Des gens complètement débiles, on en trouve à la pelle sans avoir besoin de trop chercher. À cause de ces personnes qui n’ont pas inventé la poudre, on est tous traités comme des demeurés et finalement, ça nous plait. On devient habitués à être assistés dans toutes les étapes de notre quotidien, au moins ça nous évite de réfléchir. On nous dit quoi faire, on nous dit quand le faire et même comment le faire, mais certains réussissent tout de même à être les plus teubés du monde.

1. Les indications "Attention à la marche en descendant du train" et "Ne mets pas tes mains sur la porte, tu risques de te faire pincer très fort" dans le métro

Est-ce qu’on est vraiment débiles au point d’avoir besoin qu’on nous dise dans toutes les langues de ne pas nous broyer la main ou de ne pas tomber par terre ? Pire encore, ces avertissements ont provoqué la création d’un type de personnes absolument insupportable dans le métro. Tu les connais, ce sont ces gens qui répètent « Please mind the gap between the train and the plateform » en même temps que la voix, pour bien montrer qu’ils connaissent la phrase par cœur. Par pitié, arrêtez.

2. L'étiquette "Ne pas ingérer" sur l'emballage de la lessive et des piles au lithium

Si tu es un bébé en bas âge et que tu as des parents vraiment irresponsables, on peut éventuellement imaginer que manger tout ce qui te passe sous le nez te soit déjà arrivé. On peut donc partir du principe que les seules personnes susceptibles de faire quelque chose d’aussi con ne savent pas encore lire. Mais alors, à qui sont destinées ces étiquettes ? Personnellement, je préfère ne pas le découvrir.

3. Les 75 pages du manuel d'utilisation de ton grille-pain

Quoi de plus simple à utiliser qu’un grille-pain ? Tu mets ton pain dedans et il grille, c’est pas compliqué bordel. Pourtant, tu n’as pas osé jeter le manuel d’utilisation qui était dans le carton, juste au cas où.

4. La pénurie de pâtes au Auchan de la Garenne-Colombes

Tout le monde le sait, c’est la panique qui provoque la pénurie. On l’a vu avec l’essence, maintenant c’est les pâtes et le papier toilette. Comme tu as eu un peu peur de finir confiné et de mourir de faim dans ton 20m², tu es allé au supermarché et tu n’as acheté que l’essentiel : des pâtes, des conserves, du PQ et de la bière (mais pas de la Corona lol trop drôle). Faire un plein de courses, c’est raisonnable. Remplir un bunker de 80kg de spaghetti, ça dépasse l’entendement.

5. Les prix avec 1 centime de moins, oh le beau t-shirt à 19,99€

« Jamais de la vie je mets 20 balles dans un t-shirt » dit Timothée à ses potes. Pourtant, il craque pour un t-shirt parce que « en vrai, 19€ ça passe ». Non Timothée, il n’est pas à 19€. Tu t’es juste fait avoir par le marketing comme un blaireau. Les prix finissant par 99 centimes est un concept marketing basé sur la psychologie humaine. Comme nous lisons de gauche à droite et que nous sommes habitués à ne pas retenir les centimes parce « c’est pas grand chose », notre cerveau retiendra 19€ et non 20€. C’est logique, c’est humain, mais ça prouve encore une fois notre bêtise.

6. Les pailles, c'est vraiment trop compliqué d'apporter ton verre jusqu'à ta bouche ?

La paille, c’est l’invention de flemmard par excellence. Dans un mojito, à la limite je peux comprendre. Mais franchement, pourquoi boire son coca à la paille ? Je n’ai pas de réponse à cette question.

7. Les bandeaux de séparation pour les files d'attente dans les aéroports

Les poteaux guide-file de l’aéroport font partie des trucs qui n’existent que pour nous faire chier. Apparemment, des gens ont décidé qu’on était trop teubés pour savoir faire la queue et qu’il nous fallait absolument être guidés tels des agneaux perdus. Et tu sais quoi ? Ils avaient bien raison.

8. L'application pour te rappeler de boire de l'eau

Il existe des comptes Twitter pour te rappeler de boire assez d’eau dans ta journée, et aussi des applications avec des super notifications push qui te disent juste « Il est temps de boire de l’eau ». C’est triste de penser qu’on a besoin de quelqu’un pour nous rappeler nos besoins vitaux, preuve que certaines personnes sont quand même plus bêtes que les autres.

9. L'avertissement "ne pas repasser le vêtement quand il est porté"

Si cette étiquette existe, c’est parce qu’un jour un mec était en retard, appelons-le Henri. Henri s’est rendu compte que son t-shirt était froissé et il s’est dit « En vrai, je risque quoi si je le repasse en le portant ? ». Henri est très con, mais il a quand même porté plainte contre la société de fabrication du fer à repasser. Résultat, Henri est aujourd’hui très riche et on a droit à ces étiquettes bien débiles sur nos boîtes d’électroménager. On en te remercie pas Henri.

10. Les publicités subliminales

Nos cerveaux sont cons, c’est un fait. Quand tu vois un hamburger, tu as soudainement très faim et tu ferais n’importe quoi pour un bon fast-food. Les marques l’ont bien compris et ils n’allaient pas passer à côté d’une aubaine pareille, c’est pourquoi aujourd’hui on voit des publicités absolument partout, et on ne s’en rend parfois même pas compte.

Si vous voulez, on a un top sur les métiers qui existent parce que les gens sont cons. Et on en a un deuxième sur le même sujet, qui n’existe que parce qu’on est teubés