On vous a déjà parlé des hôtels hantés et des hôtels abandonnés qui font peur, des lieux hantés mais aussi du gigot hanté que nous avait cuisiné ma grand-mère une fois et qui parlait avec la voix de Noël Mamère. Mais aujourd’hui on va discuter des chambres d’hôtels avec des histoires glauques et c’est pas tout à fait pareil.

1. La chambre 1046 du President Hotel (États-Unis)

En 1935, un dénommé Roland T Owen a loué une chambre dans un hôtel du Kansas et a laissé un message à l’adresse d’un certain Don à l’accueil. Plus tard dans la journée on l’a entendu parler au téléphone avec le fameux Don et le lendemain une femme de chambre a entendu deux voix masculines discuter à l’intérieur de la pièce.

La même nuit, le garçon de l’accueil est remonté deux fois dans la chambre 1046 car le téléphone était décroché jusqu’à ce qu’il allume la lumière (la troisième fois) pour découvrir le client se vidant de son sang sur le lit. Quand il lui a demandé qui avait fait ça, Owen aurait répondu « personne » et serait mort quasi instantanément. On a ensuite découvert que son nom n’existait pas et personne n’a jamais su qui c’était et quand est venu le moment de ses funérailles, un anonyme a envoyé la somme en liquide pour payer le cercueil. C’est un peu gros comme histoire non ?

Crédits photo (CC BY 2.0) : Jeff Orth (npulsifer)

2. Le Citadel Inn en Ukraine

Cet hôtel a été réquisitionné par les nazis pendant la seconde guerre mondiale pour servir de camp de concentration et on l’appelait « la tour de la mort ». L’hôtel est encore en activité aujourd’hui et on vous déconseille pas mal d’y passer une nuit parce qu’il s’y est passé des évènements particulièrement horribles.

3. L'hôtel de Park Central à New York

Cet hôtel célèbre et réputé de New York a vu passer deux règlements de compte de la mafia en 1928 et en 1957. Le premier fait divers est celui d’un gangster du nom de Arnold Rothstein qui a été tué par balle alors qu’il jouait aux cartes tranquillement (probablement au UNO) et le second celui du grand patron de la famille mafieuse Gambino Albert Anastasia qui s’est littéralement fait cribler de balles alors qu’il était en train de se faire raser. Bon quand les clients c’est des gangsters faut pas trop s’étonner que ça parte en couille aussi.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Tdorante10

4. La suite de Coco Chanel au Ritz de Paris

Dans cette suite de l’un des hôtels des plus luxueux de Paris, Coco Chanel a eu une liaison avec un gradé de l’armée allemande et c’est l’un des endroits qu’elle aurait utilisé pour collaborer avec les nazis pendant la 2ème guerre mondiale. Il faut dire qu’elle a habité dans la suite pendant de nombreuses années.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Moonik

5. La chambre 100 du Chelsea Hotel à New York

Cette chambre est assez célèbre parce que c’est là que le bassiste du groupe Sex Pistols Sid Vicious a assassiné sa compagne Nancy Spungen en 1978. Après une soirée qui reste encore obscure aujourd’hui il a appelé la réception pour qu’on vienne l’aider et les employés ont alors découvert le cadavre de la jeune femme poignardé. Après avoir avoué le meurtre sur le moment il est revenu sur sa version et a été libéré sous caution. L’année d’après il succombait à une overdose d’héroïne.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Gyrofrog

6. La chambre 302 de l'hôtel del Coronado

Si vous avez déjà vu le film tiré du scénario de Stephen King Chambre 1408, sachez que c’est cette chambre qui a inspiré l’auteur. En gros c’est la chambre qu’avait réservé une femme du nom de Lottie A. Bernard en 1892 avant de se suicider en se tirant une balle dans la tête pour des raisons qui restent encore assez énigmatiques. Par la suite des clients ont noté des évènements étranges dans la chambre et près de 100 ans plus tard un spécialiste des évènements paranormaux est venu étudier la chambre (c’est son étude qui a inspiré King pour le scénario).

7. La chambre 434 du Beverly Hilton Hotel

C’est dans cette chambre que la célèbre chanteuse Whitney Houston a été retrouvée morte dans la baignoire à la suite d’une overdose en 2012. Si les évènements sont déjà tragiques, c’est l’agissement de nombreux clients suivants qui sont surtout glauques. Des clients appelaient pour réserver cette chambre exclusivement et partageaient des photos d’eux dans la baignoire sur les réseaux sociaux, ce qui a obligé assez justement la direction de l’hôtel à changer le numéro de la chambre et refuser les réservations sur seule base de cette demande.

Crédits photo (Domaine Public) : Minnaert

8. La chambre 311 du Read House Hotel (États-Unis)

Vous souhaitez passer la nuit avec le fantôme d’Annalisa Netherly ? Avant de répondre faut peut-être savoir de qui il s’agit vous allez me dire. En gros c’est une femme qui aurait été décapitée dans la salle de bain de cette chambre par son amant en 1927. Certains clients ont alors rapporté plein de trucs étranges qui sont arrivés dans la nuit, comme des robinets qui coulent, des bruits et une forte odeur de pet par un client qui aurait dit à sa femme « oui c’est probablement le fantôme ». L’hôtel fait évidemment toute sa com’ là dessus.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Andrew Jameson

Sinon vous pouvez voir les choses à faire et à ne pas faire dans une chambre d’hôtel, genre louer une chambre quand y’a un parrain de la mafia qui séjourne dans le même hôtel c’est pas ouf par exemple.

Sources : ReadHouseHotel, Listverse, Travel Associates, The Telegraph.