Ancienne citadelle entamée vers 510 avant J.-C., l’Acropole est le site le plus célèbre et le plus visité d’Athènes. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Acropole raconte une histoire absolument fascinante du haut de sa colline culminant à 156 mètres. Une merveille également garante de plusieurs secrets…

1. Ce n'est pas le seul Acropole de Grèce

Du coup, quand on parle de celui d’Athènes, il est préférable de préciser. Mais en même temps, quand on parle de l’Acropole, sans préciser, on parle souvent de celui d’Athènes.

2. Son nom signifie « Ville haute »

Ou « ville dans les airs ».

3. Il n'a pas toujours été considéré avec respect

Loin de là même ! Gravement endommagé pendant la guerre de Morée, de 1684 à 1699, il était utilisé comme entrepôt de poudre à canon et fut même visé par plusieurs tirs. Le temple d’Athéna Niké, construit en 420 avant J.-C. a d’ailleurs été détruit en grande partie. Il a été reconstitué en 2010 mais comprend aujourd’hui des éléments totalement récréés grâce à la technologie moderne.

4. Les Propylées n'ont jamais été terminés

Commencés en 437 avant J.-C., ces sortes de glorieux vestibules, lieux d’entrée des sanctuaires, n’ont jamais été complètement achevés.

5. Le Parthénon a tenu plusieurs rôles

Monument le plus connu de l’Acropole, le Parthénon a été transformé en église par les Chrétiens au VIème siècle, qui le dédièrent à la Vierge Marie. Dans les années 1460, les Ottomans le transformèrent en mosquée.

6. Le Parthénon, toujours lui, a partiellement été vidé

En effet, plusieurs de ses sculptures se trouvent aujourd’hui au British Museum de Londres. C’est à Thomas Bruce, le compte d’Elgin que le musée doit ses pièces inestimables. Depuis, le gouvernement grec a essayé de les récupérer mais n’y est pas parvenu jusqu’ici.

7. L'Acropole contient la plus ancienne station météorologique du monde

Il s’agit de la Tour des vents, une structure en marbre remontant à 2000 ans. On estime qu’elle aurait contenu une horloge à eau, alimentée par un ruisseau descendant de la colline de l’Acropole. Grâce à elle, les Grecs pouvaient lire l’heure même après le coucher du soleil. Thomas Bruce, le comte anglais qui a pillé l’Acropole avait d’ailleurs essayé de ramener la tour à Londres mais les mecs ont dit qu’il ne fallait pas pousser et la tour est restée à sa place.

8. Le site est habité depuis longtemps. Très longtemps...

Il fut prouvé que la région de l’Acropole était déjà habitée entre 4000 et 3200 avant notre ère. Les restes d’une maison et une tombe furent retrouvés. Des bateaux ont également été découverts dans les gouffres les plus profonds. Bateaux contenant plusieurs ossements…

9. Une monumentale statue d'Athéna s'y trouvait jadis

Elle mesurait plus de 12 mètres, et était située à l’intérieur du Parthénon. On l’appelait Athéna Parthenos et elle était composée d’or et d’ivoire. Un certain Phidias l’avait entièrement façonnée, avant de la couvrir d’une armure et de divers bijoux. Détruite à la fin de l’Antiquité, elle a néanmoins été reproduite par les Romains. Aujourd’hui, une réplique grandeur nature trône à Nashville aux États-Unis, dans une reproduction du Parthénon.

10. Autrefois, l'Acropole était en couleur

Des tests ont en effet révélé que certaines parties étaient originellement peintes en rouge, vert ou encore bleu. C’est le temps qui a effacé les couleurs pour finalement conférer au Parthénon et à tous les autres monuments de l’Acropole leur teinte actuelle.

Juste pour info, une vaste politique de restauration a débuté… il y a plus de 40 ans.