Fascinant pays à la réputation sulfureuse, la Colombie vaut justement mieux que les préjugés qu’elle se coltine depuis les années 80. Un pays où la nature a façonné des sites incroyables et dont l’histoire se raconte au fil d’endroits incontournables et d’autres plus méconnus…

1. Le Tayrona National Park

On commence par un endroit pas super connu qui mérite de l’être beaucoup plus. Une enclave paradisiaque des Caraïbes, extrêmement populaire auprès des Colombiens, qui regorge d’animaux et de plantes rares. On peut par exemple y croiser le majestueux condor royal et le coin est tout indiqué pour admirer le coucher du soleil. Un paradis on vous dit !

2. Le sanctuaire de Las Lajas

On touche au sublime. Construite sur une gorge en elle-même plutôt canon, cette église située à la frontière avec l’Équateur est née de la ferveur des croyants à la suite d’une apparition de la Vierge en 1754. Le bâtiment aurait d’ailleurs été construit après qu’un aveugle ait récolté des dons dans la région, avant de recouvrer la vue. Un édifice de style néo-gothique qui en met plein les yeux.

3. La Ciudad Perdida

Bienvenue dans la Sierra Nevada, à l’intérieur de laquelle se cache une cité perdue. Tout droit sortie des récits fantastiques des plus grands explorateurs, la Ciudad Perdida se dévoile après une promenade au fil de 1200 marches construites à flanc de montagne, dans une incroyable jungle tropicale. Découverte dans les années 1970, cette ville est 650 ans plus ancienne que le Machu Picchu du Pérou et aurait abrité à l’époque près de 8000 personnes. Siège de la civilisation Tairona, elle aurait alors été abandonnée au XVIème siècle. La bonne nouvelle, c’est que le site est ouvert. Pas super accessible mais ouvert.

4. Caño Cristales

Affluent du rio Guayabero, cette rivière, dont le nom signifie « le ruisseau des cristaux », renferme des algues rouges, jaunes et vertes. De septembre à novembre, le spectacle est permanent. Et vu qu’en plus, le trajet de la rivière passe par plusieurs cascades, rapides et autres piscines naturelles, on peut dire sans avoir peur de se tromper qu’il s’agit bel et bien de l’un des plus beaux cours d’eau du monde.

5. Le manoir abandonné de Pablo Escobar

Pablo Escobar a contribué à donner une sale réputation à la Colombie. Cependant, son ancienne baraque reste quand même assez fascinante. Construite dans les Caraïbes, la maison en question, aujourd’hui en ruine, raconte une partie de l’histoire de cet homme qui, à partir de rien, est devenu l’un des plus grands trafiquants de drogue de l’histoire. Sa propriété, à l’époque où Escobar pesait environ 30 milliards de dollars, comportait, tenez-vous bien, 300 chambres, des salles de bain en veux-tu en voilà, avec des pommeaux de douche en or, une piscine exceptionnellement vaste, une piste d’atterrissage pour hélicoptère et plein d’autres trucs hyper extravagants et bien sûr hyper coûteux. Sorte de Xanadu cocaïné, le manoir a été dépouillé et sert aujourd’hui de luxueuse habitation à une famille de cochons sauvages géants.

6. La Villa de Leyva

Construite au XVIème siècle, cette ville trône sur la plus grande place pavée du pays. De style colonial espagnol, remarquablement conservée, la cité abritait jadis quelques 17000 habitants. Destinée en premier lieu au stockage des matières agricoles, elle fait office aujourd’hui de destination touristique et de trésor du patrimoine colombien.

7. Le Puente de Occidente

Inspiré du pont de Brooklyn à New York, cet édifice est le plus long pont suspendu de toute l’Amérique latine. Autant dire qu’il vaut le coup d’œil. Pas seulement pour sa longueur d’ailleurs mais aussi pour ses deux étranges tours, qui dominent les eaux de la rivière Cauca.

8. Mompox

Trésor national classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, Mompox est une ville coloniale de toute beauté. Idéalement conservée, chatoyante et mystérieuse, elle regorge de bâtiments qui ensemble, racontent un chapitre de l’histoire de la Colombie. L’écrivain Gabriel Garcia Marquez venait y puiser son inspiration.

9. San Andrés

Atoll surélevé situé à 1h30 d’avion de Bogota, San Andrés abrite quelques-unes des plus merveilleuses plages du pays. On y trouve aussi le district de San Luis, qui, avec ses maisons en bois, bâties dans le plus pur style des Antilles, impressionne les visiteurs. À Jenny Bay, on peut marcher une plage rose et à El hoyo saoplador, des tunnels souterrains donnent naissance à marée haute à d’étonnants jeysers. Non franchement c’est incroyable.

10. La Siberia

Rien à voir avec le coin de Russie où il fait super froid. La Siberia est une ville abandonnée, en marge de Bogota, construite autour d’une usine de ciment. Rien de très funky a priori. Sauf que dans la Siberia, il y a des fantômes ! Enfin, c’est en tout cas ce qu’on raconte depuis 1999, quand tout le monde s’est barré suite à la fermeture de l’usine. La ville a tellement la réputation d’être infestée de revenants, qu’un gardien a été embauché à plein temps pour repousser les curieux pendant la nuit.

Alors oui bien sûr, il ne faut pas non plus faire l’impasse sur les grandes villes que sont Carthagène et Bogotá.