Coucou mes petits pickles !

Hé oui, on s’adapte. C’est fini les cromesquis. A peine deux cette année alors qu’on bouffe du pickles dans chaque plat. Alors on se modernise. Et on se plonge dans un nouvel épisode, après la terrible guerre des restos la semaine dernière. Du squat, de l’incendie, du graffiti, du nuggets de grenouille et au final, l’élimination de l’attachiant Arnaud.

Mathias est encore là (grrr) et les autres font ce qu’ils peuvent. Let’s go.

1. Le guakiwi

On commence avec une invention un peu spéciale de Matthias : le guakiwi.

Comme son nom l’indique quoi. Une idée digne d’Adrien Cachot, on est bien obligés de le reconnaitre …

Il est chiant, mais il est fort. Très fort.

2. Le fer, c'est bien.

Cuire avec un fer : bonne idée

Etchebest qui dit « j’y crois dur comme fer » : mauvaise idée

3. Cuisson a la terre

La tête de Sarran quand Pierre explique qu’il va foutre ses gambas sous la terre pour les faire cuire est très claire.

On fait la même grimace quand on rate la cuisson des pâtes, nous aussi on connait la grande cuisine.

4. Pierre est possédé

Tout est normal …

Source photo : Giphy

5. Une première

Cramer un truc en cuisine, c’est classique.

Mais Sarah a cramé LE SOL. C’est du jamais vu.

6. Aucune légende

La nouvelle chorégraphie de Stéphane Rotenberg et du chef Mazzia est très au point.

Et sur ces quelques pas, c’est Pierre et ses gambas qui l’emportent et qui partent en quart de finale ! Enfin que Pierre, pas les gambas.

Source photo : Giphy

7. Meilleur duo

Des grands chefs reviennent pour épauler les candidats mais on n’a évidemment d’yeux que pour Mohamed et PIERRE GAGNAAAAAAAAAAAAAIRE, notre chef préféré.

Ce petit coup d’œil complice l’un envers l’autre, on fond.

 

8. Des expériences uniques

Le but de l’épreuve : surprendre.

Mise en scène, show tout est bon à prendre tant que c’est fou. Mohamed part sur l’enfance avec des bulles, des bonbons et plein de trucs acidulés pendant que le chef Gagnaire nettoie son plan de travail.

On vous laisse donc sur ces images incroyables.

9. Petit tour en forêt

En feat avec Manu Ferrara Glenn Viel, Sarah veut faire une ballade en forêt.

Pas littéralement hein. Enfin presque, on part quand même sur du terreau comestible avec une sauce à boire DANS un escargot.

Enfin ça c’était avant que le chef Viel parle de scout et de mammouth. On n’a rien compris et Sarah non plus.

10. Matthias est un crack

Pénible, mais hyper fort.

Son plat minimaliste sur les condiments est un tour de force. Un premier tour ou les condiments ne sont pas bons tels quels, puis un second tour où ces même saveurs se révèlent dans une tartelette. Rarement un candidat aura connu autant d’éloges de la part des chefs. Probablement l’un des plus grands plats de la saison. Chapeau.

Ca mérite bien un Etchebest agenouillé.

11. Au revoir

Dernière chance entre Bruno et Mohamed sur les agrumes.

Et ce fût très serré entre les deux. Mais c’est Bruno qui est (encore) éliminé. Un candidat sympathique et travailleur, mais qui était surement un peu trop discret pour aller plus loin.

Salut l’artiste.