L’histoire est passionnante et les statistiques aussi. Ok j’avoue c’est pas super vendeur comme intro mais ne partez pas, vous allez voir qu’il y a quand même des trucs vraiment intéressants dans les points suivants. En revanche, c’est un peu aléatoire comme sélection, faites pas attention au bordel et asseyez-vous.

1. 2,5 millions de blocs de pierre pour construire la grande pyramide de Gizeh

Vous imaginez un peu le nombre de blocs que ça représente 2,5 millions ? Moi non plus, faut dire que c’est compliqué sans les avoir devant soi. Mais ça fait beaucoup. Le plus étonnant c’est qu’il fallait non seulement les empiler, mais aussi les transporter jusque là, et ça c’était probablement un gros bordel.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : kallerna

2. L'an "0 AD" inexistant

Alors si on suit notre calendrier, nous sommes actuellement en 2021 (jusqu’ici pas de surprises pour vous j’espère). AD signifie « Anno Domini » donc l’année du seigneur, correspondant à la naissance de Jésus. Le truc c’est que le nombre « O » n’existait pas en Europe à l’époque de la création de ce calendrier, on a donc commencé à l’an 1. L’année 0 correspond donc à l’année -1 des historiens qui donc en d’autres termes, n’existe pas.

Crédits photo (Domaine Public) : Waffles9761

3. Les 20 millions de morts de la Chine pendant la Seconde Guerre mondiale

On estime le nombre de morts de la Chine pendant la Seconde Guerre mondiale entre 10 et 20 millions. Ce chiffre est encore plus effrayant quand on sait que la totalité des pertes humaines du conflit varie selon les estimations entre 40 et 60 millions (un chiffre généralement arrêté à 45 millions). Plus alarmant encore, parmi ces victimes, le nombre de civil se situe 7 et 16 millions.

4. Un homme sur 200 descend de Genghis Khan

On parle donc de millions de personnes qui ont comme arrière-arrière[…]grand-père Genghis Khan qui n’était pas commode. Alors ça peut faire classe en société comme ça de dire qu’on est descendant du plus grand conquérant du monde mais y’a près de 16 millions de personnes dans ce cas quand même, c’est pas ouf original.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

5. 180 conquistadors pour conquérir un empire de plusieurs millions de personnes

Lorsque Francisco Pizzaro est arrivé en Amérique du Sud pour sa troisième expédition (1531), il avait avec lui 180 hommes pour conquérir un empire qu’on estime peuplé d’entre 5 et 10 millions de personnes. Le truc c’est que Pizzaro et ses hommes avaient également des armes à feu et des cannons, ils ont donc littéralement massacré la population pour conquérir leurs terres par la force. Bon et ils n’ont pas affronté les 5 millions en un coup à 180, mais quand même, la différence du nombre est assez démesurée.

Crédits photo (Domaine Public) : Margaret Duncan Coxhead

6. Les femmes possédaient 40 % des territoires de Sparte

Dans les faits, les héritages de biens étaient partagés équitablement entre les enfants et l’épouse, c’est pour cela que la propriété des terrains revenait beaucoup aux femmes lors du décès de leur époux et qu’on arrive à des chiffres aussi élevés pour cette époque. Pour le reste, les sources diffèrent au niveau du droit des femmes à Sparte : certaines avancent qu’elles y avaient beaucoup de libertés et s’occupaient de choses variées et d’autres qu’elles étaient quand même cantonnées aux tâches ménagères une fois mariées.

Crédits photo (Domaine Public) : Jean-Jacques Le Barbier

7. On dénombre 700 symboles dans le premier langage écrit répertorié

Le premier système d’écriture répertorié est le sumérien et nous vient de Mésopotamie du sud. Ce langage qu’on estime dater d’à peu près 3300 avant Jésus Christ était composé de plusieurs centaines de caractères et a par la suite donné le système d’écriture cunéiforme utilisé dans d’autres endroits du Proche Orient Ancien.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Bjørn Christian Tørrissen

8. En Italie, seulement 2,5% des Italiens parlaient italien

Ça peut paraître très peu (et ça l’est), mais lors de l’unification du pays en 1861, on comptait près de 2,5% de la population qui parlait l’italien qu’on connaît aujourd’hui (plutôt utilisé à l’époque en littérature). Le reste de la population parlait Allemand, Français mais surtout de nombreux dialectes locaux dont certains sont encore en vigueur aujourd’hui (il y a encore pas loin de 13 langues différentes reconnues).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Susana Freixeirominor changes by Xane Zeggi

9. Le nombre de suicides des employés de Wall Street lors du krach de 1929

Connu aujourd’hui comme le plus gros krach boursier du monde, le krach de 1929 qui a provoqué la grande dépression est souvent raconté comme un évènement au cours duquel des employés de Wall Street se jetaient par les fenêtres en voyant l’économie s’effondrer. En réalité on compte deux employés qui se seraient défenestrés et le taux de suicide aurait même légèrement baissé à cette époque.

Crédits photo (Domaine Public) : US-gov

10. Le nombre d'immigrants allemands aux États-Unis

On peut dire sans se tromper que l’immigration aux États-Unis provient de tous les pays du monde. Mais entre 1870 et l’an 2000, c’est près de sept millions d’immigrants allemands qui sont arrivés dans le pays de l’oncle Sam, devenant ainsi le pays ayant envoyé le plus de monde aux USA au cours de cette période.

Crédits photo (Domaine Public) : Tvpm

11. La peste de Justinien et son bilan de mort

Si les spécialistes ne s’entendent pas toujours sur les estimations de morts causés par cette épidémie qui a eu lieu entre 541 et 767 (plus de 220 ans quand même), on estime le nombre de morts entre 30 et 50 millions. Le magazine National Geographic déclare qu’à l’époque il s’agissait quand même de près de la moitié de la population mondiale, ce qui pourrait alors vouloir dire qu’elle a été l’épidémie la plus mortelle de notre histoire par rapport au nombre de la population au moment de son déroulement.

12. Pendant la guerre du Vietnam, 8 millions de tonnes de bombes larguées par les États-Unis

Un nombre effroyable qui montre la puissance de feu des États-Unis au cours de cette guerre sanglante. Rien que le Laos, pays voisin du Vietnam, aurait été bombardé par près de 2,5 millions de tonnes de bombes. On estime à 30% le nombre de celles-ci qui n’avaient d’ailleurs pas explosé et continuent à ce jour de blesser ou de tuer des habitants qui tombent dessus par hasard.

Crédits photo (Domaine Public) : United States Air Force Photograph

Comme quoi vous voyez les statistiques et l’histoire c’est vraiment intéressant !

Sources : History Extra, Cracked.