Dans la vie, il y a les bons jeux vidéo comme Spider-Man, Hades ou Rayman Legends. Il y a aussi les très bon jeux vidéo comme Chrono Trigger, Buissons ou Alexandra Ledermann 5. Et au sommet, il y a les Persona. Cette série unique en son genre perce depuis son 5ème épisode sorti en 2017, et plus le temps passe, plus vous risquez de vous retrouver face à un fan de la série qui sera juste incapable de ne pas en parler. Vous voyez les bretons ? Les fans de Persona sont pires. Mais pourquoi ces jeux vidéo sont-ils si bien ? Merci de demander, je suis là pour vous ! Et à la fin, je vous parlerai d’une fanfiction française de Persona 4 qui s’est retrouvée éditée chez Flammarion, rien que ça.

1. Buffy + Pokémon + thread horreur = Persona

Le jour, vous êtes un lycéen normal qui traine avec ses potes, fait des petits boulots, drague des profs, essaye d’avoir de bonnes notes en cours… Et le soir, vous chassez des démons dans un monde parallèle (une 25ème heure cachée, une chaine de télé qui dévore des âmes…). Ces démons sont souvent l’incarnation de la part d’ombre en chacun d’entre nous et de notre inconscient collectif. Vous avez vu la tête de notre inconscient collectif ? C’est pas joli joli. Donc, pour lutter contre ces démons, vous pouvez les combattre avec d’autres démons que vous aurez capturés ou embauchés au préalable : des Pokémon Persona. C’est un peu dense dit comme ça, mais si vous aimez les creepypasta, Buffy Contre Les Vampires et Pokémon vite fait, vous allez adorer Persona.

Que des BG dans ma franchise

2. La classe, la vraie

Ok pardon mais ces jeux sont tous extrêmement stylés. Ca a l’air d’être un détail dit comme ça, mais vous n’imaginez pas à quel point c’est agréable d’évoluer dans un univers où TOUT est élégant, classe et qui vous donne l’impression d’être bien sapé alors que vous êtes sur votre canap dans votre plus vieux pyjama.

3. Que des bangers dans ma playlist

Imaginez une musique de combat de jeu vidéo. Dans votre tête, là, maintenant tout de suite. Vous pensez peut-être à celle-là, ou celle-là, ou celle-là, des sons bien lourds qui donneraient à l’Amérique des envies de propager la démocratie dans le monde. Et puis, il y a la musique des combats de Persona 3 :

A quoi ça sert d’avoir des orchestres quand la bande originale peut être du rap, du rock ou du bon vieux jazz-bonjour-vous-écoutez-FIP-tout-de-suite-un-point-météo ? Le compositeur, Shoji Meguro, est très très fort pour créer des mélodies uniques en leur genre, parfaitement adaptées à l’univers du jeu et qui vont rester avec vous pour des centaines d’heures, jusqu’à longtemps après la partie (ce morceau me tire limite une larme à chaque écoute, c’est quand même n’importe quoi) Et comme le bonheur ne vient jamais seul, les OST (Original SoundTrack, « bande originale » dans la langue de Jean Castex) du jeu sont sur Spotify !

4. Vous pouvez commencer où vous voulez

A ce stade, soit vous avez déjà joué et vous avez plein de remarques, soit vous avez envie de vous y mettre et vous avez plein de questions. Genre « par où commencer ? » Malheureusement, Persona est développé par Atlus, une boite incapable de faire les choses simplement. D’abord, rassurez-vous, contrairement à la police et l’IGPN, les épisodes de Persona sont indépendants. Comme Final Fantasy ou Zelda, vous pouvez les prendre dans n’importe quel ordre. Je n’ai pas assez de temps pour vous faire l’historique de la licence donc faisons simple : Vous avez une PS4 ou une PS5 ? Commencez par Persona 5 Royal, la version « définitive » de Persona 5. Vous avez Steam ? Commencez par Persona 4 Golden. Ne posez pas de question. Faites le. Maintenant. C’est un ordre.

Je suis dans ce gif et ça me déplait.

5. Les jeux dérivés

La franchise Persona est CHARGÉE. Vous n’avez pas le temps de jouer au jeu ? Regardez les films Persona 3 qui synthétisent parfaitement l’histoire, ou encore l’anime Persona 4 qui conserve le charme et l’intensité de cet épisode à la perfection ! Une adaptation de Persona 5 existe aussi. Elle fait de son mieux. Et si jamais crapahuter dans des donjons ne vous enchante pas plus qu’une promenade un dimanche d’hiver après un repas de famille, il existe des jeux de baston Persona, des jeux de danse Persona et des jeux où il faut courir dans ENCORE PLUS de donjons donc pas ouf du coup. Les puristes diront « ATTENTION ces jeux se déroulent canoniquement APRÈS les épisodes de base, il FAUT avoir joué aux épisodes originaux AVANT ». C’est un jeu de danse, Jérémy, je ne joue pas pour l’histoire, je joue pour voir ma waifu donner tout ce qu’elle a sur des remix qu’on m’interdit de passer en soirée.

