Les Influenceurs sont aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, au centre des convoitises. Les marques les sollicitent pour faire la promo de leurs produits, les internautes (pas tous hein) les suivent et parfois les adulent comme s’ils avaient trouvé le remède miracle universel contre l’herpès congénital et leurs publications déchaînent les passions, autant du côté de ceux qui aiment que de ceux qui les fustigent. Les influenceurs qui ont particulièrement infiltré certaines villes, connues pour les accueillir les bras ouverts. Et si on pense en premier lieu à Dubaï, où nombre d’influenceurs français ont choisi de s’exiler, c’est loin d’être la seule. Ce n’est d’ailleurs même pas la première du top ! Un classement établi grâce à l’étude du site HypeAuditor, à partir d’une base de données de plus de 8,6 millions d’influenceurs, qui s’intéresse en outre à ce que l’on appelle dans le jargon les mega-influenceurs. Autant dire que ceux qui sont suivis par 20 gus ne rentrent pas en ligne de compte. Bon, on y va parce que cette intro est quand même méga-longue…

1. Los Angeles (États-Unis)

Si Los Angeles, avec Hollywood, est toujours la Mecque du cinéma et d’une certaine musique également, c’est aussi le lieu d’expression privilégié des plus grands influenceurs de la planète. La ville qui recense actuellement 469 méga-influenceurs. Voilà certainement une des choses qui vous surprendront quand vous débarquerez à LA.

2. New York (États-Unis)

359 méga-influenceurs évoluent en ce moment à Big Apple. Parce qu’une photo bien cadrée à Central Park sous la neige ou au pied de l’Empire State Building, c’est quand même plus vendeur qu’un cliché flou d’un type en maillot de bain devant la gare de Cholet.

3. Sao Paolo (Brésil)

L’avantage avec Sao Paolo, c’est que d’un côté, on a la ville, genre gratte-ciel et tout le bordel et de l’autre, on peut aussi compter sur la nature. Le climat est clément, le soleil brille… L’écosystème parfait pour les influenceurs de tous bords. La ville en compte actuellement 204.

4. Mexico (Mexique)

182 mega-influenceurs profitent au moment où je vous parle, du soleil brûlant du Mexique et de ses magnifiques paysages pour vendre des graines de chia à des types à l’autre bout du monde. C’est beau internet.

5. Londres (Angleterre)

Les 162 méga influenceurs londoniens traînent leurs comptes Instagram du côté de Carnaby Street et des bars branchés, à la recherche de la dernière tendance, pour mettre en valeur leur nouvelle acquisition dans des boutiques incontournables, dictant la mode comme le faisaient jadis les rock stars de la Perfide Albion.

6. Miami (États-Unis)

Deux influenceurs à Miami. Enfin… en l’occurrence, ce serait plutôt 156 méga influenceurs à Miami. Le soleil, les plages de Miami Beach, les bâtiments Art Déco d’Ocean Beach… Plutôt logique non ?

7. Moscou (Russie)

Les méga influenceurs russes, au nombre de 155, profitent des températures glaciales et des jolis paysages qu’offre ce pays immense, pour gagner un max d’abonnés. Que ce soit dans la mode ou dans un autre domaine en vogue.

8. Dubaï (Émirats arabes unis)

La terre d’exil favorite des mega influenceurs français. Pourquoi ? Car il fait beau, que les paysages sont variés et plutôt photogéniques et que la ville fait tout pour dérouler le tapis rouge à ces entrepreneurs 2.0.

9. Istanbul (Turquie)

L’ancienne Constantinople regroupe 107 des plus gros influenceurs du monde. Là aussi on vient pour le climat, pour le dynamisme dont fait preuve la cité et pour la mer.

10. Paris (France)

Forcément, il fallait bien que la capitale française se taille une place dans le top 10, même si c’est à la dixième place. 106 méga influenceurs à Paris qui souffre quand même de la comparaison avec Dubaï. Comme si les influenceurs français, dès qu’ils franchissent le cap des 1 million de followers, se précipitaient là-bas…

Sinon on a aussi les pires photos d’influenceurs à Tchernobyl, et croyez-moi c’est pas glam.