Le 38e album d’Astérix, La Fille de Vercingétorix, est sorti le 24 octobre pour notre plus grand plaisir. Je suis évidemment partie l’acheter dès sa sortie en tant que fan inconditionnelle d’Astérix, qui soit dit en passant défonce bien la gueule de Tintin avec sa mèche de fdp. Bien plus qu’un simple divertissement les aventures des gaulois offrent de véritables leçons de vie, qui éduquent, élèvent, transcendent le jeune bambin qui les lit. On pourrait croire qu’à l’âge adulte le charme se rompt, que nenni, la magie continue d’opérer car quand on a quelque chose dans le cœur, la flamme ne disparaît jamais.

1. La Bretagne est la meilleure région du monde entier, de la galaxie et de l'univers

Pour rappel l’action se déroule en « 50 avant Jésus-Christ où toute la Gaulle est occupée par Res romains, toute ? Non ! Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. » Et où se trouve ce village svp ? En Armorique. Que désigne l’Armorique ? LA BRETAGNE. Voilà encore une bonne raison de partir vivre en Bretagne : pour retrouver les ancêtres d’Astérix. Comme s’il n’y avait pas déjà assez d’éléments qui me poussaient à tout plaquer pour partir vivre en bottes et en ciré à Saint-Malo.

2. Il ne faut pas abuser des bonnes choses

La potion magique est clairement une métaphore sur la drogue. Astérix a le droit d’en prendre mais que de temps en temps, juste pour avoir un peu d’énergie mais sans en abuser sinon c’est dangereux. Obélix qui est tombé dedans étant très jeune en redemande sans cesse et ne peut plus s’en passer. Euh pardon mais c’est exactement les mêmes effets que la coke. Panoramix n’est pas un druide, c’est juste un bon gros dealer qui a réussi à entuber tout le monde.

3. La lyre est un instrument nul, à mi-chemin entre le triangle et l'ocarina

Vous ne savez pas ce que c’est qu’un ocarina ? Normal ça fait partie des instruments de musique les plus tristes du monde. Celui qui en joue n’est pas heureux, tout comme celui qui joue de la lyre. La preuve Assurancetourix se fait toujours ligoter à la fin de l’histoire, je pense pas que ça aurait été légèrement différent s’il avait joué de la guitare.

4. César était une belle enflure

Lire Astérix c’est aussi faire un peu d’histoire, en toute proportion gardée car il y a pas mal d’anachronismes dans la BD, mais aussi des faits historiques avérés. Alors bon Jules César n’était pas empereur puisqu’à l’époque ce terme n’existait pas même si on parlait bien de l’empire romain. Par contre César était bel et bien un homme à l’estime de soi disproportionné, parlant à la 3e personne et ponctuant ses phrases de citations latines pour impressionner son auditoire. Il avait vraiment un petit côté dictateur et voulait marquer l’histoire de son nom (c’est réussi).

5. Tout se résout par la violence

Un homme ne veut pas te laisser passer ? Frappe-le. Un commerçant ne veut pas te rendre ta monnaie ? Frappe-le. Tu t’ennuies et tu aperçois un homme qui se promène au loin sans t’importuner ? Frappe-le.

De là à dire que ça encourage la violence je sais pas mais j’ai envie de vous dire le respect ça s’acquiert aussi par la force.

6. Le physique ne compte pas, tu peux réussir dans la vie même en étant blond, roux ou ridé.

Tu peux être heureux en étant haut comme 3 pommes et blond comme les blés, ou gros, roux et avec des tresses (un combo assez lourd sans mauvais jeu de mots). Et tu peux avoir 90 ans et être marié à la plus belle femme du village oklm (coucou Agecanonix). Comme quoi le proverbe qui se ressemble s’assemble c’est n’imp mais pas celui sur les opposés qui s’attirent.

7. Abattre des arbres c'est pas sympa, la déforestation c'est mal

Idéfix nous a sensibilisé dès notre plus jeune âge à la déforestation. Amoureux de la nature, c’est un peu la Greta Thunberg des canins, en avance sur son temps et pétri d’une rage et d’une tristesse que bien des adultes ne comprennent pas devant la forêt qui brûle.

8. Les sangliers sont source de joie et de bonnes ripailles

Oublie ton petit poulet Loué acheté à Carrefour parce qu’en comparaison d’un bon gros sanglier des familles élevé en plein air et chassé le jour même pour être mangé le soir, c’est rien. Mais t’inquiètes, tu peux toujours te rabattre sur le poulet Le Gaulois.

9. Le ciel nous tombera sur la tête

On ne sait pas où et quand, ni quoi, ni qu’est-ce mais pour sur que ça arrivera. C’est pourquoi je me promène toujours avec un casque de moto sur la tête, mieux vaut prévenir que guérir par Toutatis.

10. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise situation

« Car moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi… »

Il est fort ce Hergé.