6. Et c'est pas fini !!!

Accrochez-vous, ça devient technique. La série Persona est en réalité le spin-off d’une série plus large qui s’appelle Shin Megami Tensei qui existe depuis les années 90 et qui est : excellente. Vous vous êtes déjà dit « J’aimerais tellement une version de Pokémon… mais dans un univers post-apocalyptique….. avec des thèmes plus matures…… » oui bonjour c’est Shin Megami Tensei. L’univers est dévasté, tout le monde est mort ou va mourir, vous évoluez dans un endroit (souvent Tokyo, on va pas se mentir) où tout n’est que ruine et désolation. Les épisodes sont aussi indépendants les uns des autres et, bonheur absolu, Shin Megami Tensei III, un jeu PS2 à l’origine, va bientôt sortir en remaster HD sur toutes les bonnes consoles ! Merci de l’acheter en masse pour soutenir les RPG déprimants où qu’ya des monstres qui ressemblent à des bistouquettes notamment. Persona, c’est pareil mais ça se passe pas pendant la fin du monde, juste dans un lycée. Ce qui, vu Jean-Michel Blanquer, ne devrait pas rester une nuance très marquée pour longtemps.

7. Koromaru

Ce chien est un membre de votre équipe dans Persona 3. Il tient des couteaux dans sa petite boubouche. C’est le meilleur pépère.

Ne vous fiez pas à son regard tout mignon il va vous faire c h i a l e r

8. Un vrai voyage

Chaque épisode de Persona ressemble vraiment à une année à l’étranger. Vous commencez dans une ville où vous n’êtes pas à votre place (Inaba, Tokyo) et au fur et à mesure, vous allez vous habituer. Vous allez même avoir des endroits qui deviendront vos QGs, des boutiques préférées, des endroits où vous aimerez allez plutôt qu’ailleurs… Vous vous rappelez des « voyages », ces choses étranges qu’on faisait avant la pandémie ? Les Persona donnent l’impression de voyager, de partir à l’autre bout du monde, s’installer ailleurs et changer de quotidien. A la fin du jeu, ces lieux vous manqueront. Vous aurez envie de partager des souvenirs, vous y penserez avec beaucoup de tendresse, comme si vous y aviez passé une année Erasmus ou un job en immersion. Tout ça parce que….

9. Les personnages vont devenir vos amis

Quand vous n’êtes pas en train de goumer du démon dans le Tartarus, la Midnight Channel ou le Metaverse, vous allez passer du temps avec d’autres personnages. Et j’espère que vous savez lire parce que vous allez voir défiler des quantités et des QUANTITÉS de dialogue. Vous allez découvrir ces personnages qui vont devenir vos amis ou vos crushs. Vous allez les voir rire, douter, se mettre en colère, se confier à vous… Et vous savez que ce n’est rien d’autre qu’un jeu vidéo, mais comme dans un bon livre ou une bonne série, ces personnages vont prendre une place spéciale dans votre vie. Et vous allez passer 80 heures avec (j’ai oublié de vous dire : ces jeux sont LONGS). Et sur le coup, vous croirez que tout va bien, que c’est juste des personnages, qu’il ne peut rien se passer de mal. Et vous allez finir le jeu. Vous allez voir le générique de fin tomber sur la ville, sur ces personnages. Vous allez sentir un vide, vous aurez même du mal à mettre des mots dessus. Puis, la vérité se présentera d’elle-même : ces personnages vous manquent.

C’est le propre des grands livres, des meilleures séries et des jeux vidéo exceptionnels de pouvoir vous plonger dans une mélancolie proche de celle qui vous possède lorsque vous quittez une soirée trop tôt, ou de celle qui vous envahit à la fin d’une année scolaire. Ces personnages sont devenus des amis, et vous ne vous en êtes même pas rendus compte.

Et après vous serez incapables de vous taire à ce propos et vous allez finir par être aussi insup que moi. Félicitations ! Retrouvez moi sur Twitch où si je ne prononce pas le mot « Persona » une fois toutes les 15 minutes je meurs !

10. Ceci

Meilleure série du monde, je vous dis.

Ok, je vous ai pas raconté pour la fanfic. Ecoutez, c’est mon dernier jour à Topito donc je vais flex : j’ai publié un roman chez Flammarion qui s’appelle « Comment J’ai Tué Mon Ange Gardien« . Si vous aimez Persona 4, vous allez trouver : des ombres qui dévorent des gens ainsi que des étudiants qui luttent contre leur vraie nature et doivent porter des lunettes pour voir les monstres. Après ça se passe en France donc ils vont au CROUS et tout, c’est pas un copier-coller ou une suite de Persona 4 non plus, calmos, ma mère l’a lu et a tout compris. Et il y a des blagues ! Vous pouvez l’acheter oui lui mettre un avis favorable sans l’avoir lu en cliquant sur ce lien.

Et big up aux potes de Koch Media qui font beaucoup pour distribuer Persona et Shin Megami Tensei en France, ce sont de belles licences, c’est vraiment agréable de voir des gens mettre les bouchées doubles pour les faire connaitre !