, je me répète une troisième fois mais les personnes âgées sérieux...

Une petite dame quand je travaillais en maison de retraite :

« Il est vraiment bien fait votre dentier. »

Euh j’ai 20 ans, c’est mes dents naturelles.

13. C'est très chelou. Vraiment très très chelou.

Un mec a dit qu’il adorait les veines de mon cou … je l’ai bloqué direct oui.

14. L'art de la comparaison dans toute sa splendeur.

« Je préférai tes sourcils avant, c’était mieux on aurait cru ceux de Gandalf. »

Ahhh.. Bah merci alors.

15. Euh, creepy quand même.

« Tu as de très belles aisselles, j’ai qu’une envie c’est de pouvoir les lécher. »

Au boulot de la part d’un client. Merci mais non merci.

16. Ah les beaux-parents c'est aussi une catégorie de champions.

Mon ex belle-mère avec mon fils aîné qui venait de naître dans les bras :

« Il est vraiment magnifique, Il ne te ressemble pas du tout. »

17. Un grand moment de gêne, assurément.

A ma pote :

« Mais t’es superbe, tu as des yeux magnifiques et un sourire à tomber! »

Se tourne vers moi qui n’ai rien demandé et est en train de boire ma bière tranquille :

« Et toi… Toi tu as des ongles magnifiques! »

18. Qui a dit qu'il fallait gérer la première impression qu'on donne aux gens ?

« Vous avez de très belles boucles d’oreilles, elles vont très bien avec vos seins. »

19. Coiffeur / poète, une association qu'elle est belle.

Mon coiffeur :

« Vous avez le cheveu romantique. »

La vérité sur les coiffeurs

Dépenser beaucoup trop de fric pour zéro résultat.

Posted by Topito on Friday, December 14, 2018

20. C'est dur. Franchement, c'est dur.

Un gars qui m’a dit que je ressemblais à un acteur de film alors que je suis une femme…

21. Le charme du sud c'est quelque chose.

Dans la rue (avec l’accent du sud) :

« Hey sirène d’eau douce, t’es charmante. »

C’était dur de ne pas rire. Du coup pourquoi sirène ? Pourquoi eau douce ? J’ai l’air d’une sirène en apprentissage ? Tant de questions, si peu de réponses.

22. Oui, franchement là c'est tout à fait étrange comme compliment.

« Je pense que les hommes n’osent pas t’aborder, tu as une énergie particulière… Des traits chevalins magnifiques. »

Je cherche toujours…

23. Le collègue gênant et ses préjugés / raccourcis étranges. Un classique.

« Tu es pakistanais ? Mon tapis aussi vient du Pakistan ! »

Venant d’une personne totalement sérieuse lors d’une réunion au bureau qui a lâché ça en parlant fort.

24. Là c'est pas tant le compliment que le contexte qui est chelou.

J’étais assise sur un banc toute seule j’attendais mon amie et une dame que je ne connais absolument pas s’approche de moi me caresse les cheveux et me dit :

« Vous avez des très beaux cheveux, très soyeux, très jolis. »

25. Quand tu essaies de faire d'une pierre deux coups mais que tu échoues complètement.

« Votre chien est magnifique, aussi beau que vous. »

26. Les gosses #1

« Ho maman! Tu sens bon! Tes cheveux sentent le gratin Dauphinois ! »

What ???!

27. Les gosses #2

Mon fils de quatre ans qui m’a dit que je sentais bon (je sortais de la douche) en précisant que je sentais le tramway.

28. Les gosses #3

Mon fils en patouillant mes cheveux, les mains pleines de curly :

« Maman c’est trop beau ! Tes poils ils brillent comme des cacahuètes. »

Heu….

29. Les gosses #4

« J’adore ton parfum maman, ça me rappelle les toilettes de chez mamie. »

30. Les gosses #5

« Maman, tu ressembles à une structure gonflable. »

Ma fille, quatre ans. J’étais autant scotchée qu’elle ait pu sortir « structure gonflable » avec une telle aisance que gênée. Heureusement il en faut plus pour me vexer.

