Qu’y-a-t-il de plus beau qu’un canyon ? Deux canyons. Oui OK vous m’avez eu.

Toute cette roche façonnée par l’eau au cours des siècles, serpente aujourd’hui les méandres accidentés de ces sites dont la beauté coupe le souffle en permanence. Des canyons, il y en a de célèbres, comme le Grand Canyon aux États-Unis, et d’autres un peu plus confidentiels. Nous vous avons ainsi dégoté 10 canyons plutôt canons et pas spécialement connus ou alors moins que le Grand Canyon ou les gorges du Verdon…

1. Le Blue Canyon (États-Unis)

On commence par le Blue Canyon qui souffre d’un déficit de reconnaissance pour la simple et bonne raison qu’il se situe dans la même région que la star des stars : le Grand Canyon. Pourtant, ici, en territoire Hopi, le paysage est magnifique. Une merveille naturelle qui étonnamment, n’a rien de bleu, mais dont les courbes et les couleurs font assurément rêver.

2. Fjaðrárgljúfur Canyon (Islande)

La beauté de l’Islande n’est plus à prouver et il était donc prévisible de la retrouver dans ce top consacré aux magnifiques canyons un peu moins connus. Un petit canyon de 1300 mètres de long, aux parois qui s’élèvent à près de 100 mètres au niveau du sol, au sein d’un décorum superbement accidenté.

3. Le Canyon d'Itaimbezinho (Brésil)

Un canyon absolument magique, en grande partie recouvert par la verdure, qui court sur presque 6 kilomètres et dont la hauteur maximale est de 720 mètres. Un site naturel de toute beauté, qui trône dans le parc national d’Aparados da Serra, dont il est l’une des attractions principales.

4. Les gorges d'Holzarte (France)

Moins connues que les gorges du Verdon, les gorges d’Holzarte sont tout aussi fréquentables. Ici, il y a largement de quoi remplir sa carte mémoire. On peut même en profiter pour s’adonner à diverses activités de plein-air. À ne pas rater : le pont suspendu. Le moyen parfait de prendre la mesure de ce site grandiose.

5. Le canyon du Groin (France)

Situé dans le département de l’Ain, ce tortueux canyon est parfait pour le canyoning. Un petit canyon qui n’en reste pas moins remarquable.

6. Le Waimea canyon (États-Unis)

Bienvenue sur l’archipel d’Hawaï ! D’une longueur de 16 km pour 15 km de large, ce superbe canyon aux tons écarlates est né grâce à l’érosion mais aussi suite à l’effondrement du volcan à l’origine de la naissance de Kaua’i. C’est pour cela que le côté situé à l’est est notamment composé de belles coulées de lave.

Crédits photo (CC BY 2.0) : California Cow from Seattle, USA

7. Les gorges du Toudra (Maroc)

L’une des merveilles du sud du Maroc, en plein massif de l’Atlas. Connu des amateurs d’escalade en raison de ses parois superbement escarpées, ce canyon offre de spectaculaires perspectives de promenades.

8. Les gorges de Cheddar (Angleterre)

Situé dans le sud-ouest de l’Angleterre, ce canyon riche en nombreux sites archéologiques est l’une des merveilles du Royaume-Uni. C’est par ailleurs là qu’on retrouva en 1903, dans la grotte de Gough, l’homme de Cheddar, soit le plus ancien squelette complet de Grande-Bretagne, dont l’âge avoisine les 9000 ans. Et si le site est très populaire en Angleterre, il l’est un peu moins en France.

9. Les gorges de la Moraca (Montenegro)

La Moraca a pris son temps pour creuser un superbe canyon, aujourd’hui largement recouvert par la végétation. Là où s’est jadis installé un fameux monastère et où il fait aujourd’hui bon se balader pour se souvenir que si on n’en parle pas souvent, le Montenegro est vraiment un pays sublime.

10. La Loch Ard Gorge (Australie)

On termine avec une petite curiosité : ici, ce n’est pas un fleuve ou une rivière qui a creusé la roche mais bel et bien l’océan. Dans l’état de Victoria, au sein du Parc National de Port Campbell, la Loch Ard Gorge fait partie des sites incontournables de la Great Ocean Road.

Ils sont beaux nos canyons, ils sont beaux !