Lors de sa soirée d’anniversaire, ce cher Dewey a sorti une des meilleures répliques de la série Malcolm : « Je ne m’attendais à rien et je suis quand même déçu ». Evidemment, on tous vécu des moments similaires et il me semblait important de les rassembler dans ce top. Soyons déçus tous ensemble, pour changer.

1. Ne rien gagner avec ton ticket à gratter

Quand tu achètes un ticket à gratter pour le fun, tu sais très bien que tu ne vas rien gagner (ou peut-être juste 2€). Pourtant, quand tu vois le mot « PERDU » écrit en énorme pour bien t’humilier, tu ne peux t’empêcher d’être déçu.

2. Une nouvelle saison de La Casa de Papel

La première saison de la série était sympa, tu ne peux pas dire le contraire. Le concept était innovant, les personnages attachants et les cliffhangers efficaces. Le problème, c’est que la suite de Netflix était vraiment pas ouf et à chaque épisode qu’on regardait, on savait que le prochain serait pire. Quand la nouvelle saison est sortie, on savait que ce serait mauvais, on a quand même regardé et on a été déçu alors qu’on n’avait aucune attente.

3. Cette soirée improvisée qui s'éternise

Ce soir, tu avais prévu de rentrer chez toi et de t’ennuyer tout seul devant la télé mais voilà qu’un de tes potes propose un apéro chez lui au dernier moment. Alors tu y vas, parce que pourquoi pas ? Tu ne t’attends pas à grand chose mais ce sera déjà mieux que ne rien faire. Après quelques heures, tu te rends compte que tu aurais préféré ne rien faire.

4. Prendre la même chose que ton pote au resto et devoir manger un truc pas bon

Tu connais forcément ce pote qui n’arrive pas à se décider au resto et si tu n’en connais pas, c’est que c’est toi. Le serveur te regarde avec insistance et tu finis par dire « Pareil ! ». Tu ne t’attends à rien puisque tu as déjà oublié ce que ton pote avait commandé et tu te rends compte trop tard qu’il aurait mieux fallu prendre une salade César.

5. Les allocutions de Castex et Véran

Au début de la pandémie, on attendait les allocutions de Macron avec frayeur et excitation. Aujourd’hui, on a des allocutions de Castex tous les dix jours et il n’y a jamais de nouvelle information. A chaque fois, on allume la télé en sachant que rien ne sera annoncé mais on est quand même déçu à la fin d’avoir perdu 40 minutes de notre vie.

6. Le RER C

Tu connais les galères de RER et tu sais très bien qu’il y a toujours des problèmes sur la ligne C. Pourtant, quand tu arrives sur le quai et que tu vois « Prochain train dans 26 minutes », tu ne peux t’empêcher d’être saoulé.

7. Cette bouteille de vin à 3,50€ choisie au hasard

Tu sais très bien que tu n’y connais rien en vin et que tu ne mettras pas plus de 5 balles dans une bouteille de blanc. Pourtant, quand tu te retrouves devant le rayon, tu prends quelques minutes pour choisir : tu regardes les noms, les prix, le dessin sur l’étiquette et même la couleur alors que tous les vins à 3€ sont mauvais. Finalement, tu sors du supermarché presque content de ta trouvaille et lorsque tu bois ta première gorgée, tu es déçu de réaliser que ce vin est dégueulasse.

8. Le spectacle de fin d'année de ton enfant

La kermesse de l’école primaire est probablement le pire événement créé par l’Homme. En plus des jeux et des boissons super chers, il y a évidemment le spectacle de fin que tu te dois de regarder avec attention. Tu ne t’attends à rien évidemment mais au final, tu parviens tout de même à être mal à l’aise devant la performance catastrophique de ton gosse.

9. Les concerts de la Fête de la musique

Alors que certains pensent que les concerts sont vraiment cools, la Fête de la musique n’est en réalité qu’une excuse pour se bourrer la gueule et trainer dans la rue avec ses amis. Pour tenter de faire bonne figure, tu décides d’aller tout de même écouter quelques concerts mais la musique est rarement qualitative.

10. Un album de Pascal Obispo

Quand un nouvel album sort, tu penses qu’il sera aussi mauvais que le précédent. Surprise ! En fait, il est pire que le précédent.

Moi je suis toujours déçue de mes journées mais c’est probablement parce que je ne fais rien depuis le mois de mars. Ah bon, toi aussi ?