Coucou mes petits cromesquis !

On se retrouve pour un nouveau numéro de « Top Chef« . Du laser, de l’audace, du dressage, du Philou Etchebest, du pépère et tempête, du Glenn Viel qui perd : tout est réuni pour continuer à se régaler cette saison.

Au programme cette semaine : se sublimer l’oignon (non, ce n’est pas une expression sale) et faire un dessert vivant. Oui, ça parait chelou mais vous allez voir, y’a des dingueries.

Alors sans plus attendre, place à la cuisine !

1. L'oignon de Clare Smyth

Quand l’une des meilleures cheffes du monde, l’anglaise Clare Smyth, débarque : on s’attend à une épreuve de fou furieux.

Et bah non, elle veut juste bouffer de l’oignon cru. Comme n’importe quel Anglais finalement.

Faut vraiment arrêter de les laisser cuisiner.

2. La brigade Viel est au taquet

On les aime bien hein.

Lucie, pépère et tempête tout ça, c’est chouette. Mais alors leur cri de guerre, c’est le plus faible de l’Histoire des cris de guerre. C’est littéralement Lucie qui dit mollement « allez » et Arnaud qui grogne. Espérons qu’ils aient plus de chance avec les oignons que de charisme.

3. On a découvert une expression

« J’ai les couilles dans le riz »

Magnifique expression utilisée par Thibaut. Rassurez vous, ce n’est pas une vraie recette pleine d’audace, ça veut juste dire qu’il est complètement débordé. Oui, c’est presque dommage.

4. ARRETEZ AVEC LES LASERS

20 minutes d’émissions et déjà 4 fois « ça va être laser« .

On n’en peux plus de vos lasers.

5. De belles assiettes

Fin de l’épreuve, et toutes les réalisations donnent envie. Par contre, on n’imagine même pas l’odeur qu’il devait y avoir en cuisine.

Après dégustation, c’est la brigade Pairet qui l’emporte, avec leur compoté d’oignons, anguille et fruits de la passion.

Et devinez qui a encore perdu ? Glenn Viel. Oui, c’était facile.

6. Un dessert de fou

On n’a vraiment rien compris au dessert de Dominique Ancel. Si ce n’est que c’est DINGO.

C’est déjà hyper beau visuellement au départ et après : faut foutre le feu à l’assiette. Qui n’a jamais rêvé de faire ça ?

Et bah dites vous que le plat est encore plus beau une fois cramé, en plus d’être spectaculaire.

Du génie.

Source photo : Giphy

7. Frustrant

Superbe idée de Louise de proposer une barbapapa en dessert.

Sauf qu’elle disparait une fois dans l’assiette …

C’est inhumain de faire disparaitre une barbapapa sans pouvoir la bouffer, c’est interdit par la convention de Genève même. Ca va que le reste du dessert a l’air incroyable. Mais attention Louise quand même …

Source photo : Giphy

8. Pascal fait fort

Visuellement, le dessert de Pascal n’est pas le plus impressionnant.

Mais c’est le candidat qui a le plus insisté sur le goût, et finalement c’est plutôt une bonne idée parce que c’est Top Chef, pas le cabaret de Patrick Sébastien. Du coup, son plat de courges et glace au café enrobés dans une cage de sucre l’emporte haut la main et Pascal commence à devenir un candidat sérieux !

Bravo champion.

9. Une petite chicha ?

Le dessert vivant de Mickael ? Une chicha à la poire qui ressemble à une explosion nucléaire.

AUDACE.

LASER.

10. Adios ...

Après une épreuve de dessert vivant de 4H28, place à la dernière chance.

Et là …

Le drame …

On perd Elis, la moitié du meilleur binôme de la saison. Fin de la brigade du tigre. On est au bout du rouleau. L’impression un peu frustrante que Elis part sans avoir commencé le concours. Son discours de départ était très touchant, et on lui souhaite vraiment de tout casser par la suite. Il le mérite.

Salut l’artiste.

11. La cascade de fin est incroyable

Bond.

Elis Bond.

Source photo : Giphy