Faire du tri, c’est chouette. Ça permet de se débarrasser des choses qu’on n’utilise plus et de faire de la place autour de soi (et dans sa tête aussi apparemment, mais j’ai un peu de mal à visualiser comment donner des livres à Emmaüs peut faire perdre des neurones, mais enfin bon). Moi par exemple, j’ai fait du tri dans ma collection de dents de lait et depuis, j’ai pu ajouter les dents de mon chat à ma collec’. J’étais ravie. Voilà donc nos meilleures astuces pour faire du tri dans votre penderie et ainsi rendre votre dressing pratique, parce qu’on a reçu un message de votre coloc qui n’en peut plus de vous entendre vous demander ce que vous aller bien pouvoir porter ce matin.

1. Sortez tout de votre dressing

C’est la première étape pour faire le tri de l’année dans votre armoire. Alors ne soyez pas teubés et sortez tout ce que vous avez dans vos placards, même vos pyjamas, vos chaussettes et vos sacs. Vos étagères en surpoids vous remercieront. Mais attention, ne foutez pas tout en boule sur votre lit, sinon vous allez vous retrouver dans une sacrée sauce pour trier efficacement. Faites des piles par catégories, genre pantalons, jeans, tee-shirts, chemises, etc.

2. Faites des inventaires et mettez-vous des limites

Comptez combien vous avez de pièces dans chaque catégorie. C’est en se rendant compte qu’on a 56 chemises qu’on réalise que c’est peut-être un peu beaucoup pour quelqu’un qui bosse en télétravail toute la semaine. Établissez un nombre limite de pièces à garder pour ne pas avoir à recommencer ce tri tous les six mois.

3. Réfléchissez à votre style et à vos besoins

Avant de commencer votre tri, demandez-vous quel style vous voulez afficher, avec quels types de vêtements vous vous sentez le plus à l’aise dans la rue, au travail et qu’est-ce qui correspond le mieux à votre mode de vie actuel. Cela permettra plus tard de par exemple mettre facilement de côté votre casquette bombée Wati B qui n’a plus rien à voir avec votre style bohème-rock.

4. Créez deux catégories, une pour les vêtements d'hiver et l'autre pour les vêtements d'été

Ça peut être un peu difficile de trier des affaires que l’on porte actuellement, genre presque autant que d’avoir des coliques néphrétiques je pense, donc commencez par trier la saison opposée. Une fois chose faite, rangez-la au fond de votre armoire pour laisser la saison actuelle plus à portée de vos ptites mains. Si vous avez des vêtements d’hiver réservés au ski par exemple, mettez-les dans des boîtes bien rangées dans la cave ou sous votre lit, puisque vous n’en aurez pas besoin tous les quatre matins (sauf si vous habitez à Montréal).

5. Essayez chaque vêtement

Ok, on est sur une tâche extrêmement chiante, mais c’est pour votre bien qu’on fait ça. En essayant vos fringues une à une, vous pourrez déjà voir lesquelles sont trop abimées pour être encore portées, mais aussi vous rendre compte de celles qui sont devenues trop grandes ou trop petites, ou qui ne vont plus avec vos fringues actuelles. Un bon moyen de commencer à trier vos vêtements entre ce que vous voulez garder, ce que vous voulez donner et ce que vous devez recycler (car oui, normalement les vêtements de qualités, ça se recycle et en bon citoyen de la planète, vous allez le faire).

6. Identifiez des basiques

Dans votre dressing, vous avez forcément des tenues intemporelles, des vêtements unis avec des coupes passe-partout. S’ils ne sont pas abîmés et qu’ils vous vont toujours, gardez quelques-uns de ces basiques qui vous serviront toujours pour créer une tenue. Bon après, pas besoin de garder quatre chemises blanches hein, on est là pour faire du tri, pas pour se constituer la garde-robe de Carrie Bradshaw.

