Salut les petits cromesquis.

J’espère que vous êtes pleins d’AUDACE et que vous êtes prêts pour ce (déjà) quatrième numéro de Top Chef. Ce soir, les candidats gagneront ou perdront en équipe. C’est la première fois que les candidats défendront leur place ensemble, en brigade complète.

 

LA PRESSION.

1. L'HUMOUR

Les brigades sont au complet, et doivent cuisiner DE LA POULE. Et des frites.

Du coup, festival de jeux de mots horribles et imitation de l’accent belge par Etchebest. Un début d’épisode compliqué.

 

Source photo : Giphy

2. Sarran fou

Grosse tension entre Keen’V et le chef Sarran. Le courant ne passe plus mais alors DU TOUT.

Michel veut une frite et pas une croquette et ça le rend tout bougon.

IL EST CHAFOUIN LE MICHEL. Et du coup, Keen’V s’agace encore plus. Quelle vie.

Source photo : Giphy

3. TOUT VA BIEN

Visiblement, y’avait du crack dans le poulet.

Source photo : Giphy

4. On a peur

On a cru que Justine allait se rebeller et faire un gros bras d’honneur à ses adversaires mais en fait non, elle fait juste les Powers Rangers.

 

Ouf.

Source photo : Giphy

5. ILS REVIENNENT

Guillaume, Franck et Ludovic. Trois anciens candidats, désormais étoilés tous les trois. Du très lourd. Et on est super contents de revoir Guillaume, qu’on adore tout particulièrement.

Source photo : Giphy

6. DE LA MOULE

Pardon.

7. Trop forts

Encore une victoire pour la brigade Etchebest. Leur rouget en écailles soufflées les font gagner, battre Ludovic et avoir les louanges de tout le monde. Du super boulot.

Ça passe aussi pour les rouges de Darroze qui battent Franck Pelux avec leur plat.

Moins de succès pour la brigade Sarran, qui ne gagne toujours pas même face à Guillaume Sanchez.

Source photo : Giphy

8. CHOU CHOU

Une dernière chance placée sous le signe du chou.

 

Et Nastasia nous fait toujours peur.

Source photo : Giphy

9. Non mais genre vraiment

ARRÊTE NASTASIA PAR PITIÉ

Source photo : Giphy

10. Adieu Keen'V

Après Benabar la semaine dernière, c’est Keen’V qui quitte le concours cette semaine.

 

Sale temps pour les chanteurs cuistots.