On ne le dira jamais assez : la Nouvelle-Zélande est un pays fantastique. Une terre encore sauvage, accueillante, fascinante à plus d’un titre. Un endroit où il est possible de s’adonner à des activités incroyables. Le genre qu’il n’est possible de faire qu’en Nouvelle-Zélande…

1. Observer des kiwis dans leur milieu naturel

C’est l’emblème de la Nouvelle-Zélande. Ce petit oiseau très mignon qui est aujourd’hui malheureusement menacé, même si le pays a su prendre des mesures pour protéger son habitat naturel. Alors bien sûr, depuis 1851 et la première acquisition d’un kiwi par le zoo de Londres, on peut aussi en voir en captivité. Mais ce n’est pas du tout la même chose…

2. Se prendre pour un Hobbit

On peut très bien se prendre pour un Hobbit tranquillement, à la maison. Courir parmi les volcans d’Auvergne pour tenter de jeter un anneau en plaqué or dans un volcan ou encore se bâtir une toute petite maison en partie enterrée pour faire comme Bilbo mais en Nouvelle-Zélande, il est carrément possible de visiter le véritable village de ce dernier ! Les décors construits par Peter Jackson et son équipe pour la trilogie du Seigneur des Anneaux et réutilisés plus récemment pour celle du Hobbit sont désormais l’une des attractions touristiques les plus populaires du pays. Magique !

View this post on Instagram

Hobbit Houses @michaelkagerer

A post shared by Mountains · Ocean · Forest (@outdoortones) on

3. Surfer et skier dans la même journée

Où qu’on se trouve en Nouvelle-Zélande, y compris au cœur des terres, on est sûr de ne jamais être plus loin de 128 km de l’océan. Du coup, on peut se payer quelques descentes à ski le matin et rallier la plage l’après-midi pour une bonne session de surf.

4. Grimper la rue la plus pentue du monde

Inscrite au livre Guinness des records, Baldwin Street, à Dunedin, est la rue la plus escarpée de la planète. 35% d’inclinaison sur 350 mètres ! On y organise des courses ainsi qu’un lâcher de Jaffas, soit des milliers de petites boules de chocolat parfumées à l’orange. Ouais c’est bizarre.

6. Lancer une botte en l'air sous les applaudissements du public

Tous les ans à Taihape est organisé le festival des bottes. Un événement durant lequel les participants sont invités à lancer le plus haut possible des bottes en caoutchouc. Et voilà !

7. Admirer les eaux les plus limpides de la planète

Site sacré pour le peuple Maori, le Blue Lake, dans le Nelson Lakes National Park, est le lac d’eau douce le plus limpide de la planète. Les spécialistes estiment que la visibilité de l’eau varie entre 70 et 80 mètres. À titre de comparaison, la visibilité d’une eau distillée est de 80 mètres. Ici, on peut donc voir le fond du lac depuis la surface puisque ce dernier ne fait que 7 mètres de profondeur en moyenne.

8. Voir le soleil se lever en avant-première

Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde ! Tous les matins, c’est en Nouvelle-Zélande que l’astre suprême se lève en premier et c’est aussi logiquement ici qu’on est les premiers à changer d’année.

9. Sauter à l'élastique sur le site du premier saut à l'élastique

Si c’est au Vanuatu que les populations se livraient, lors de cérémonies célébrant le passage à l’âge adulte, à une activité proche du saut à l’élastique (en bien moins sécurisé), c’est bien au niveau du Kawarau Bridge, près de Queenstown que cette pratique a été lancée en tant que loisir pour la première fois. Ici où un certain Alan John Hackett a conçu un cordon élastique pour s’adonner à cette activité. Le même homme s’est plus tard fait remarquer en sautant depuis la Tour Eiffel. Une performance qui lui valut un séjour en prison mais qui contribua grandement à populariser le saut à l’élastique dans le monde.

10. Faire du rafting sur la chute d'eau la plus haute du monde

Attention précision : la chute d’eau dont on parle ici, située près de Rotorua, est la plus haute sur laquelle on peut légalement faire du rafting. Extrême !

View this post on Instagram

ready to drop. ?

A post shared by Pascale Kanew (@p_knw) on