7. Débarrassez-vous des vêtements que vous n'avez pas portés depuis plus d'un an

Vous êtes là, devant votre glace avec ce pantacourt noir et vous tournez, vous vous retournez, incapable de savoir si vous devez le tej ou le garder juste au cas-où, parce qu’il vous a quand même couté une couille à l’époque. Posez-vous les bonnes questions : est-ce que vous avez porté ce vêtement durant l’année passée ? Est-ce qu’il correspond encore à votre style et à votre mode de vie actuels ? Est-ce que vous avez hâte de pouvoir le porter ? Est-ce que vous aimeriez qu’on vous prenne en photo avec ? Est-ce qu’il a une valeur sentimentale de ouf ? Si vous avez répondu non à plusieurs de ces questions, alors vous pouvez définitivement le foutre à la benne. Bye bye petit pantacourt, bon voyage.

8. Ne gardez pas des vêtements que vous pourriez remettre "Si..."

On la connaît la technique du « Mais si, ça je pourrais le mettre si j’achète un pantalon vert fluide » ou « Tiens, et si je le gardais pour chiller ou faire du sport chez moi ? ». Et après tu te retrouves avec des tee-shirts Garfield et Jonas Brothers qui datent de ton entrée au collège dans ton armoire que tu ne ressortiras bien sûr jamais. Mieux vaut prendre le mal par le col tout de suite. Vous n’avez pas besoin de 15 vêtements pour glander chez vous, alors contentez-vous du strict nécessaire : des fringues dans lesquels vous vous sentez vraiment confo. Quant aux autres, si vous ne pouvez les porter qu’à certaines occasions (exceptées les tenues de soirée, à la limite), mieux vaut s’en séparer. C’est dur, mais c’est comme ça, ils seront mieux ailleurs, croyez-moi.

9. Respectez les règles numériques 36 pièces par saison et 3 combinaisons possibles

Pour être sûr de faire un vrai tri dans vos affaires, vérifiez que votre armoire respecte bien les règles suivantes (sinon, on lui fout trois heures de colle direct) : 36 pièces par saison, c’est à dire pas plus de 36 vêtements, sans les accessoires et les manteaux, pour l’été et même chose pour l’hiver ; pouvoir réaliser trois à quatre combinaisons de tenues possibles avec chaque vêtement. Si l’une de ces règles n’est pas respectée, vous savez ce qu’il vous reste à faire : continuer de trier (et vraiment cette fois, je vous ai à l’œil).

10. Employez la technique du cintre retourné

Une fois que vous avez établi votre pile de fringues à garder, rangez-la dans votre armoire et refaites un petit check-up dans quelques mois pour voir si vous avez pu porter les vêtements que vous avez gardés (en fonction de la saison bien sûr, on va pas vous faire porter un col roulé par 30 °C). Si ce n’est pas le cas, vous pouvez les virer de votre armoire, vous ne les mettrez pas, il faut se résigner. Laissez-les partir pour de bon…

11. Faites-vous un lookbook

Pour ne plus être en panne d’idées le matin et penser que vous n’avez rien à vous mettre (et surtout laisser des fringues dormir dans votre placard, promis ça va, elles sont pas si fatiguées), faites-vous un cahier ou un album photo dans votre téléphone avec vos multiples combinaisons de fringues possibles. Mieux, vous pouvez même bénéficier de l’aide d’appli dédiées comme Whering qui vous aident à voir quelles fringues peuvent bien aller ensemble et enregistrer vos assemblages préférés. Ah bah oui c’est malin.

12. Rangez correctement vos fringues dans vos placards

Bon, maintenant que vous avez fait le plus gros du travail, il ne vous reste plus qu’à ranger tout ça dans vos placards. Oui mais pas n’importe comment malheureux ! Parce qu’on les connaît les piles qui se cassent la gueule et les vêtements planqués au fin fond de l’armoire qu’on zappe. Inspirez-vous de tutos pliages dispo partout sur Instagram qui vont vous permettre de voir correctement tous vos vêtements et gardez-les séparés dans les catégories que vous aviez établies au début. Si avec ça vous ne commencez pas une histoire d’amour avec votre armoire, franchement je capte pas.

Maintenant que vous savez que vous allez enfin jeter cette immonde salopette rose en velours, checkez bien les erreurs à ne pas faire avec sa poubelle, surtout pas, attention danger !!!!

Sources : Être minimaliste, Elle, Mlle Paris.