Tu es un vrai amateur de café. Tu en bois en te réveillant, en prenant ta douche, en attendant le métro et même après avoir tout juste fini ta dernière tasse. Souvent, on te répète que tu bois trop de café et que tu vas finir par avoir les dents jaunes, les doigts jaunes et par mourir (bonne ambiance). Ce qu’on peut te dire, c’est que de nombreux génies du passé étaient eux-aussi de grands amateurs de café, certains buvaient des dizaines de tasses par jour. On ne dit pas que tu deviendras un génie en buvant du café, mais on ne dit pas le contraire non plus.

1. Jean-Sébastien Bach

Comme beaucoup de bourgeois en Allemagne au XVIIIème siècle, Bach était fortement addict au café. Il ne pouvait pas s’en passer et a même décidé d’écrire une cantate sur le sujet. Le musicien écrivait parfois des cantates profanes, des œuvres satiriques sur les autorités et la société de l’époque. « Faites silence ! Ne bavardez pas ! », appelé aussi « La Cantate du café » met donc en scène un homme bourgeois essayant de convaincre sa fille d’arrêter de boire du café.

2. Ludwig Van Beethoven

Beethoven était également un grand consommateur de café. Le compositeur était très pointilleux et comptait à la main le nombre de grains de café qu’il utilisait. Il fallait absolument qu’il y ait 60 grains de café par tasse.

3. Benjamin Franklin

Au XVIIIème siècle, Benjamin Franklin passait ses journées dans le même café londonien où il avait presque élu domicile. Il consommait du café toute la journée en jouant aux échecs, en écoutant les conversations et en rêvassant.

4. Voltaire

Voltaire, grand philosophe et écrivain satirique du XVIIIème siècle, buvait jusqu’à 50 tasses de café par jour. Il refusait d’écouter son médecin qui lui assurait que cette addiction finirait par le tuer. Askip il aurait aussi écrit Candide sous cocaïne mais bon on n’est pas trop sûr.

5. Theodore Roosevelt

Le 26ème président des Etats-Unis passait ses journées à boire de café mais ce n’était pas un véritable puriste. En effet, il ajoutait six morceaux de sucre dans chaque tasse qu’il buvait. Eh c’est du sucre au café ou quoi mdrrrrr ?

6. Margaret Atwood

Margaret Atwood est une grande amatrice de café (quelle surprise). Dans son livre « Cat’s Eye », on peut lire : « Je n’accorde pas la moindre importance aux tisanes. Je me tourne directement vers le vrai, l’infect café. Du frisson en tasse. Ça me remonte le moral de savoir… que je serai bientôt si tendue ». Avec la marque de café « Balzac’s Coffee Roasters », elle participe également à la protection des oiseaux au Canada.

7. David Lynch

Le célèbre réalisateur boit énormément de café avec beaucoup de sucre. Il a une fois dit en interview « Je préfère du mauvais café à pas de café du tout » et je ne suis absolument pas d’accord mais bon, qui suis-je pour m’opposer à David Lynch ? Il a sa propre gamme de café chez Allegro Coffee et c’est quand même un peu stylé.

8. Honoré de Balzac

Balzac buvait environ 50 tasses de café par jour. Il se levait à 1h du matin et écrivait pendant 7h d’affilée. A 8h, il faisait une sieste d’une heure et demi avant de se remettre à travailler jusqu’à 16h. Et dire qu’à 1h du matin, tu es encore au bar avec tes potes pendant que ce bon Balzac écrivait « La Comédie humaine »…

9. Louis XV

Louis XV faisait pousser ses propres grains de café dans les jardins de Versailles (à côté des plans de cannabis probablement). Il s’occupait ensuite de les ramasser, de les faire griller et de moudre le café qu’il était très fier de servir à ses invités.

10. Marcel Proust

Alors que autres célébrités de ce top abusaient légèrement sur la consommation de café, Proust se limitait à deux grands bols de café noir tous les matins avec un ou deux croissants. Le problème, c’est qu’il ne mangeait et buvait rien d’autre de la journée. D’après sa gouvernante, il pouvait jeuner pendant plusieurs jours et manger un fabuleux repas dès qu’il sortait au restaurant.

Sources : HuffPostWikipediaMentalFloss