Avoir un garçon, comment c’est nuuuuuuuuul. Il faut l’appeler soit Jacques, soit Bernard, et en plus après il faut l’habiller en bleu. Bouh. Les filles c’est tellement mieux, tellement plus doux et à l’écoute, et en plus on peut leur faire des tresses. Voilà pourquoi, certains parents sont résolument motivés pour cette deuxième option et adoptent ainsi un régime de circonstances dans l’espoir de maximiser leurs chances d’avoir une fille plutôt qu’un garçon. Comme on aime la nourriture, les filles et les sciences exactes, on vous partage ici les méthodes alimentaires INFAILLIBLES pour avoir une fille et l’appeler Topita.

1. Privilégier les laitages

Eh oui, des sites on ne peut plus sérieux recommandent le lait, le beurre non salé, les fromages (uniquement ceux à pâte dure, jouez pas au plus con).

Attention, si en revanche vous prenez le risque de manger du Babybel (avec la croûte), vous risquerez d’enfanter un grille-pain.

2. Une quantité précise de viande ou de poisson par jour

Environ 130g de barbaque ou de poisson par jour favoriseraient la gestation d’une future petite fille, ou de faire naître une côte de bœuf directement. C’est surtout une bonne excuse pour bouffer des aliments que tu n’auras plus le droit de bouffer pendant ta gestation mi-porc mi-sardine.

3. Eviter le sel

Terminé le beurre salé ou demi-sel, et on tartine le tout sur une baguette non salée elle aussi. De toute façon, le sel c’est mauvais.

En revanche vous pouvez continuer à fumer 1 à 2 paquets de clope par jour, c’est même conseillé. Des Gitanes, sans filtre.

4. Consommer des fruits frais

PARCE QUE LES FILLES CA AIME TROP LES FRUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITS.

En revanche si vous voulez un garçon, pensez bien à ne prendre aucune vitamine, et à boire un verre d’eau de Javel tous les matins au réveil. Satisfé ou rembourcé.

5. Eviter le maïs

Mais aussi les champignons, les courgettes et les endives. Non pas parce que ces aliments ont des forme de phallus mais parce que selon les articles hautement scientifiques qu’on a pu lire, ils modifient le PH sanguin de la future mère. Et franchement PH c’est un diminutif de prénom de mec donc après faut pas s’étonner.

6. Ne pas se jeter sur les bonbons

Eh oui comme le disent certains articles tellement qualitatifs qu’on ne peut même pas se permettre de les partager avec vous, les bonbons attireraient les garçons plus que les filles. Et ça c’est TOUTAFÉ normal. C’est parce que les bonbons font paaaaas partie du régime les filles qui devront faire attention à leur ligne tout au long de leur vie alors que les garçons on s’en fiche s’ils ont du bidon, c’est trop choupichou.

7. Choisir une eau riche en calcium

Comme la Contrex, l’Hepar, la Courmayeur, la Salvetat ou la Talians. Non seulement vous boirez une eau qui va vous donner envie d’aller à la selle (plaisir), mais vous aurez aussi la joie de consommer des bouteilles en plastique au design envoûtant qui pourront sans aucun doute vous servir de contenant pour un vase. Vous voilà sacrée chanceuse.

8. Du jaune d’oeuf

Comme la quantité n’est pas précisée, je vous invite à en consommer plusieurs litres par jour pendant au moins 6 mois avant de commencer à envisager de rencontrer quelqu’un avec qui vous envisagerez de vous mettre en couple afin d’envisager de faire un enfant.

OK, vous finirez peut-être à l’hôpital, mais à ceci je n’aurais qu’une chose à vous répondre : le sourire d’un nourrisson fille.

9. Des amandes

Et des noisettes, et des noix. Si vous êtes allergiques, tant pis. Prenez le risque, mangez-en jusqu’à l’étouffement. Une fois que vous serez aux urgences, dites bien que vous avez mangé des noix contre l’avis de votre médecin mais sur les conseils de Topito. Si l’urgentiste connaît Topito, faites un selfie avec lui et envoyez-nous la photo. S’il ne connaît pas, foutez lui une tarte avant de pousser votre dernier soupir.

10. Eviter le chocolat

KEUUUUUA ??? OK jusque là on arrivait à suivre mais si en plus faut arrêter de manger du chocolat, je pense que le plus simple c’est encore de faire des garçons. Ou de ne pas faire d’enfants du tout.

NDRL, ATTTENTION SI TOUT LE MONDE ADOPTE CE REGIME CA PEUT ETRE TRES GRAVE PARCE QU’ON RISQUERAIT DE NE FAIRE PLUS QUE DES FILLES ET EUHLOLO APRES L’HUMANITÉ ELLE POURRA PLUS FAIRE DES ENFANTS. En revanche, on pourra faire de sacrées batailles de polochon, yay.

Merci d’évaluez sur sur échelle de 1 à 10 à combien ce top vous a été utile sur le plan médical, puis sur le plan gastronomique.

Dans un autre genre on a aussi les mythes sur les femmes enceintes