Archipel de 10 îles volcaniques qui s’avance dans l’océan Atlantique, au large du Sénagal, le Cap-Vert s’impose comme une sorte de sanctuaire. Un état d’Afrique de l’Ouest où la nature règne toujours en maître et où l’industrialisation et le tourisme de masse n’ont pas encore (trop) fait de dégâts. Une destination qui n’est pas des plus évidentes mais qui a énormément à offrir…

Mindelo

Sur l’île de São Vicente, Mindelo, qui vit naître Cesária Évora, possède une des plus belles baies du monde. Une baie qui est en fait une ancienne caldeira. C’est la capitale culturelle du Cap Vert.

La Route de la Corde

Nous voici maintenant sur l’île de Santo Antão, sur la Route de la Corde, soit un chemin pavé qui serpente pendant approximativement une heure et demi dans la montagne. C’est sans aucun doute le meilleur moyen de visiter l’île et de découvrir ses richesses naturelles.

Pedra de Lume

Ancienne mine de sel creusée à même le cratère d’un volcan, Pedra de Lume est connue pour ses eaux, qui posséderaient des vertus thérapeutiques. L’exploitation du sel a cessé en 1999 mais le site mérite toujours amplement le coup d’œil. Une demande auprès de l’UNESCO a par ailleurs été déposée.

La plage de Santa Maria

Toujours sur l’île de Sal, la plage paradisiaque de Santa Maria saura combler tous les appétits de soleil et d’eau turquoise. Une île par ailleurs réputée pour ses vagues qui parfois peuvent vraiment être énormes. Parfait pour le surf !

Les tortues de Boa Vista

C’est en partie grâce à ces tortues géniales que cette île est devenue un pôle touristique majeur. Aujourd’hui, on peut même y atterrir en avion et y loger. C’est la troisième plus grande réserve de la planète, c’est dire !

Cidade Velha

Inscrite à l’UNESCO cette ville située sur l’île de Santiago témoigne à elle seule de la tumultueuse et douloureuse histoire du lieu.

Le Pico Do Fogo

Nous voici maintenant sur l’île de Fogo, connue principalement pour son Pico, soit un volcan (éteint) qui culmine à plus de 2800 mètres d’altitude. C’est haut, mais l’ascension est faisable et une fois au sommet, le panorama récompense les efforts fournis.

La Vallée de Paùl

Un endroit véritablement magnifique qui cristallise en quelque sorte toute la richesse naturelle du Cap-Vert. C’est sur l’île de Santo Antao que ça se passe. Y randonner tranquillement est sans doute le meilleur moyen de faire connaissance avec les contours de cette région accueillante, entre végétation luxuriante et roches volcaniques.

Le Parc du Monte Gordo

On reste dans le vert, avec ce parc naturel qui emprunte son nom au volcan qui le domine. Un autre spot de randonnée pour quinconce veut s’immerger dans la nature du Cap-Vert. Sur l’île de São Nicolau, ce parc est une sorte de paradis terrestre.

Brava

De toutes les îles habitées de l’archipel, Brava est la plus petite. C’est l’île aux fleurs et aux oiseaux. Celle des randonnées aussi. Ce n’est pas l’endroit le plus facilement accessible mais le spectacle vaut largement qu’on se donne un peu de peine.

Mettez-vous au vert !