31. Vous avez dit complexe d'Oedipe ?

« Chérie tu sens bon, tu sens comme ma mère. »

32. C'est beau. Franchement c'est beau.

« T’es assortie à ma porte d’entrée ».

Phrase d’accroche après un match sur Tinder. J’avais les cheveux violets. Il avait repeint sa porte en violet. Aujourd’hui on habite ensemble.

33. Peut-être quelqu'un de vraiment préoccupé par l'avenir du doublage français.

« Tu as une jolie voix, tu devrais faire des doublages de porno. »

… Euh

34. Autant on peut valider l'accent en terme de charme, autant le vocabulaire est à retravailler.

Mon prof de sociologie urbaine à Rome, voulant se la péter pour montrer qu’il parle bien français :

« Tu as une très belle faciale ! »

Alors visiblement, ça valait pas le coup de se la péter !

35. Tant que tout le monde rigole c'est l'essentiel.

« Tu ressembles à Shakira. »

En terrasse bondée. Tout le monde s’est retourné et a rigolé. Moi aussi. D’la merde dans les yeux, la nana.

36. Oui, c'est ça qu'on veut dire par "compliments chelous".

De la part d un homme :

« J’aime bien la taille de vos seins, j’aimerai bien les mêmes. »

37. Le compliment a le mérite d'être original.

« Tu as de beaux genoux. »

Pendant une partie de jambes en l’air… J’ai pas trop su comment le prendre.

38. Bah ça reste un compliment en soit...

« C’est mignon tes petites oreilles décollées … »

39. Le compliment est sympa. C'est l'interprétation qui peut poser soucis.

J’ai dit à mon primeur d’à côté qu’il avait de beaux pruneaux….

40. La maladresse, ce fléau.

« T’as un petit buste et j’ai toujours préféré les petits bustes. »

C’était censé être une façon sympa de me dire que j’avais des petits seins et qu’il aimait ça. Pire date de ma vie.

41. Du très haut niveau.

Job d’été en poissonnerie :

« Je vais vous prendre 500g de crevettes, en espérant qu’elles aient d’aussi jolis yeux que ceux de la poissonnière ! »

42. La poésie c'est l'art de sublimer ce que l'on voit par les mots.

Quand je travaillais en Ehpad je servais le petit déjeuner, j’arrive dans la chambre d’un petit monsieur qui était là depuis des années. Il me sort qu’il m’a écrit un poème juste pour moi. Curieuse je lui demande de me le réciter :

« Vous êtes grande, vous êtes belle, vous ressemblez à une échelle. »

43. (Son nom de famille est Cornetto pour info).

« Y’a pas que ton nom qui inspire la gourmandise. »

J’en ai eu des jeux de mots sur mon nom mais alors celui là c’était la première fois.

44. Quand tu bosses en duo et que t'as pas appris ton texte.

Assise à un bar avec une amie : elle, typée un peu princesse et moi typée un peu moi… Deux garçons arrivent et nous offrent un verre, l’un d’entre eux prend la main de mon amie :

« Ouhh tu as des ongles magnifiques, des ongles de princesse !!! »

Et l’autre prend ma main et bloque… Il me dit :

« Ouhhh toi tu as des mains…. Des mains… De travailleuse…. »

45. L'ivresse des grandes pensées.

« T’es belle comme une productrice de fromage artisanal. »

(Oui, le gars était torché)

46. Les passants des fois... Ils se permettent un peu tout.

Un inconnu dans la rue m’a dis en passant :

« Ça va t’es belle mais pas trop. »

Puis il est parti.

47. Probablement la meilleure de toutes.

« T’as la peau douce comme un dessus de camembert. »

48. Bonus : L'implacable.

Je sais pas si c’est un compliment mais on m’a dit récemment que je sentais le vomi.

On aurait préféré tout mettre mais il faut savoir s’arrêter. En tout cas merci, merci à tous pour ces moments de franche rigolade. On s’est bien marré grâce à vous à la rédac !