Et voilà, on vient de mater comme vous tous l’interview de Macron avec les deux bg des infos Anne-So’ Lapix et Gigi Bouleau. On ne peut pas dire qu’on a eu des grosses surprises, mais on sait au moins à quoi s’en tenir maintenant. Sans plus attendre, on vous fait un petit récap de tout ce qu’on a retenu des annonces du Président. Sans spoiler, on espère que vous aimez bien passer vos soirées chez vous, seuls, sans vos potes.

1. Le virus tue

Au cas où certains d’entre vous n’avaient pas été attentifs durant les 6 derniers mois, Macron nous rappelle un petit truc bon à savoir : « le virus tue ». Ça mange pas de pain de le dire, même si on pense que tout le monde l’avait compris.

2. Zé partiiii pour le couvre-feu de 21h à 6h

Et hop : Paris, Grenoble, Lille, Aix, Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne sont punis et ça part en couvre-feu, ce qui veut dire que de 21h à 6h, on sort pas de chez nous si on n’a pas une bonne excuse. On connaît quelques personnes pour qui ça ne va pas changer grand chose (on vous voit tous les soirs devant Netflix), mais pour ceux qui aimaient bien sortir boire des coups ou aller au théâtre, eh ben bon courage.

3. On est parti pour 4 à 6 semaines d'ennui

Pour l’instant, c’est 4 semaines, mais « sous réserve de vote du Parlement » ça sera 6 semaines de couvre-feu, jusqu’au 1er décembre, et on sent que le Parlement va suivre le mouvement sans faire de vagues. Au moins cette fois-ci, Macron ne joue pas à « je vous rajoute deux semaines bonus » tous les 5 jours, et ça c’est déjà pas mal.

4. Ça commence samedi à "zéro heure"

Ouais, Macron il dit « zéro heure », il dit pas « minuit » probablement parce qu’il a été traumatisé par Les démons de minuit dans son enfance et que ça le fait grave flipper. En tout cas, on sait qu’on pourra au moins faire la fête jusqu’à vendredi 23h59 (pour les amoureux de Koh-Lanta, vous materez l’épisode en replay ça va).

5. On n'aura pas besoin de chercher un costume pour Halloween

De toute façon, chaque année c’est la galère pour choper un costume qui nous coûte bonbon pour finalement passer une soirée pourrie avec 5 mecs déguisés en Joker. Au moins, cette année, on échappe à ça.

6. La traductrice en langue des signes du bas de l'écran n'en branle pas une

Les gars l’ont embauchée pour traduire les interventions des journalistes, mais le problème, c’est qu’Anne-So’ et Gillou, ben ils parlent pas beaucoup, du coup elle s’est emmerdée un max. On pense fort à elle.

7. A priori y'aura de la place dans le métro à partir de 21h

Les transports seront toujours là le soir. Mais pas nous. Y’aura personne dedans. Du coup, les conducteurs de métro vont pouvoir pousser les manettes à fond avec leurs trains vide, ça va taper des pointes à 120km/h sans aucun complexe en chantant « Et ça fait Zumba Cafeuuuw » à tue-tête. Préparez-vous aussi à voir des bus faire des gros dérapages dans la street, on en connaît qui vont pouvoir se faire bien plaiz’.

8. On fera pas la bise à mamie pendant les vacances de la Toussaint

En même temps ça aurait vraiment pas été sympa de lui refiler le Covid et de la pousser dans la tombe le jour où on fête les morts.

9. Il faut aérer !

Le Président l’a dit, il faut aérer nos baraques pour faire sortir le virus. Bon, nous on le faisait déjà, mais franchement c’est pas une mauvaise chose de le rappeler et ça fera du bien à certains ados d’ouvrir leurs fenêtres au moins 10 minutes par jour. Parce que ça fouette grave, une chambre d’ado.

10. On a appris la règle des 6

A table, dans la rue, au lit, dans le bain, aux chiottes, il faut se limiter à 6 personnes maximum. Ça veut dire qu’on oublie les grosses teufs à 50 dans un appart’ et qu’on devra annuler notre club de lecture avec les voisins (non on déconne jamais de la vie on aurait fait ça, c’est l’angoisse).

11. "C'est dur d'avoir 20 ans en 2020"

Macron l’a dit, et on trouve que ça ferait un bon titre pour un bouquin. Mais il a raison Macron, parce que normalement 20 ans, c’est l’année où on découvre la vie en se mettant des grosses murges avec les copains. Alors que 20 ans en 2020, c’est passer la moitié de sa vie dans sa chambre à rien faire, et ça ça craint un peu.

12. On peut toujours voyager en France

Si vous aviez pris vos billets pour trois semaines de pur délire dans le Cantal, pas de panique, vous pourrez toujours y aller. Mais pas à plus de 6.

13. On a une nouvelle devise pour la France

« Tester – alerter – Protéger » ça sonnera bien à la place du « Liberté – Egalité – Fraternité », et si jamais on n’a pas compris le message, peut-être qu’Aya Nakamura en fera un tube (stp Aya fais-nous ce cadeau).

14. On va pouvoir s'autotester

Il y aura des tests qu’on pourra faire chez nous, « comme un test de grossesse » qu’il a dit. Attention à ne pas se gourer quand même : si le test vous annonce que vous allez accoucher d’un petit coronavirus, c’est que vous vous êtes plantés quelque part.

15. Stop Covid c'est de la merde

Sans vergogne, Macron a défoncé l’ancienne appli. Il l’a humiliée même. A la place, il nous propose l’appli « Tous anti covid », une appli avec un nom encore plus naze que la précédente, mais qui est censée être beaucoup mieux. Combien vous pariez qu’elle ne marchera pas non plus alors qu’elle aura aussi coûté une blinde à développer ?

Eh ben, c’était un super mercredi soir, on va s’éclater pendant les prochaines semaines. Petit conseil : achetez-vous quelques bons bouquins pour tenir.

Maintenant dirigez-vous calmement vers les meilleurs tweet sur l’Interview de Macron.