Autant il y a plein de bonnes raisons de porter des lunettes, autant la visite chez l’ophtalmo n’en est pas une. Malheureusement, tous les gros myopes de cette planète ont déjà dû y faire un tour et y expérimenter des moments bien particuliers que seuls les miros peuvent relate. Si vous aussi, vous avez -3/10 à chaque œil, vous savez de quoi je parle. Allez, chaussez vos binocles, on regarde ça.

1. Regarder la petite montgolfière sans trop comprendre le fonctionnement

Ah ça donne des envies de voyages hein ! Mais si quelqu’un pouvait nous expliquer le concept, ça serait sympa (oui ok, c’est pour mesurer notre correction, mais encore ??).

2. Ne pas voir la diff quand on te demande avec quel verre tu te sens le mieux

Ton ophtalmo a beau te faire essayer dix fois les deux verres pour que tu constates lequel te convient le mieux, tu réponds clairement au pif (et tu choisis toujours le pire).

3. Pleurer à cause de la machine qui souffle dans l'œil et se retenir d'insulter l'ophtalmo

Cet appareil était évidemment utilisé par des tortionnaires très féroces en période de guerre. Aucun doute là-dessus.

4. Porter des lunettes moches de dix kilos pour tester plein de verres

À de moment-là, tu pries pour que ton ophtalmo ne soit pas la mère de ton crush et qu’elle ne lui raconte pas la tête de cul que tu avais avec cet engin-là.

5. Hésiter entre le H et le M quand on lit les petites lettres, pas fastoche quand même

La dernière fois que j’ai vu aussi flou, c’est quand j’avais trois grammes de rhum dans chaque bras.

6. Y aller au bluff en disant avec assurance une lettre au pif alors que tu ne vois qu'une tache floue

Même l’ophtalmo y a cru tellement tu l’as dit avec beaucoup de confiance. Tant de charisme, c’est rare.

7. Se dire qu'on doit bien avoir l'air con avec notre oeil caché

Se rappeler qu’on aura toujours l’air moins con que quand on portait un cache avec un dessin de petite voiture sur l’œil droit en maternelle.

8. Être obligé de se faire accompagner parce qu'on a mis des gouttes et qu'on y voit tout flou

Oui, ta coloc t’as déjà tenu la main à un passage piéton pour ne pas que tu crèves avant d’arriver à ton rendez-vous.

9. Poireauter deux heures dans la salle d'attente alors qu'on est le premier patient/la première patiente de l'après-midi

Peut-être que ton ophtalmo est lui-même en retard parce qu’il attendait son ophtalmo, qui sait ?

10. Pleurer en payant 60 € de dépassement d'honoraire parce que c'était le seul rdv dispo dans les huit prochains mois

C’était ça où te plonger la tête dans une bassine d’acide pour tenter de calmer tes migraines ophtalmiques.

11. Répondre "je vois" aux explications de l'ophtalmo et rire intérieurement

Quel est le comble pour un ophtalmo ? Être placé en garde à vue, mdrrrrrrrrrrrrrrrrr. Incroyable.

12. Trouver ça gênant de lire des trucs à voix haute alors que tu ne l'as pas fait depuis le collège

C’était en sixième, à l’époque où tu lisais Vendredi ou la vie sauvage et où tu avais déjà des lunettes moches avec des plaquettes toutes jaunies.

13. Mettre le menton et le front sur l'appareil en se demandant s'ils ont vraiment été nettoyés avant

Penser aux fronts suintants et gras des gens que tu as croisés dans les transports avant de venir. Sentir la gerbe pointer le bout de son nez.

14. Se dire que c'est confort quand même ce petit support de menton et front

Y aurait pas moyen d’en importer quelques-uns au bureau ? Ça serait quand même vachement plus pratique pour taffer, non ? Y a un business à monter, c’est sûr.

15. Galérer à mettre le perroquet dans sa cage en louchant

Putain de piaf à la con, tu vas rentrer oui ????

Porter des lunettes, c’est aussi découvrir que les différentes formes de lunettes veulent dire beaucoup sur toi, et que les lunettes sans contour sont une abomination de la nature. Vraiment, stop, déjà qu’on n’est pas aidés par la nature, si en plus les marchands de lunettes en rajoutent.