Ça fait plus de deux semaines qu’on est enfermés et tu sais déjà qu’il y a des trucs que tu ne sauras plus faire après le confinement. Malgré ça, tu as développé des nouvelles habitudes, des trucs que tu n’aurais jamais pensé faire avant et tu es le premier étonné. Mine de rien, la solitude a des bons côtés, tu es une nouvelle personne à présent. La vie est pleine de possibilités et tu peux tout faire, tout entreprendre. Pourquoi pas apprendre une nouvelle langue ou commencer le piano ? (C’est faux, tu vas te contenter de profiter des trucs gratuits pendant le confinement en mangeant des chips sur ton canapé, comme tout le monde).

1. Faire son pain soi-même

Beaucoup de gens ont manifestement cru que le levain était un produit de première nécessité et tu en fais partie. Pour éviter de sortir de chez toi ou juste parce que tu t’ennuyais, tu as commencé à faire ton propre pain. La première fois, ça ressemblait à un caillou (un caillou particulièrement laid en plus) mais tu n’as pas perdu espoir et tu as recommencé encore et encore. Tu te dis que tu es vraiment futé et que tu n’auras plus jamais besoin d’acheter du pain de toute ta vie, que d’économies ! Dès le confinement levé, tu iras acheter ta tradition à la boulangerie du coin de la rue comme d’habitude. Avec ceci ? Ce sera tout, merci.

2. Appeler ses proches

En temps normal, il y a certaines personnes que tu ne vois jamais, même si elles habitent très près de chez toi. En même temps, tu as tes petites habitudes : tu vois tes collègues la journée, tes potes le soir et le weekend et tes parents de temps en temps. Depuis le confinement, tu fais des jeux en ligne à plusieurs avec tes cousins que tu n’as pas vus depuis Noël et tu appelles ta grand-mère qui s’ennuie seule chez elle. Tu prends des nouvelles de tes amis d’enfance et de leurs enfants même si au fond, personne n’a envie d’entendre un bambin babiller en haut-parleur. Enfin, tu renoues des liens avec ce pote de ton frère qui a une grande maison et une piscine parce que ce serait bien cool de se faire inviter chez lui pour une grosse soirée à la fin du confinement.

3. Prendre l'apéro (de plus en plus tôt)

Avant le confinement, tu buvais des bières en terrasse avec tes potes deux ou trois fois dans la semaine. Maintenant, tu passes tes journées (et soirées) chez toi et tu as bien réfléchi mais tu n’as pas trouvé de raison de ne pas continuer cette belle tradition depuis ton canapé. C’est peut-être un signe de laisser-aller, mais tu as pris à cœur de prendre l’apéro tous les soirs. Parfois c’est en visio avec tes potes, parfois c’est avec ta moitié ou ta famille, souvent c’est tout seul devant une série bien drôle parce que tu peux le faire sans culpabiliser. Dans tous les cas, tu t’entraînes déjà pour la fête de la bière et les soirées Caïpi sur la plage, cet été 2020 va être au top.

4. Écrire à la main parce qu'on n'a pas d'imprimante

Hannn c’est chiant d’écrire à la main ! Tu n’as plus l’habitude de tenir un stylo entre tes doigts et il y a beaucoup trop de mots dans cette putain d’attestation de déplacement dérogatoire. Ce matin, tu as pesé le pour et le contre entre écrire l’autorisation de sortie ou mourir de faim, preuve que cette attestation sur l’honneur est dissuasive. Qui pour échanger une imprimante contre 12kg de pâtes ?

5. Regarder des bons films

Ce serait une bonne idée de mettre à profit tout ce temps libre pour développer ta culture cinématographique. Tu pourrais par exemple regarder tous les meilleurs films des années 1920, ça fait longtemps que ce coffret DVD traîne sur ton étagère. En même temps, t’avais bien envie de regarder La Cité de la peur pour la 14e fois… Véritable dilemme.

6. Faire la vaisselle

Avant, tu n’avais pas beaucoup de temps libre et le peu de temps que tu avais, tu n’allais quand même pas le passer chez toi. Résultat, tu laissais toujours la vaisselle « pour plus tard » et cela pouvait durer très longtemps. Maintenant que tu passes le plus clair de ton temps entre le frigo et le canapé, il est difficile de ne pas voir la vaisselle sale qui s’entasse et qui peut à tout moment prendre le contrôle de ton appart. Comme de toute façon tu t’ennuyais sévère, tu es rapidement devenu une petite fée du logis. La vaisselle est propre et rangée dans les placards après chaque repas, la table est propre et, pire que tout, tu as commencé à y prendre goût.

7. Dormir 10 heures par nuit

Tu ne prends plus les transports ni ta voiture, tu ne sors plus que pour faire des courses et tu ne fais plus tellement de sport. Que vas-tu bien pouvoir faire de ce temps précieux ? Pioncer comme une larve probablement. Moins on en fait, plus on est fatigué (ça n’a aucun sens mais c’est la vérité) alors tu es rapidement épuisé d’être resté dans ton canap toute la sainte journée. Point positif : le temps que tu passes à dormir, c’est du temps en moins que tu passes à t’ennuyer.

8. Jouer à des jeux de société avec ses enfants

Être enfermé avec ses enfants, c’est découvrir ce que c’est de vraiment jouer à Croque-carottes et à SOS Ouistiti, c’est à dire y jouer pendant des heures alors que le concept s’épuise rapidement de lui-même. « Maman, papa, et si on faisait un Risk et un Monopoly en simultané en respectant toutes les règles pour que le jeu dure 4 jours et 5 nuits ? » « Bien sûr ma chérie, on pourra même enchaîner sur un Scrabble et y jouer jusqu’à ce que mort s’ensuive ! ».

9. Applaudir des gens qu'on connait même pas

Avant tout ça, quand on n’était pas encore en guerre, tu applaudissais tes potes à leurs anniversaires et tes chanteurs préférés en festival. Maintenant, tu applaudis tout seul sur ton balcon des gens que tu ne connais pas, que tu ne vois pas en vrai et qui ne t’entendent souvent même pas. Taper dans tes mains, c’est bien sympa mais profiter du confinement pour étudier 12 ans de médecine en un mois, ce serait quand même plus utile (penses-y). Dans tous les cas, applaudir à ta fenêtre te permet de voir la gueule de tes voisins, c’est pas fou mais ça change de Ruquier et Hanouna.

10. Lire de bons livres

Tu avais justement « Le Tailleur de pierre de Saint-Point » de Lamartine dans ta bibliothèque et ça faisait longtemps que tu voulais le lire. Tu t’es posé au coin du feu avec une infusion et un chandail pour te délecter de ce roman villageois de qualité. C’est bien évidemment faux, ça fait maintenant 10 jours que tu joues à Animal Crossing New Horizons sans t’arrêter. Déso Manu.

Qui l’eut cru ? Tu es capable de faire des choses et tu vas même continuer à faire tout ça après le confinement (non).

Si tu as peur de t’ennuyer chez toi, retrouve-nous sur Instagram pour voir nos stories et nos images et sur Twitter pour la recommandation culturelle du jour. Tu peux aussi venir nous voir sur Twitch, on fait des lives deux fois par jour (au petit-dej et au goûter) pendant toute la durée du confinement.