Les tatouages, c’est pour la vie. Le mauvais goût aussi. Quand les deux se rencontrent, cela donne un cocktail explosif, genre Molotov mais sans les morts, à moins que l’on soit très sensible des yeux ce qui peut arriver quand par exemple on n’a pas de lunettes de soleil.

L’analyse de Topito : Super cette idée de graver son acné à tout jamais sur sa peau.

L’analyse de Topito : Idée pour les prochains visuels des paquets de clopes.

L’analyse de Topito : Le premier tigre qui fait rire plus qu’il ne fait peur.

L’analyse de Topito : A quoi bon s’emmerder avec l’orthographe ?

L’analyse de Topito : La calvitie descend du singe.

L’analyse de Topito : Heureusement qu’elle n’a pas écrit « flexitarienne ».

L’analyse de Topito : Finies, les chaussettes dépareillées.

L’analyse de Topito : Poupoupidur.

L’analyse de Topito : Les reptiliens existent.

L’analyse de Topito : Angelina gravemoche.

L’analyse de Topito : Chacun sa route, chacun son chemin.

L’analyse de Topito : J’ai des yeux derrière la tête.

L’analyse de Topito : Tout le monde n’est pas obligé d’aimer sa mère.

L’analyse de Topito : Plus la peine d’aller à la salle.

L’analyse de Topito : Magnifique autoportrait.

Jes les plains plus que je ne les moque.

Via : BoredPanda, Bad Tattoots on Reddit