Parfois, l’être humain est un peu un connard, et il aime bien faire iech les autres de son espèce, c’est comme ça. Et tes enfants ne sont pas en reste, surtout que ces petits machins peuvent être hyper susceptibles et avoir le sentiment facile, du coup il est carrément easy de leur faire péter un câble, avec trois fois rien.

1. Lui foutre une cagoule

Ça, c’est le truc suprême pour foutre les boules à n’importe quel enfant. Alors qu’il existe les bonnets et les écharpes, et que le résultat final revient exactement au même, tu préfères lui coller sur la tête ce truc qui gratte, qui serre, et qu’il lui fait une tête de pénis, pour le plus grand bonheur des photos de famille.

2. Le priver de dessins animés

Parce « les écrans, faut y aller doucement ». Sauf que ton gamin ne l’entend pas de la même manière, qu’il a encore un épisode de Trotro à terminer, et qu’il en a rien à foutre des recommandations des médecins quant à l’utilisation de la tablette. Et le priver de ses dessins animés, c’est faire face à un ouragan de rage et de désespoir.

3. Lui dire qu’il est puni et qu’il n’ira pas à l’anniversaire de machin-truc

Alors que tous ses potes y vont, qu’il a déjà prévu sa tenue depuis des semaines et qu’il sait que ça va être LE goûter de l’année. Bah il avait qu’à obéir à ses parents et ranger sa chambre, ça lui fera les pieds tiens.

4. L’appeler par son surnom devant ses potes

« Bah alors mon caneton, on ne fait pas un bisou à sa maman avant de partir ? » Voilà, tu viens de signer l’arrêt de mort de sa vie sociale. Ton môme te déteste, il te maudit sur plusieurs générations, et tu peux te gratter pour ton bisou.

5. Lui dire « tu comprendras quand tu seras plus grand »

Soit la phrase la plus énervante du monde pour un enfant ou pire, pour un ado. Tu balances cette phrase à chaque fois que tu dois justifier tes choix d’éducation à ton gamin, à chaque fois que tu lui expliques un peu comment marche la vie, bref à chaque fois que tu es aussi à court d’arguments. Et sache qu’il te déteste pour ça.

6. Couper le Wifi

Meilleur moyen pour savoir où se situe ton môme dans la maison après lui avoir dit 4 fois de venir se mettre à table, sans succès. Une fois le wifi coupé, tu pourras savoir précisément dans quelle pièce il se situe en entendant ses cris désespérés, parce qu’il était en train de regarder un live sur Switch et que tu as tout gâché.

7. Critiquer son sens de la mode ou ses goûts musicaux

Alors que tu as, pour lui, le même âge que la reine d’Angleterre, comment peux-tu te permettre de critiquer une mode qui te dépasse complètement ? Déjà qu’il t’a laissé l’habiller comme tu le souhaitais jusqu’à ses 6 ans, col Claudine et robe à fleurs incluses, c’est pas pour critiquer ses choix d’émancipation maintenant, chacun son tour.

8. Poser des questions sur son potentiel amoureux(se)

Alors que « mamaaaaan, c’est privé, j’ai pas envie de te diiiiiire ». Et on le comprend, parce que si c’est pour t’entendre ensuite critiquer son amoureux(se) comme tu critiques ses choix musicaux ou vestimentaires, vaut mieux ne rien dire.

9. L’obliger à faire un bisou à la dame

Alors que la dame elle sent pas bon, il ne la connait presque pas, et en plus son menton pique. Mais sous prétexte qu’il ne faut pas passer pour un sauvage, il serait obligé de coller sa bouche sur une joue étrangère, pour faire plaisir. Ça a le don de le foutre en rogne, et on le comprend.

10. Lui dire que s’il ne termine pas son assiette, il n’aura pas de dessert

Alors que c’est des salsifis, que c’est dégueu, et que le dessert c’est une crème au caramel, ce qui est vachement mieux. Si seulement les repas n’étaient composés que de desserts, le monde se porterait bien mieux, y’aurait moins de guerre et les gens s’aimeraient les uns des autres, c’est certain.

Et vous, vous faites quoi pour énerver vos mômes rapidement ?